A tchao bonsoir 2020

Comme partout ailleurs sur la planète, le microcosme du conseil en stratégie français n’a pas coupé à une année extraordinaire. Consultor livre son analyse de l’année écoulée.

30 Déc. 2020 à 04:12
A tchao bonsoir 2020

Dès le déclenchement du premier confinement, les consultants ont dû drastiquement revoir leur fonctionnement. Les voyages ont été arrêtés, les recrutements gelés, des consultants mis chômage partiel, des missions pro bono anticipées et des consultants dépêchés gratuitement chez les clients pour faire face à des volumes d’activité en chute libre. En quelques semaines, les Teams, les Meet, les Zoom sont devenus généralité, là où les visioconférences et le télétravail étaient utilisés avec parcimonie par le passé (relire notre article).

Les mois d’avril et de mai auront été particulièrement rudes – avec des reculs de l’ordre de 40% de l’activité. En fin d’année, le bilan est tout aussi significatif – -10% en moyenne selon le Syntec Conseil (relire notre article) – et témoigne de la violence du choc covid.

Paradoxalement, la covid fut et demeure un formidable moteur de missions de la part des entreprises et des gouvernements. C’est une constante d’ailleurs des cabinets de conseil en stratégie d’intervenir aussi bien dans des conjonctures de croissance que de récession, même s'ils sont peu nombreux à bien s'en sortir en période de récession.

La crise sanitaire n’a pas dérogé à la règle : aux quatre coins du monde, les consultants en stratégie sont abondamment intervenus — quoique souvent pro bono mais pas que — sur les politiques de dépistage (relire notre article), sur la manière de désengorger les hôpitaux, sur les stratégies de relance économique. Au point de se fourvoyer dans des publications sévèrement taclées dans l’opinion (relire notre article sur la chronique d’un bad buzz au BCG).

Le lectorat de Consultor au rendez-vous

L’ensemble de la rédaction de Consultor remercie ses fidèles lecteurs pour leur confiance renouvelée cette année : vous avez été près d’un million à visiter notre site entre le 1er janvier et le 30 novembre, un score en nette progression comparé à l’année dernière (+40% sur la même période), dont nous nous réjouissons et que nous souhaitons faire progresser encore.

Au-delà de la crise, certains faits ont par ailleurs marqué l’année comme le changement de nom de l’historique A.T. Kearney devenu Kearney à la faveur d’un rebranding global.

Cette année encore les cabinets de conseil ont confirmé le poids de leur réseau dans les plus grandes entreprises (relire notre interview de la directrice de la stratégie d’Engie, notre interview de la directrice de l’innovation chez Accor), dans les entreprises publiques (relire ici et là) mais aussi au sein du gouvernement (relire ici et ).

Pour tenir ce niveau, les cabinets continuent à tenir le haut du pavé dans les plus grandes écoles de commerce et d’ingénieur, même là où on les attendrait moins comme à l’École nationale d’administration (relire notre article), et multiplient les recrutement de profils seniors (relire notre article sur les experts partners chez Bain).

Leur attractivité demeure intacte dans ces écoles, comme en atteste le classement Consultor 2020 (relire le classement), quand bien même certains scandales viennent assombrir la réputation du secteur et de McKinsey en particulier (relire nos articles sur le remboursement d’honoraires par McKinsey à une entreprise publique belge, sur le rôle joué par McKinsey dans la crise des opioïdes aux États-Unis ).

Le secteur reste donc très porteur et les velléités de croissance sur ce segment de marché sont nombreuses (relire notre interview avec le président d’EY en France, notre article sur l’arrivée d’un DG de Covéa chez Kea, notre article sur l’ouverture de Bain à une politique d’acquisitions et notre bilan pluriannuel de qui achète qui dans le conseil en stratégie).

Avec pour tous, l’espoir d’une année 2021 plus porteuse – ou a minima moins complexe. Ce qui serait déjà un net progrès.

Les 10 articles les plus lus cette année

Les 10 brèves les plus lues

Consultor.fr

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • McKinsey France : cinq nouveaux associés promus
    30/11/21

    Départs, arrivées, élections internes... : depuis quelques mois, le partnership de McKinsey France est en mouvement permanent. Après l’arrivée toute récente de Flavie Nguyen, une associée issue de Kearney, et la promotion de Julien Revellat, McKinsey France procède aujourd’hui à une série de promotions internes avec l’élection de cinq nouveaux associés : Marie Busson, Alix de Zélicourt, Francesc Roca, Raphaël Speich et Romain Zilahi.

  • Benjamin Griveaux, Vincent Desportes… : Circle présente ses VIP
    24/11/21

    C’est sous les arcades du café Lapérouse, fraîchement inauguré au sein de l’Hôtel de la Marine, situé place de la Concorde, que Circle devait présenter mercredi 24 novembre les personnalités (toutes masculines) qui constitueront dorénavant l’advisory board du cabinet. 

  • Élections 2022 : un jeune consultant d’EY-Parthenon s’engage pour la ruralité
    12/11/21

    Consultant chez EY-Parthenon depuis 2019, Sébastien Chapotard, 25 ans, a lancé une initiative visant à interpeller les candidats des prochaines échéances électorales 2022, présidentielle et législatives. Territoires d’avenir ambitionne ainsi de remettre la ruralité au cœur des débats politiques et d’entendre les candidats sur ce sujet trop négligé à ses yeux.

  • CMI Stratégies : arrivée groupée au pôle santé
    12/11/21

    Le cabinet de conseil en stratégie CMI annonce l’arrivée de trois consultants dédiés au pôle santé venus de PwC : un directeur, Benoît Caussignac, deux managers, Robin Seigneur et Yannick Huguenet.

  • Présidentielles 2022 : les consultants qui veulent peser
    11/11/21

    Impôt, dette, retraite, énergie… Le Syntec Conseil, l’organisation représentante du secteur du conseil en France à laquelle adhèrent 250 cabinets de tout type – dont 80 cabinets en management et stratégie, notamment Bain, Mars & Co et Roland Berger –, présentait mardi 2 novembre la 11e édition de son étude annuelle Accélérer.

  • Kearney signe pour trois ans avec la fondation de François Hollande
    09/11/21

    La France s’engage rend public lundi 8 novembre le nom des lauréats de son concours national 2021, l’une de ses actions de soutien à l’innovation sociale.

    L’occasion pour Kearney de dévoiler les raisons et les contours de son engagement aux côtés des entrepreneurs sociaux soutenus par la fondation.

  • Greentech : Bain investit aux côtés d’EDF
    05/11/21

    Bain compte parmi les investisseurs à être montés au capital de Persefoni, une plateforme SaaS de suivi des impacts carbone utilisée par des entreprises et des organisations, qui annonçait le 28 octobre avoir réalisé une levée de 101 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs dont EDF via son fonds de corporate venture EDF Pulse.

  • Roland Berger dans des nouveaux locaux moitié moins grands
    03/11/21

    Le siège français de Roland Berger, actuellement rue de Lisbonne (8e arrondissement de Paris) aux abords du parc Monceau, va se relocaliser l’été prochain dans un immeuble de la rue Jean Goujon, à quelques pas des Champs-Élysées.

  • McKinsey renforce son pôle agro
    02/11/21

    Julien Revellat, ex-associé de CVA parti pour McKinsey en 2018 – comme associate partner –, vient d’être promu partner du bureau parisien ; il y coordonne le pôle agriculture en France.

France
teletravail, travail a distance, visio, covid, covid-19, recrutement, acquisitions, rh, retrospective, 2020, visioconférence
3585
Kearney Boston Consulting Group McKinsey Bain & Company
0