Covid-19 – Entretiens à distance : comment s’y préparer

Si les entretiens en visio étaient déjà possibles pour les étudiants en étude et stage à l'étranger, ou les profils seniors et experts, la crise sanitaire en généralise le principe à plus large échelle. Et bouleverse un peu l'exercice. Comment les étudiants doivent-ils s'y préparer ?

Quelques éléments de réponses avec Enguerran Loos, CEO de CaseCoach, plateforme de préparation aux entretiens dans le conseil en stratégie et ancien manager chez McKinsey.

Benjamin Polle
20 Mar. 2020 à 05:39
Covid-19 – Entretiens à distance : comment s’y préparer

Mini bio

Enguerran Loos 1

2007 à 2011 : consultant chez McKinsey au bureau de Boston, où il atteint le grade de manager

2018 : création de CaseCoach

2019 : rachat de l’un de ses concurrents directs, Vocaprep

Consultor : Les cabinets de conseil, comme le reste de l’économie et de la société, doivent se réorganiser face au coronavirus : comment les cabinets vont-ils adapter leurs recrutements ?

Enguerran Loos (E. L.) : Je faisais encore partie des équipes de McKinsey au moment de la crise de 2008. Le cabinet n’avait pas arrêté totalement les recrutements, mais ils avaient été décalés ou réduits. J’anticipe un scénario similaire cette fois-ci. Les cabinets ne peuvent pas s’arrêter de recruter sauf à se mettre en situation de pénurie de managers d’ici trois ans. Dans quelques mois, en septembre par exemple, ils reprendront leurs recrutements avec des objectifs adaptés.

Consultor : Plusieurs cabinets organisent à présent des recrutements à distance par Skype, Teams, Zoom ou Webex. Que cela va-t-il changer pour les candidats ?

E. L. : Les entretiens à venir vont être encore plus compétitifs qu’à l’accoutumée. Car les cabinets vont refuser plus de profils, même excellents. Les étudiants auront à redoubler d’exigence. En gardant bien en tête qu’ils essuieront peut-être des refus qui ne seront motivés que par le contexte de la crise sanitaire. Une bonne prestation en entretien leur vaudra peut-être d’être rappelés dans quelques mois, quand la situation sera apaisée.

Consultor : Quels conseils donnez-vous aux étudiants qui s’apprêtent à passer ces entretiens

E. L. : Plus que jamais, tout l’enjeu sera de conserver l’attention de l’interviewer. En présentiel, il est possible de lui montrer un chiffre ou un graphique et de partager la progression de son raisonnement. Depuis la maison, ce sera beaucoup plus difficile. Les candidats auront, là aussi, à redoubler d’énergie pour présenter leurs arguments.

Consultor : Certaines technologies ne permettraient-elles pas de partager une feuille de brouillon à distance ?

E. L. : Si, évidemment. Mais elles auraient un côté gadget. Elles pourraient vite mettre des candidats dans des situations délicates avec des technologies qu’ils ne maîtriseraient pas. Donc, pourquoi ne pas ouvrir ces entretiens à l’utilisation d’outils partagés, à condition que candidat et interviewer soient 100 % à l’aise avec la technologie choisie ?

Consultor : Et sur le fit ?

E. L. : Sur le fit, bien sûr qu’on ne crée pas aussi facilement du lien par ordinateurs interposés que de visu. Les candidats auront à instaurer un climat d’aisance malgré tout.

Consultor : Les entretiens à distance sont-ils totalement nouveaux pour les cabinets de conseil en stratégie ?

E. L. : Pour les juniors, oui. Pour des profils plus seniors ou d’experts, il est courant que des entretiens soient organisés entre plusieurs localisations aux quatre coins du monde.

Propos recueillis par Benjamin Polle

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • Pour ses 15 ans, Cylad décolle
    29/11/22

    Le cabinet Cylad Consulting, né à Toulouse avec une forte connotation aéro/défense, vient de fêter ses 15 ans d’existence.

  • BCG : un ancien du Budget à Bercy élu partner
    24/11/22

    Arrivé en 2014 au Boston Consulting Group, après une première vie à la Direction du Budget à Bercy, Maël Robin est élu partner et managing director du BCG à Paris. Son domaine de spécialisation porte sur les services financiers.

  • CVA, l’âge de la maturité
    23/11/22

    Il y a quelques jours, quelque 400 invités étaient réunis à la Fondation Louis Vuitton pour fêter les 35 ans de Corporate Value Associates. À la fondation Louis Vuitton, comme en 2017, avec une expo Mitchell-Monet symbolique pour le fondateur du cabinet Paul-André Rabate.

  • Après l’épisode Zemmour, départ de l’ancien patron de Roland Berger
    22/11/22

    Alors qu’Olivier de Panafieu, l’ancien managing partner de Roland Berger en France, avait été suspendu après avoir accueilli un dîner de soutien à Éric Zemmour à son domicile, son départ du cabinet était en question. Il a finalement quitté ses fonctions en septembre.

  • McKinsey : élection de six hommes et une femme
    21/11/22

    Ils ne sont pas moins de sept, âgés de 33 et 49 ans, à être promus associés chez McKinsey Paris en cette mi-novembre : Hassen Ahmed, Timothée Fraisse, Jérémie Ghandour, Jérôme Loufrani, Cindy Popp (Tang), Arnaud Tournesac, Yannig Gourmelon.

  • BCG : trois nouveaux partners, dont un ex du cab’ de Nathalie Kosciusko-Morizet
    16/11/22

    Sanae Aouni et François-Régis Turc sont cooptés dans l’équipe BCG on Transformation. Leïla Hamidou est, elle, élue dans la practice marketing, sales et pricing.

  • Le Figaro sous le charme de McKinsey
    15/11/22

    Le quotidien dresse un éloge – un peu comique tant il est à sens unique – de Clarisse Magnin-Mallez, la patronne de McKinsey en France, et donne quitus au cabinet – en dépit des faits.

  • McKinsey : départ d’une associée santé-assurance
    10/11/22

    Stéphanie Lotz, associée de McKinsey Paris axée sur l’expérience client, particulièrement des secteurs santé et assurance, a quitté le cabinet, même si ce n’est pas encore officiel. Et pour l’instant, son nouveau point de chute reste inconnu. Maj 22/11/2022 : Stéphanie Lotz a rejoint le bureau de McKinsey à Stuttgart. 

  • Belle promo de partners pour Oliver Wyman
    08/11/22

    Oliver Wyman annonce la promotion de 78 partners et directeurs exécutifs pour 2023, dont cinq au bureau de Paris, un record historique pour ce cabinet, filiale de Marsh McLennan.

Super Utilisateur
France
covid-19, coronavirus, rh, business case, entretiens, Enguerran Loos, CaseCoach, McKinsey, entretiens à distance, covid-19, recrutement
3530
McKinsey
0