L'actualité du conseil en stratégie pour les entreprises de services

Un Frenchie pour redorer le blason du tennis
services
20/10/21

Il a pris ses fonctions en mars à la tête du gratin du tennis mondial.

Le consultant passé par Kearney Paris, le Français Ugo Valensi, est aujourd’hui directeur exécutif du conseil du Grand Chelem qui réunit les quatre tournois les plus prestigieux, dont Roland-Garros et Wimbledon. Une mission de taille pour fédérer ces marques stars, des vitrines de luxe pour doper la pratique du tennis du plus grand nombre, sport plutôt en déclin.

Quand Bercy envoie le BCG faire le ménage chez 60 millions de consommateurs
services
10/09/21

 

Quatre mois durant, les consultants envoyés par le ministère des Finances auront disséqué les rouages du magazine connu pour ses comparatifs de produits de consommation courante.

Une mission dont les salariés gardent un souvenir très amer et dont ni la direction ni les tutelles ne pipent plus mot. Récit.

 

Faire sauter les plafonds de verre : mode d’emploi
services
25/06/21

Belen Moscoso del Prado, consultante au bureau parisien de Bain & Company entre 2000 et 2008, est aujourd’hui cheffe du digital et de l’innovation de Sodexo, membre de son comité  exécutif. Pour y parvenir, elle a dû passer les barrières de genre – elle reste une des rares femmes dans les comex du SBF 120 –, de langue – elle est espagnole et a fait carrière en France – et de diplômes – elle ne sort pas des grandes écoles attendues dans certains secteurs, tout particulièrement dans le conseil en stratégie.

L’ascension de Sébastien Marcotte de Quivières chez Verisure
services
17/06/21

Sébastien Marcotte de Quivières, consultant chez Cylad Consulting entre 2010 et 2012, vient d’être promu chez Verisure en tant que directeur de l’expérience client et du marketing.

FC Lorient : le passé McKinsey du DG sortant
services
23/04/21

Fabrice Bocquet se rêvait footballeur professionnel et n’a jamais vraiment quitté son univers de cœur.
À 38 ans, il a été dirigeant de club de foot avant et après son expérience chez McKinsey de quatre ans. De 2015 à octobre dernier, il avait à nouveau switché vers le foot, comme DG du FC Lorient. Un gap de cultures, mais pas infranchissable pour lui, bien au contraire. Depuis son départ du club, Fabrice Bocquet finalise un livre – autour du management d’un club de foot – et prépare son futur. Il était annoncé à la tête de l’ESTAC de Troyes, ce qu’il dément. Il pourrait en tout cas revenir à la croisée de ces deux écosystèmes.

associés du secteur

Muriel  Schtickzelle
Oliver Wyman
Partner
services
services
Bruno  Despujol
Oliver Wyman
HEC Paris
services
services
Guillaume Thibault
Oliver Wyman
Partner
services
services

mars co m

blue flower

tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

tuyau

Un tuyau interressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

Ecrivez en direct à la rédaction !

 
  • Ipsos France : un alumni de Kearney passe DG
    services
    08/04/21

    Présent au sein du groupe d’études par enquêtes Ipsos depuis près de quinze ans, l’ancien manager de Kearney, Alexandre Guérin, a pris la direction générale d’Ipsos France ce 1er avril 2021.

  • Advancy aide l’équipe dirigeante à garder la main sur BVA
    services
    16/01/21

    C’est une décision qui vaut la peine d’être relevée tant elle est rare en matière de justice commerciale. La cour d’appel de Toulouse est allée à l’encontre du jugement du tribunal de commerce (rendu en septembre dernier) qui voyait confier BVA (en faillite) à un fonds de dette britannique Alcentra (son principal créancier, à hauteur de 140 M€).

  • Dans un secteur en manque de digital, le baptême du feu d'anciens McKinsey
    services
    08/05/20

    Alexandre Dardy et Mehdi Tahri sont deux anciens de McKinsey et ont créé ensemble une plateforme mettant en relation par un principe algorithmique de « matching » des intérimaires et des employeurs.

    Si on a d’abord pu croire à un crash total au début du confinement, certains secteurs et métiers ont multiplié par trois leurs demandes d’intérimaires (magasiniers, caissiers, employés polyvalents…) et ont généré une croissance significative de l’utilisation de leur solution.