OC&C plante son drapeau en Australie

L’Australie est devenue un pays attractif pour le secteur du conseil en stratégie. Depuis trois ans, les cabinets de conseil en stratégie multiplient les acquisitions. Cinq des grands cabinets mondiaux, les MBB, mais aussi EY-Parthenon et Oliver Wyman, y ont réalisé des opérations de croissance externe.

Consultor.fr
28 Mar. 2022 à 15:00
OC&C plante son drapeau en Australie
Adobe Stock.

C’est aujourd’hui le cas d’OC&C Strategy Consultants qui intègre ASP (Australian Strategy Partners), jeune cabinet de conseil en stratégie basé à Sydney et à Melbourne, fondé en 2020 par trois consultants provenant d’EY-Parthenon Australie : Jeremy Barker (associé, membre du comex), Maurice Violani (associé PE) et Mark Blackwell (director), les deux premiers ayant également effectué un long parcours chez Kearney (dix-neuf ans et onze ans). ASP se positionne comme un cabinet expert en stratégie, en croissance, en diligence commerciale et technologique, et en digital. Première étape il y a un an, les deux cabinets étaient entrés dans un partenariat stratégique, en mettant en commun leurs marchés respectifs (biens de consommation, retail, loisirs/hôtellerie, médias, tech, industrie, PE) et leurs équipes (ici). Une phase-test réussie donc.

à lire aussi

OC&C compte ainsi aujourd’hui 14 bureaux à travers le monde, l’Australie étant le premier dans la grande région Océanie avec 500 consultants et 70 associés. « OC&C sera en mesure de fournir un soutien stratégique sur mesure et une expertise mondiale approfondie aux clients basés en Australie ainsi qu’aux entreprises mondiales souhaitant renforcer leurs positions en Australasie », confirme Will Hayllar, directeur monde d’OC&C.

Cette intégration intervient après le retour de la team d’OC&C au Benelux (cinq associés, plus de 40 consultants) à Rotterdam (relire ici). L’acquisition d’ASP est un marqueur de la forte croissance, à près de trois chiffres en 2021, que connait OC&C, et s’inscrit totalement dans le plan de développement annoncé à Consultor en avril 2021 par Will Hayllar : une proposition de valeur exclusive dans le conseil en stratégie et dans les industries de prédilection ().

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • L’ambition nord-américaine de PMP
    27/09/22

     « PMP Strategy accélère sa croissance en Amérique du Nord avec un nouveau bureau à Toronto », vient d’annoncer le cabinet. 

  • Big Four + conseil = je t’aime, moi non plus (le retour)
    22/09/22

    Après qu’EY a annoncé son plan de scission de ses activités d’audit et de conseil, le modèle pluridisciplinaire des géants de l’audit est remis en question. Dans l’immédiat, le marché se prépare à l’arrivée d’un nouveau concurrent.

  • Au Canada, EY Parthenon met la main sur une boutique spécialiste de l’ESG
    16/09/22

    La marque de conseil en stratégie d’EY intègre AFARA, une boutique d’une quinzaine de consultants répartis entre Toronto et Calgary.

  • EY : la scission du conseil et de l’audit entre dans le vif du sujet
    15/09/22

    Quelques jours après l’officialisation à l’échelle mondiale d’un plan de scission des activités d’audit et de conseil, les quelque 350 partners français doivent à présent s’accorder sur les détails de la séparation et ses impacts sur les activités de conseil et de conseil en stratégie : ce qui ne sera pas une mince affaire.

  • Oliver Wyman : un T2 à près de 700 millions de dollars
    15/09/22

    695 millions de dollars. Tel est le niveau d’activité enregistré par Oliver Wyman dans le monde au T2 2022 a fait savoir le cabinet dans les résultats trimestriels publiés par sa maison-mère Marsh McLennan.

  • Guerre des talents : aux US, les MBB sortent le chéquier
    31/08/22

    Dans un marché des talents ultraconcurrentiel, et malgré le retournement de la conjoncture macro-économique, McKinsey, le Boston Consulting Group et Bain (MBB) mettent en œuvre de colossales augmentations de salaire aux États-Unis pour attirer les meilleurs talents.

  • Enquête : ce que 114 000 documents internes disent du « McKinsey way »
    30/08/22

    McKinsey s’était engagé à publier tous les documents internes en lien avec ses missions de conseil réalisées durant quinze ans sur les médicaments antidouleurs (opioïdes) qui ont causé 500 000 morts par overdose en vingt ans aux États-Unis. 114 921 documents internes ont été mis en ligne le 30 juin 2022. Ils dévoilent l’envers du business du scandale sanitaire.

  • La Commission européenne fait son examen de conseil
    16/08/22

    Quelques mois après que le Sénat français a dénoncé l’influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques hexagonales, la Cour des comptes de l’Union européenne (ECA) a rendu un rapport pointant les dépenses galopantes de consulting de la Commission européenne – dont celles de conseil en stratégie. François-Roger Cazala, représentant français de l’ECA et rapporteur de ce document, nous en explique les enjeux.

  • Roland Berger de nouveau dans la course aux acquisitions ?
    11/08/22

    Le cabinet vient de racheter Polarixpartner, une société de conseil spécialisée dans la réduction des coûts dans l’industrie. Une première acquisition depuis trois ans.

Benjamin Solano
Monde
OC&C, acquisitions, acquisition, croissance externe, m&a, océanie, australie
10489
OC&C
2022-05-11 11:55:21
0
Non