RSE : croissance externe pour Kea & Partners

Ce n’est pas un, mais deux cabinets pure player 100% ESG dans lesquels Kea & Partners a pris des parts majoritaires de capital à quelques semaines d’intervalle.

Consultor
05 Oct. 2022 à 05:00
RSE : croissance externe pour Kea & Partners
Portland, Oregon, USA, le 1er novembre 2021 : B Corporation label on a bottle of Stumptown cold brew coffee. B Corp is a private certification of for-profit companies of their social and environmental performance / par Tada Images

« Nous parlons de rapprochement, car nous tenons à préserver l’identité des marques, et les cabinets gardent une totale autonomie de gestion. Les deux fondatrices de ces cabinets deviennent des associées de Kea », tient d’emblée à préciser à Consultor David-Emmanuel Vivot, senior partner de Kea en charge du pôle impact et transformation responsable.

Fin mars, le cabinet Kea, aujourd’hui « labellisé » transfo responsable, reprenait ainsi MySezame, créé et dirigé depuis 2016 par la Bainie Laurence Grandcolas (relire ici). Un cabinet de dix consultants qui s’est positionné sur l’éveil des acteurs de l’entreprise (dirigeants, managers, collaborateurs) en matière de transition environnementale et sociétale de l’entreprise. « Le développement du leadership doit faire l’expérience d’acculturation afin de s’engager dans la transition durable », amende à Consultor David-Emmanuel Vivot.

Autre investissement tout récent pour Kea, dans Nuova Vista, cabinet d’une quinzaine de consultants fondé en 2009 et présidé par Anne-France Bonnet, qui accompagne quant à lui les entreprises sur leurs politiques RSE et les modèles de sociétés à mission.

« Nous souhaitons apporter aux dirigeants une offre intégrée qui mêle l’ensemble des bons savoir-faire, des meilleures expertises. Kea devient le premier groupe de conseil en stratégie et transformation capable d’apporter une offre systémique aux dirigeants désireux de développer l’impact positif et réussir les transitions économiques, sociales et environnementales des entreprises », certifie David-Emmanuel Vivot.

Dans ces « rapprochements », les équipes de MySezame et de Nuova Vista (25 personnes au total) ont intégré les bureaux de Kea & Partners à Malakoff « pour développer plus facilement les synergies », dixit David-Emmanuel Vivot.

Kea & Partners, MySezame et Nuova Vista sont tous trois sociétés à mission (Kea engagé en 2020, relire ici) et labellisés B Corp (pour Benefit Corporation, associant rentabilité et effets bénéfiques sur le monde).

Pour ce faire, Kea & Partners avait, en 2021, dans le cadre de son plan de développement Darewin, levé 23 millions d’euros pour financer sa croissance externe (relire ici). En octobre dernier, Kea était aussi entré au capital du cabinet Ylios (à consulter ici).

Pas une semaine quasiment sans qu’un cabinet de conseil en stratégie annonce une nouvelle acquisition, à l’instar du BCG avec Quantis, lui aussi dédié à la sphère ESG (ici). Retrouvez le suivi des acquisitions dans le conseil en stratégie effectué par Consultor sur cette page.

à lire aussi

30/06/21
29_06_2021_Credit_mutuel

 

Après le quoi, le comment. Il y a un an et demi, Kea rendait public son plan stratégique « Darewin » (en octobre 2019). Il prévoyait un doublement du chiffre d’affaires à 100 millions d’euros en 2025 (contre 45 millions d’euros en 2018) et des effectifs à 400 personnes (contre 200 collaborateurs en 2018, dont 170 consultants). Il passait notamment par une politique soutenue de croissance. Kea & Partners annonce à présent la manière avec laquelle il entend financer cette campagne d’acquisitions.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • Pour ses 15 ans, Cylad décolle
    29/11/22

    Le cabinet Cylad Consulting, né à Toulouse avec une forte connotation aéro/défense, vient de fêter ses 15 ans d’existence.

  • BCG : un ancien du Budget à Bercy élu partner
    24/11/22

    Arrivé en 2014 au Boston Consulting Group, après une première vie à la Direction du Budget à Bercy, Maël Robin est élu partner et managing director du BCG à Paris. Son domaine de spécialisation porte sur les services financiers.

  • CVA, l’âge de la maturité
    23/11/22

    Il y a quelques jours, quelque 400 invités étaient réunis à la Fondation Louis Vuitton pour fêter les 35 ans de Corporate Value Associates. À la fondation Louis Vuitton, comme en 2017, avec une expo Mitchell-Monet symbolique pour le fondateur du cabinet Paul-André Rabate.

  • Après l’épisode Zemmour, départ de l’ancien patron de Roland Berger
    22/11/22

    Alors qu’Olivier de Panafieu, l’ancien managing partner de Roland Berger en France, avait été suspendu après avoir accueilli un dîner de soutien à Éric Zemmour à son domicile, son départ du cabinet était en question. Il a finalement quitté ses fonctions en septembre.

  • McKinsey : élection de six hommes et une femme
    21/11/22

    Ils ne sont pas moins de sept, âgés de 33 et 49 ans, à être promus associés chez McKinsey Paris en cette mi-novembre : Hassen Ahmed, Timothée Fraisse, Jérémie Ghandour, Jérôme Loufrani, Cindy Popp (Tang), Arnaud Tournesac, Yannig Gourmelon.

  • BCG : trois nouveaux partners, dont un ex du cab’ de Nathalie Kosciusko-Morizet
    16/11/22

    Sanae Aouni et François-Régis Turc sont cooptés dans l’équipe BCG on Transformation. Leïla Hamidou est, elle, élue dans la practice marketing, sales et pricing.

  • Le Figaro sous le charme de McKinsey
    15/11/22

    Le quotidien dresse un éloge – un peu comique tant il est à sens unique – de Clarisse Magnin-Mallez, la patronne de McKinsey en France, et donne quitus au cabinet – en dépit des faits.

  • McKinsey : départ d’une associée santé-assurance
    10/11/22

    Stéphanie Lotz, associée de McKinsey Paris axée sur l’expérience client, particulièrement des secteurs santé et assurance, a quitté le cabinet, même si ce n’est pas encore officiel. Et pour l’instant, son nouveau point de chute reste inconnu. Maj 22/11/2022 : Stéphanie Lotz a rejoint le bureau de McKinsey à Stuttgart. 

  • Belle promo de partners pour Oliver Wyman
    08/11/22

    Oliver Wyman annonce la promotion de 78 partners et directeurs exécutifs pour 2023, dont cinq au bureau de Paris, un record historique pour ce cabinet, filiale de Marsh McLennan.

Adeline
France
kea, MySezame, Nuova Vista, rachats, rachat, acquisition, croissance externe, développement durable, rse, france, Laurence Grandcolas
11997
Kea & Partners
David-Emmanuel Vivot
2022-10-21 16:21:31
0
Non