manuel de survie

La vie de stratège en BD – Épisode 4 : classe affaires
Manuel de survie
18/08/21

Avec la reprise de l’activité de conseil post-covid, quoique le télétravail restera une composante importante, les déplacements chez les clients vont reprendre de plus belle. Si les capitales du business font rêver, Paris, Londres ou New York, la réalité des missions chez les clients peut être un soupçon moins exotique. Nouvel épisode de notre BD sur le conseil en stratégie, Consultix.

Étude : des « Baby Partners » rarement passés par l'opérationnel
Manuel de survie
28/07/21

Dix ans de maison, des expériences préalables dans l’industrie, peu d’entrepreneuriat : voilà quelques-uns des traits caractéristiques du parcours type des partners des cabinets de conseil en stratégie. Avec quelques exceptions notables.

Découvrez les résultats de l’étude de Wit Associés pour Consultor.

300 clients, 700 copils, 5 déménagements : 30 ans de consulting
Manuel de survie
30/04/21

 

Quarante-quatre ans de carrière, trente-cinq de conseil en stratégie, dont vingt-cinq passés sous le label Kearney dont il est devenu un associé énergie et pricing : Laurent Dumarest a vu s’enchaîner les révolutions technologiques et s’est frotté aux clients et aux projets les plus inattendus. Jeune retraité, il n’en a pourtant pas fini avec le conseil, au contraire.

Avocat et consultant : la difficile équation
Manuel de survie
05/03/21

Ce sont des profils plutôt atypiques au sein des cabinets de conseil en stratégie. Certains avocats choisissent la strat’ plutôt que le barreau. Ils y sont recherchés, non pas pour leur connaissance du droit, mais pour leurs qualités personnelles, d’éloquence ou de rigueur. Les avocats-consultants Rémi Philippe, senior consultant chez Kea & Partners, et Grégoire de Vogüé, ex du BCG et d’Ares & Co, avocat chez Taj, donnent leur point de vue.

La vie de stratège en BD — Épisode 2 : l'homme pressé
Manuel de survie
14/12/20

À peine arrivé dans l’un des cabinets les plus réputés de la place, le partner caricaturé par notre dessinateur Léo est déjà démarché par un chasseur de têtes pour rejoindre un cabinet concurrent – une proposition qui ne se refuse pas. Même s’il arrive à certains consultants de cumuler trois, quatre ou cinq cabinets au cours de leur carrière, toute ressemblance avec des personnes réelles ne serait que fortuite !

mars co

mars co m

  • Détenir des actions dans le conseil en stratégie : une opération rentable ?
    Manuel de survie
    03/10/18

     

    Avoir des parts dans des sociétés en forte croissance dans un secteur bien portant et dont la rentabilité atteint des marges à deux chiffres est a priori un investissement rentable. À l’instar des 832 000 livres sterling que Deloitte au Royaume-Uni a annoncé verser à ses 702 associés britanniques au titre du profit de l’exercice 2018. Le montant le plus important de ces dix dernières années. Pas si mal, donc.

    Cet investissement peut être tout aussi intéressant dans les entreprises du conseil en stratégie, à de nombreuses limites près.

     

  • Le tandem d’Exton, des bancs de l’école au partnership
    Manuel de survie
    21/09/18

    Série « Nouvelle vie d’associés » 1/6. L’accès au rang d’associé fait vibrer ce secteur. C’est la consécration derrière laquelle courent ceux qui passent les années, résistent à la charge de travail, acceptent de renoncer à leur vie privée… Alors comment y sont-elles et sont-ils arrivé(e)s et comment se sentent-ils quand ils touchent au but et sont élu(e)s ? Leur vie professionnelle est-elle chamboulée du tout au tout ? Quelle sera la prochaine étape ? Nous avons posé toutes ces questions à plusieurs des associé(e)s parisiens récemment élu(e)s dont nous publierons les portraits dans le cadre d’une série ces prochaines semaines.

  • Le grade de principal : entre antichambre et cul-de-sac
    Manuel de survie
    29/08/18

     

    En juin, lors de l’une de ses réunions biannuelles, cette fois-ci à Los Angeles, les 120 associés de L.E.K. dans le monde ont décidé de mettre sur pied un nouveau comité interne. Nom de code : Partner development Committee. « Le virage de principal à partner était un peu négligé », explique Rémy Ossmann, qui est l’un des six associés à rejoindre ce comité interne.

    Ce comité aura pour mission de garder un contact régulier avec les principals du cabinet – 35 globalement à l’heure actuelle – et de favoriser une transition aussi souple que possible vers le partnership. C’est l’une des mille et une façons qu’ont les cabinets d’encadrer ce dernier échelon, jugé particulièrement charnière et exigeant.

     

  • Partners après 50 ans : faut-il se faire des cheveux blancs ?
    Manuel de survie
    25/07/18

     

    Dix ans que ça dure. Le conflit judiciaire qui oppose un ancien consultant à son employeur, Arthur Andersen, devenu Accenture, vient interroger une pratique intrinsèque au secteur du conseil, le up or out, et son pendant, le licenciement pour insuffisance professionnelle.

    En avril, la Cour de cassation a censuré un arrêt de la cour d’appel défavorable à l’ancien cadre. Le dossier est renvoyé devant la Cour d’appel. Et la question demeure : passé la quarantaine, la règle du up or out peut-elle masquer des pratiques discriminatoires en raison de l’âge ?

     

  • Partner : une pression à plusieurs vitesses
    Manuel de survie
    05/06/18

     

    Le partner vend, délivre, staffe, se fait noter et évaluer… Voire défend son pré carré commercial et chasse une part grandissante de rémunération variable.

     

     

  • « Peser et influer fait partie de mon rôle » (Olivier Marchal, Bain)
    Manuel de survie
    01/06/18

     

    C’est un rôle public dans lequel on n’imagine pas a priori un consultant en stratégie : pourfendeur de la dette, du niveau des dépenses publiques, et soutien du nombre et de la pertinence des réformes du gouvernement Macron.

     

     

  • « Ouvrir notre partnership pour lui assurer un avenir » (Benoît Tesson, directeur général de Vertone)
    Manuel de survie
    04/05/18

     

    À la veille de ses 20 ans, le cabinet de conseil spécialiste de du marketing, de la relation client et du développement commercial vient de procéder à une réorganisation juridique pour faire davantage de place aux partners et seniors managers également actionnaires aux côtés des deux fondateurs, Pascal Boulnois et Benoît Tesson.

    Une manière d’assurer l’avenir et de garantir l’indépendance, explique Benoît Tesson dans une interview. Ouverture à Lille, digital, international, missions prédominantes… le directeur général et co-fondateur de Vertone répond aux questions de Consultor.

     

  • Vis ma vie de chief financial officer dans un cabinet de conseil
    Manuel de survie
    20/03/18

     

    Secrétaire général, directeur administratif et financier (DAF), chief financial officer (CFO)… Parce qu’elle tient les cordons de la bourse et veille, notamment, à la rentabilité globale de l’activité, la fonction finance est un poste central et une mission prestigieuse au sein des entreprises. Mais, dans les cabinets de conseil en stratégie, les argentiers doivent néanmoins, au même titre que toutes les fonctions dites « de support », maîtriser l’art et la manière de gagner la considération des consultants.

     

  • Forfait jours : les cabinets de conseil jouent avec le feu
    Manuel de survie
    06/03/18

    La convention de forfait en jours est très utilisée dans le conseil. Depuis son apparition en 2000, elle a fait l'objet de nombreux contentieux devant les Prud'Hommes, obligeant les employeurs à davantage de rigueur dans le respect des durées de repos et dans le suivi de la charge de travail. Les sociétés de conseil — à l'instar d'Accenture récemment condamnée — rechignent-elles à appliquer ces règles ?

  • Dominique Mars, l'homme qui n'a jamais peur (sauf une fois)
    Manuel de survie
    26/12/17

    Avec un demi-siècle de métier au compteur, Dominique Mars connaît bien le métier de consultant en stratégie. Pour lui, la profession n’a pas fondamentalement changé de nature quoique l’image y joue un rôle plus important. Il a répondu à nos questions lors de deux rencontres accordées en exclusivité au siège de Mars & Co.

  • Le parcours fast track de Maxime Julian chez L.E.K.
    Manuel de survie
    18/08/17

     

    Associé du bureau de Paris de L.E.K. depuis janvier dernier, Maxime Julian revient sur son parcours dans ce cabinet où il a effectué toute sa carrière.

     

  • Des senior advisors, pour quoi faire ?
    Manuel de survie
    07/07/17

     

    Quelle est la nature des missions des senior advisors – ces conseillers de haut vol qui, pour la plupart, figurent en bonne place dans le Who’s Who – que s’attache un certain nombre de cabinets de conseil en stratégie ? Réponses et explications avec François Dalens, managing director du BCG à Paris, et Baudouin Prot, ancien président du groupe BNP Paribas et senior advisor du BCG depuis 2015.

  • Nommer de jeunes associés : un atout pour le business
    Manuel de survie
    29/05/17

     

    Qu’apporte la nomination de jeunes associés à un cabinet de conseil en stratégie ? Est-elle source de tensions dans un monde qui octroie plutôt une prime à l’expérience et aux cheveux blancs ? Au plus près du terrain et des équipes, les jeunes associés ont en réalité bien des atouts à faire valoir. Et des missions – centrales – à accomplir. Sous l’œil vigilant et bienveillant de leurs aînés.

     

  • Associé-actionnaire vs associé-salarié : l’entrée au capital change-t-elle le métier de partner ?
    Manuel de survie
    22/05/17

     

    Au sein des sociétés de conseil, deux modèles de « partnerships » coexistent : le partnership classique, où les associés intègrent le capital en tant qu’equity partners, et un modèle salarié où les « VP » n’acquièrent pas de parts de la société. Passage en revue et témoignages sur ces deux modes de fonctionnement.

     

  • Faut-il craindre sa clause de non-concurrence ?
    Manuel de survie
    21/03/17

     

    Dans quels cas un cabinet de conseil en stratégie choisit-il de faire fonctionner la clause de non-concurrence d’un consultant qui souhaite rejoindre un autre cabinet ? La décision relève à la fois d’un arbitrage entre risques et coût, ainsi que du cadre, amiable ou conflictuel, dans lequel s’opère la séparation.