manuel de survie

L’argument « benchmark » des consultants
Manuel de survie
26/07/22

Les cabinets sont fréquemment mandatés pour établir des comparatifs internationaux ou des comparatifs sectoriels par des clients bien conscients des risques de perte de confidentialité auxquels ils s’exposent. Des données obtenues par le Sénat confirment cette tendance.

« Acting as » : tremplin à promotion (et rustine à staffing)
Manuel de survie
20/07/22

Staffer un consultant un niveau au-dessus de son grade : si le « acting as » est connu dans le secteur et a pu être utilisé pour préparer les promotions ou boucher les trous de staffing, il est désormais jugé trop risquée vis-à-vis des consultants, et complètement insensé vis-à-vis des clients s’il devait servir à faire monter les honoraires.

Dans le conseil, la marche des fiertés a fait du chemin
Manuel de survie
15/07/22

Les initiatives et les progrès en faveur de politiques d’inclusion des personnes LGBTQI+ actives dans le conseil en stratégie se multiplient.

Guerre des talents : les cabinets de conseil en strat' s’adaptent
Manuel de survie
01/06/22

Process de recrutement plus courts, viviers de candidats élargis, nouvelles promesses à l’embauche… Pour attitrer les meilleures recrues dans un contexte tendu, les cabinets de conseil en stratégie redoublent d’imagination et d’efforts… sans pour autant, disent-ils, rogner sur leurs exigences.

« Ce livrable sentait les vacances » : les loupés des consultants
Manuel de survie
17/05/22

Manque de connaissances sur le fond, prestations pas au niveau : il arrive, même si cela reste plutôt rare, que les cabinets de conseil en stratégie soient jugés sévèrement par leurs clients.

mars co

mars co m

  • L’art et la manière de décrocher les meilleures missions
    Manuel de survie
    24/01/20

    Si, en théorie, le staffing est une machine froide d’offre qui fait coïncider des consultants disponibles avec des missions vendues, les consultants disposent de différents leviers, plus ou moins formels, pour se positionner au plus près des sujets qui les intéressent.

  • Hermann Simon : le juste prix pour la vie
    Manuel de survie
    22/01/20

    Pricing : d’un sujet hors radars, l’ancien professeur des universités a fait un outil basique de positionnement des entreprises.

    Les missions de conseil commencées au coup par coup dans les années 1970 ont rapidement pris de l’ampleur. Trente-cinq ans après, Simon-Kucher & Partners compte 1 500 collaborateurs. Portrait.

  • Anne Bioulac : à dada sur la data
    Manuel de survie
    14/01/20

     

    En octobre, Anne Bioulac, l’ancienne copatronne du bureau de Roland Berger à Paris qu’elle a quitté pendant l’été, a pris la tête du développement européen d’Augustus Intelligence, une start-up américaine qui veut libéraliser le recours à des outils d’intelligence artificielle (IA) dans les entreprises. Avec des objectifs de développement extrêmement rapides et ambitieux. Un vrai tournant pour celle qui fut vingt années durant consultante en stratégie dans plusieurs sociétés de la place. Elle livre à Consultor son analyse des évolutions, opportunités et défis du métier. Rencontre.

     

  • Parole de consultant – L’X, Bercy puis A.T. Kearney : « Plus personne ne m’attend à mon bureau le doigt sur la montre »
    Manuel de survie
    13/12/19

    À 33 ans, polytechnicien, féru d’économie dont il est multidiplômé, Adrien Tenne est arrivé il y a un an seulement dans le monde du conseil chez A.T. Kearney, après six années dans la haute administration des finances publiques à Bercy et à la Banque de France.

    L’ingénieur y découvre une organisation loin des clichés qu’il pouvait avoir en tête : horizontale, souple sur les horaires, pas « bullshit ».

  • Du tractage de semi-remorque au conseil en stratégie : la folle histoire d'une reconversion
    Manuel de survie
    03/12/19

    Avant de prétendre à l’élite dans le conseil, Nuno Dinis Couto, 31 ans, enchaînait les exploits au cours de compétitions physiques démesurées qui l’amenaient par exemple à presser un kilo d’acier entre les mains.

  • Départs groupés de partners : les règles d’une drôle de guéguerre
    Manuel de survie
    29/11/19

    Clauses de non-concurrence, de non-sollicitation, courriers d’avocats, envoi d’huissiers, tout est bon pour empêcher ou punir les départs « en grappe » de partners d’un cabinet à l’autre.

    En bout de course cependant, dans le conseil en stratégie, les contentieux se bouclent en général par des négociations à l’amiable.

  • Parole de consultant : « Être flexible, tout-terrain, c’est ce que j’aime »
    Manuel de survie
    27/11/19

    Vincent Viudes est project leader chez Global Strategy Group by KPMG. Son troisième cabinet en quelques années, mais il assume la versatilité comme prix de la recherche d'un mode de conseil au plus près de son idéal : missions rapides et exigeantes menées par des équipes resserrées.

  • Une ex-Roland Berger se frotte à la néo-banque
    Manuel de survie
    25/11/19

     

    Depuis début 2019, Caroline Ménager, une ancienne consultante de Roland Berger de 2006 à 2008, travaille au lancement de Pixpay, une application de néo-banque destinée aux ados et à leurs parents. Pour l’heure, une carrière dans le marketing et les outils d’ancien consultant paient : la start-up vient d’effectuer une première levée de fonds. La jeune société entend rallier plusieurs milliers d’abonnés en Europe.

     

     

  • EDF, Covea, Thales : les missions de conseil en stratégie vues par les services achats
    Manuel de survie
    22/11/19

    Les achats de missions de conseil en stratégie sont pris dans des vents contraires entre une culture du secret qui pèse encore lourd et une réglementation qui pousse à davantage de transparence. Comment les achats de mission sont-ils opérés au jour le jour ? Nous avons posé la question chez EDF, Covea et Thales.

  • Vis ma vie de responsable mondial de practice
    Manuel de survie
    05/11/19

     

    Ils sont entre 5 et 10 % des partners de chaque cabinet à jouer les chefs d’orchestre mondiaux par secteur et par fonction, non sans développer un certain don d’ubiquité. Revue des droits et devoirs d’un métier plutôt nouveau.

     

     

  • Se spécialiser ? quand, comment et pourquoi
    Manuel de survie
    29/10/19

     

    Quelques règles à retenir avant de débuter son parcours de consultant en stratégie si on a pour ambition de devenir THE spécialiste d’un sujet.

    Deux évidences d’abord : la taille et l’activité du cabinet sont centrales pour avoir la latitude de se spécialiser. Ce n’est pas un débat possible dans une boutique monosectorielle. Seconde évidence : choisissez un sujet qui vous intéresse. Une règle non négociable ensuite : quasi aucune spécialisation avant le grade de manager. Enfin, une tendance de fond : la spécialisation reste une obligation si vous faites carrière dans le secteur et a même tendance à s’accélérer.

     

  • De trois mois à trois ans, en Chine ou aux États-Unis : cinquante nuances de mobilité internationale
    Manuel de survie
    25/10/19

     

     

    Dans la plupart des cabinets dotés de bureaux à l’international, les départs à l’étranger procèdent de la résolution d’une équation assez simple : les consultants intéressés, et dotés d’une certaine ancienneté (deux et à quatre ans en moyenne), demandent à partir et obtiennent une place en fonction des besoins et disponibilités des bureaux où ils souhaitent s’expatrier.

    Peu ou pas de recalés, mais certaines périodes et certains bureaux sont plus faciles à obtenir.

     

  • Bureaux parisiens : le 8e arrondissement reste la norme
    Manuel de survie
    11/10/19

    Le 8arrondissement reste un must pour au moins deux raisons : les clients s'y trouvent et les recrutements des meilleurs étudiants exigent des domiciliations aussi prestigieuses que celles de la concurrence.

    Ils sont quelques-uns à prendre leurs distances avec cette règle tacite. (article mis à jour le 20/10/2020)

     

  • Parole de consultant : « On m’avait promis de l’exposition client rapide, je n’ai pas été déçu »
    Manuel de survie
    04/10/19

    Diplôme d’ingénieur à l’INSA Lyon en 2013, doublé d’un Master of Science à HEC Paris en 2014, Jean-Baptiste Brit a postulé chez Courcelles pour un stage en 2014 après des expériences dans l’industrie et le conseil.

    Essai concluant : il est depuis un an et demi senior consultant du cabinet et ne se voit pas changer, même si les sollicitations extérieures ne manquent pas.

  • Se faire financer un MBA dans le conseil : mode d’emploi
    Manuel de survie
    23/07/19

     

    Se faire financer un master in business administration (MBA) dans le conseil en stratégie, c’est possible aussi en France quoique le sésame soit nettement moins prisé qu’aux États-Unis. Mais pas partout et certainement pas n’importe comment.

    Le financement par un cabinet installé en France d'une formation de plusieurs dizaines de milliers d’euros, dans l’immense majorité des cas à l’Insead, implique sans exception l’engagement à rester ensuite plusieurs années dans ce cabinet, sous peine d'une demande de remboursement à défaut.