Eutelsat : une nouvelle CEO formée chez McKinsey

Le 1er janvier 2022, c’est une femme – consultante dans les bureaux de Copenhague et de Paris de McKinsey durant 14 ans –, qui prend la tête d’Eutelsat, groupe français de télécoms par satellite : Eva Berneke, 52 ans, intègre également le Conseil d’administration.

Barbara Merle
23 Déc. 2021 à 14:00
Eutelsat : une nouvelle CEO formée chez McKinsey
Eutelsat

Elle remplace l'ancien CEO Rodolphe Belmer, lui aussi ancien consultant de McKinsey (entre 1998 et 2001), DG au sein du groupe Canal+ entre 2003 et 2015 et qui a été nommé en octobre CEO d'Atos.

C’est un moment clef pour le groupe Eutelsat, créé en 1977, privatisé en 2001, côté en Bourse depuis 2005, devenu l’un des majors des opérateurs de satellites au monde avec quelque 7000 chaînes diffusées dans le monde. Le 27 avril 2021, le groupe annonçait un investissement de 550 millions de dollars dans OneWeb, 650 satellites télécoms, en grandes difficultés financières. Eutelsat détient depuis 24% du capital, et en devient le deuxième actionnaire (derrière BPI France). En septembre dernier, une offre de rachat d’Eutelsat par Patrick Drahi, l’homme d’affaires propriétaire de SFR, a été rejetée unanimement par les actionnaires. L’objectif aujourd’hui pour Eutelsat est de faire de OneWeb un acteur de l'internet à haut débit par satellite, avec un chèque de 165 millions d'euros à la clef.

La nouvelle CEO d’Eutelsat, la danoise Eva Berneke, depuis huit ans patronne de KMD, société d’informatique et de logiciels de ce pays scandinave, a axé sa carrière sur le secteur des télécoms et des technologies. Diplômée en génie mécanique de l'université technique du Danemark en 1992, Eva Berneke a débuté chez McKinsey Copenhague (où elle effectuera un MBA à l’INSEAD, obtenu en 1995). Durant ses quelque quatorze années chez McKinsey, promue partner en 1998, spécialisée en TMT, la consultante danoise aura passé dix ans au sein du bureau parisien du géant US. Eva Berneke entre ensuite chez TDC Group, première entreprise de télécoms du Danemark, où elle débutera comme cheffe de la stratégie et évoluera entre 2007 et 2014 jusqu’aux postes de direction ; le dernier, en qualité de senior executive vice-président du business du groupe.

Avec la boss de Sodexo, Sophie Bellon, et la CEO de Legrand depuis 2020, Angeles Garcia-Poveda, également ex-consultante, au Boston Consulting Group, la prise de fonction d’Eva Berneke chez Eutelsat porte à trois le nombre de femmes à diriger un grand groupe en France.

à lire aussi

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

tech - télécom - médias

Benjamin Solano
tech - télécom - médias
satellite, eutelsat, telecommunications, alumni, Rodolphe Belmer, Eva Berneke, INSEAD, nomination, comex, ceo, dirigeante
10148
McKinsey
2021-12-29 09:03:19
0
Non