PE : chassé-croisé chez McKinsey

Le senior partner Arnaud Minvielle, à la tête du pôle Private Equity et Investisseurs des bureaux français de McKinsey, a quitté le cabinet pour une destination pour l’instant encore tenue secrète. Le boss du PE est remplacé poste pour poste par une autre associée, Constance Emmanuelli, 32 ans, depuis dix ans dans le cabinet US (qu'elle a intégré dès sa sortie de HEC).

Consultor.fr
04 mai. 2022 à 07:00
PE : chassé-croisé chez McKinsey
LinkedIn

Un pôle fort de 10 partners et de 25 experts organisés par secteur pour accompagner les fonds de PE sur leur cycle d’investissement, « de l’identification de deals et processus de due diligence à la valorisation du portefeuille et stratégie de sortie, mais aussi sur leurs propres enjeux de stratégie et d’organisation. Enfin, elle mobilisera les équipes transformation au service des entreprises en portefeuille », est-il pointé dans le communiqué de presse officiel. 

« En capitalisant sur la combinaison de nos expertises, le renforcement soutenu de nos équipes, et l’élargissement de notre activité, notamment auprès d’acteurs de Growth et de Venture Capital, mon ambition est d’ancrer encore plus McKinsey en tant que partenaire privilégié des fonds d’investissement en France », complète Constance Emmanuelli. Celle qui est également l’une des responsables du pôle services financiers et de l’activité expérience client en France accompagne notamment les banques de détail, les banques privées, gestionnaire d’actifs, et assureurs européens dans leur transformation, notamment en termes de stratégie de croissance.

McKinsey continue ainsi sa mutation vers la féminisation de son top partnership – le cabinet fait figure de bon élève au niveau partner parmi les cabinets de conseil en stratégie, avec 22,7 %, juste derrière Bain, 22,9 %, selon le baromètre Consultor publié fin 2021.

à lire aussi

29/12/21
17122021etudeparite

Consultor publie son 7e baromètre de la parité dans les partnerships de cabinets de conseil en stratégie. Les chiffres continuent à témoigner de microvariations d’un cabinet à l’autre dans un paysage qui reste toujours ultramasculin. Certains appellent pourtant à la patience et assurent que le changement est en cours.

1
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (1)

question
04 mai 2022 à 19:56
10 partners et 25 experts - ce ratio est bizarre ?

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • McKinsey : perquisition judiciaire au bureau de Paris
    24/05/22

    Mardi 24 mai, une perquisition judiciaire était en cours au siège du cabinet à Paris. 

  • Cinquième cabinet pour la nouvelle associée énergie de Bain
    23/05/22

    Safia Limousin, 49 ans, vient d’arriver chez Bain & Company en tant qu’associée rattachée à la practice énergie et ressources naturelles. Auparavant chez Kearney depuis 2018, la senior partner était aussi leader monde power & utilities du cabinet et était la 2e femme, après Delphine Bourrilly, à intégrer le partnership en France.

  • Conflit ouvert aux prud’hommes entre Bain et un partner
    20/05/22

    C’est une information de Bloomberg du 18 mai 2022 : Stéphane Charvériat, un partner du BCG arrivé en septembre 2019 de Bain, poursuit aux prud’hommes son ancien employeur. Une audience s’est tenue le mardi 17 mai. Une décision doit intervenir le 11 juillet.

  • Les réserves de la HATVP sur un pantouflage au cabinet d’Olivier Véran
    18/05/22

    Dans une délibération du 3 mai, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a rendu un avis de compatibilité, avec des réserves visant à prévenir tout conflit d’intérêts, sur le recrutement par une entreprise de conseil d’un membre du cabinet du ministre sortant de la Santé Olivier Véran.

  • Le boss du BCG en opération séduction
    13/05/22

    Après la patronne de McKinsey France en décembre dernier, c’est au tour du chef du bureau parisien du Boston Consulting Group, Guillaume Charlin, de s’exprimer dans les colonnes du Figaro (édition du 9 mai).

  • Législatives : quatre anciens consultants en lice
    11/05/22

    Ils sont au moins quatre anciens du sérail du conseil en stratégie à se présenter ou se représenter aux élections législatives de juin prochain, dont trois en Île-de-France. Trois d’entre eux sont des piliers de la macronie et se présentent sous la bannière #Ensemble du triumvirat Macron-Philippe-Bayrou.

  • SKP s’implante en région : nouveau filon de recrutement ?
    10/05/22

    Le bureau français de Simon-Kucher & Partners a décidé de réaliser un bêta test en posant ses valises à Lyon et à Bordeaux. À l’heure de la relocalisation et du télétravail, ces antennes répondent à la fois à un système économique nécessairement plus décentralisé et à de nouvelles opportunités RH, dans un contexte général de recrutement extrêmement tendu.

  • Une associée retail pour Singulier
    10/05/22

    Consultante chez Singulier depuis sa création en 2017, Justine Przyswa, 35 ans, a été promue associée à Paris aux côtés des associés fondateurs, Rémi Pesseguier (ex-McKinsey) et Mathieu Férel, mais aussi de l’associé basé à Londres, Kitson Symes (lui aussi un ancien « Mac »).

  • Destination Toronto pour un associé parisien d’Oliver Wyman
    06/05/22

    Damien Renaudeau, partner parisien des services financiers d’Oliver Wyman depuis 2018, est parti renforcer les troupes du cabinet à Toronto, l’un des 70 bureaux du cabinet dont la maison mère est le groupe US Marsh McLennan. Le Canada et ses trois bureaux, Montréal, Calgary et Toronto (le plus gros), comptent une centaine de consultants.

France
mouvement, partner, private equity, mckinsey, Arnaud Minvielle, Constance Emmanuelli
10601
McKinsey
2022-05-04 18:43:29
1
Non