McKinsey Paris : « élection historique » de onze nouveaux partners

 

McKinsey annonce mercredi 25 novembre 2020, malgré le contexte difficile lié à la crise sanitaire, les nominations de onze partners – une « élection historique » selon le cabinet – au bureau de Paris. D'autant plus qu'elles s'ajoutent aux cinq nominations d'octobre 2020 (relire notre article).

Avec ces promotions, selon le décompte de Consultor, le total du collège des associés de McKinsey à Paris atteint 66 partners (47 directeurs associés et 19 directeurs associés seniors). Il est, à titre de comparaison, de 67 au Boston Consulting Group, le rival historique de McKinsey. En mai 2018, toujours selon Consultor, McKinsey comptait 52 associés et le BCG, 55 associés.

 

25 Nov. 2020 à 12:11
McKinsey Paris : « élection historique » de onze nouveaux partners

 

Pierre-François Bacquet (HEC 2004) a rejoint McKinsey en 2012 après une première vie professionnelle au sein du groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson de 2005 à 2012. Il se consacre aux sujets de marketing et innovation dans les domaines des biens de grande consommation, du luxe et du private equity.

Martin Dervichian (Solvay Brussels School 2008) est entré chez McKinsey après une première expérience au sein du groupe belge Alcogroup. Il arrive au bureau de Paris en septembre 2010. Il était depuis novembre 2017 vice-président senior de RTS, McKinsey Recovery & Transformation, l'activité de retournement d'entreprises en difficulté de McKinsey (relire notre article sur les mouvements au sein de cette équipe). Il continuera en tant qu'associé à travailler sur les sujets de transformation accélérée à grande échelle, avec pour secteurs de prédilection les biens de consommation et l'industrie.

Jean-Charles Devignes (HEC 2007), un ancien d'Estin & Co (relire notre dernier article sur ce cabinet) où il a collaboré entre 2007 et 2014 avant de passer chez McKinsey en 2014. Il est spécialiste des stratégies de croissance, des transformations commerciales B2B et intervient tout particulièrement dans les secteurs de l'énergie et des industries de pointe.

Constance Emmanuelli (HEC 2012), pur produit McKinsey où elle a débuté sa carrière en 2012, se consacre aux sujets de croissance et d'expérience client pour les institutions financières.

Axel Esqué, diplômé de l'ESCP (2012), a lui aussi démarré sa carrière chez McKinsey. Il se consacre aux stratégies de développement et d'investissement et à l'excellence opérationnelle. Ses domaines de prédilection portent sur les transports et les infrastructures ainsi que l'industrie de défense.

Javier Martinez Arroyo est diplômé de l'université polytechnique de Catalogne en 2012, ainsi que de masters à l'université Paris IX en physique et à Centrale Paris (relire notre article). Il a complété sa formation avec un MBA à Columbia, dont il a été diplômé en 2016. Il a collaboré avec McKinsey à plusieurs reprises dans différents bureaux : à Madrid en tant que stagiaire en 2011, puis à Madrid encore en tant que business analyst de 2012 à 2014 et, enfin, après son MBA, à Paris depuis 2016. Il intervient sur la gestion des risques et du bilan auprès des banques et assurances. Depuis le bureau de Paris, il accompagne des clients dans plusieurs pays en Europe et Amérique latine, expliquait-il récemment sur le site de McKinsey.

Charles-Henri Rannou est lui doublement diplômé de CentraleSupélec et de l'ESCP (2010). Après de brèves premières expériences chez PSA et Microsoft, ses secteurs de spécialisation sont la high-tech et les télécoms, domaines dans lesquels il opère des repositionnements stratégiques, des stratégies de croissance et de diversification.

Julien Revellat, un ancien associé de Corporate Value Associates qui avait rejoint McKinsey en décembre 2018 (relire notre article). Il est lui aussi centralien (2005), cofondateur de la société de RH en Algérie en début de carrière, il a par la suite rejoint une carrière de consultant chez EY (de 2005 à 2008), puis chez CVA (de 2008 à 2017).

Marion Soula (ESSEC 2005), qui a passé les six premières années de sa carrière en tant que manager chez Bouygues Telecom, a rejoint McKinsey en 2012. Elle intervient notamment sur les stratégies d'expansion et sur les sujets de transformation digitale dans les domaines de la high-tech, des télécoms et du private equity. 

Xavier Veillard (McGill University, Imperial College London 2013, et Executive MBA à HEC en 2018) collabore avec McKinsey depuis avril 2018. Il a travaillé précédemment, durant près de dix ans aux bureaux de Londres, Singapour et Paris d'Accenture, notamment dans les domaines de l'énergie et des matières premières. Un secteur dont il garde la spécialisation chez McKinsey où il intervient notamment sur la transition énergétique. 

Cyrielle Villepelet (ESSEC 2013) est consultante chez McKinsey depuis sa sortie de l'école. Elle a travaillé à Paris et New York. Elle est spécialisée dans les domaines de la mode et du luxe.

 

 Crédit photo : McKinsey Paris.

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Bain rattrapé par le bourbier sud-africain
    17/01/22

    En 2018, Bain avait cherché par tous les moyens à faire taire la vive polémique concernant une mission de conseil de deux ans et de neuf millions d’euros que le cabinet avait obtenue en 2015 pour la South African Revenue Service (SARS), l’agence de perception des revenus de l’État sud-africain. 

  • République tchèque : le passage éclair du nouveau MAE chez McKinsey
    14/01/22

    La nouvelle coalition gouvernementale formée le 17 décembre 2021 en République tchèque a fait entrer trois membres du Parti pirate au gouvernement. Une première pour un pays de l’Union européenne.

  • Climat : le BCG joue la carte de la séquestration de ses émissions
    09/01/22

    Objectif net-zero d’ici 2030. C’est ce qu’espère atteindre le Boston Consulting Group (BCG) en s’associant à Climeworks dans le cadre d’un partenariat d’une durée de dix ans. Cette start-up suisse a mis au point une technologie capable de capter le CO2 dans l’air ambiant et l’enfouir dans le sol, le faisant ainsi disparaître de l’atmosphère.

  • En Belgique, le Waterloo d’un partner de McKinsey atterrit en justice
    05/01/22

    En 2020, le cabinet a remboursé sept millions d’euros d’honoraires à une entreprise publique qu’il conseillait depuis quinze ans. Le partner incriminé, qui avait dû quitter ses fonctions de consultant, est désormais inculpé par la justice.

  • Bridgespan, le cabinet des milliardaires en quête de philanthropie
    04/01/22

    Aujourd’hui, certaines fortunes choisissent de demander conseil à un tiers pour distribuer leurs dons à différentes causes. Et pour se faire, le cabinet à but non lucratif Bridgespan, fondé par des anciens de Bain, est devenu LA référence.

  • Covid-19 : aux États-Unis, le bilan mitigé de l’aide des consultants
    21/12/21

    Depuis le début de la pandémie, au moins 25 États, ainsi que des villes et des agences fédérales américaines se sont appuyés sur des cabinets de conseil pour soutenir un système de santé débordé.

  • Kearney met la main sur un spécialiste nordique des achats
    12/12/21

    Kearney a annoncé mettre la main sur Prokura, un cabinet de conseil spécialisé dans les achats. 

  • UK : douche écossaise pour les consultants de Monitor Deloitte
    29/11/21

    Dans un email écrit en juillet 2021 et révélé par le site efinancial, Alexander Curry, associé de Monitor Deloitte en Grande-Bretagne, met particulièrement la pression sur les jeunes recrues du cabinet.  

  • US : la SEC met à l’amende le fonds interne de McKinsey
    23/11/21

    Le McKinsey Investment Office, le fonds d’investissement interne à McKinsey, dont l’existence avait été révélée dans les colonnes du Financial Times en 2016, vient d’être mis à l’amende par le gendarme de la bourse américain. Ce dernier juge que le cabinet de conseil n’a pas mis en place des mesures de contrôle appropriées pour prévenir tout usage inapproprié par les partners du cabinet du fait d’informations non publiques auxquelles ils auraient accès dans le cadre de leurs fonctions de conseil. McKinsey est mis en demeure de mettre un terme à ces pratiques et doit s’acquitter d’une amende de 18 millions de dollars.

Super Utilisateur
Monde
partners, promotions, mckinsey
2870
McKinsey
Javier Martinez Arroyo Axel Esqué Charles-Henri Rannou Constance Emmanuelli Cyrielle Villepelet François Videlaine Jean-Charles Devignes Julien Revellat Martin Dervichian Pierre-François Bacquet Xavier Veillard
2021-11-03 14:07:41
0
Non