Orange Bank : un Bainie chasse l’autre

À la tête d’Orange Bank et DGA d’Orange depuis quatre ans, Paul de Leusse (alumni de Bain et d’Oliver Wyman) est remplacé dès le 1er octobre par un autre ancien consultant de Bain & Company, Stéphane Vallois, l’actuel DGA.

Consultor
03 Oct. 2022 à 20:30
Orange Bank : un Bainie chasse l’autre
Issy-les-Moulineaux, France, le 6 juin 2021 : Enseigne portant le logo d’Orange Bank / par HJBC

Une décision de la récente DG d’Orange, Christel Heydemann, ex-BCGer, propulsée à la tête de l’entreprise du CAC 40 en avril dernier (lire ici), et qui veut relancer la néobanque lestée de près de 900 millions d’euros (M€) de pertes depuis sa création. Au seul premier semestre 2022, Orange Bank aurait réalisé une perte d’exploitation de 80 M€.

Il y a un an, Paul de Leusse se disait pourtant confiant sur les effets de son plan stratégique et partageait à Consultor ses résultats positifs (ici).

La DG d’Orange Christel Heydemann ne l’a pas vu du même œil et veut accélérer la transformation de la banque mobile – une question de survie – après le départ de Groupama dans l’actionnariat d’Orange Bank l’année dernière, et le rachat par Orange de ses parts avec une augmentation de capital de 230 millions d’euros. Et ce, dans un contexte de marché fortement concurrentiel où certains acteurs disparaissant (à l’instar d’ING) et d’autres innovent sans pour autant être rentables (Revolut, N26). L’ancienne BCGer envisage même déjà de se séparer de la branche banque mobile si le retour à la rentabilité tarde trop (il est aujourd’hui envisagé pour 2024).

Diplômé de l’ESSEC, Stéphane Vallois est entré chez Bain Paris et Bruxelles en 1998 en sortie d’école. Entre 2001 et 2002, il fait une expérience chez Mercuris (cabinet de conseil IT et télécom), avant de revenir chez Bain durant près de trois ans. Il est ensuite consultant indépendant (entre 2005 et 2009), fonde son entreprise de rénovation en 2007, avant de rentrer dans le secteur bancaire en 2009, au Crédit Agricole : responsable adjoint de la stratégie du groupe, directeur de la stratégie, Managing Director de Crédit Agricole Payment (2012-2015), DGA de Crédit Agricole Payment Services jusqu’en 2018. Stéphane Vallois est DGA d’Orange depuis novembre 2018.

On ne sait pas encore qui sera nommé DGA pour remplacer Stéphane Vallois, promu à la tête d’Orange Bank. Un(e) ancien(ne) consultant(e) ? L’entreprise Orange aime particulièrement ces profils consulting (10,5 % d’axe-consultants dans son comex). En 2019, Karine Dussert-Sarthe était nommée EVP produit, marketing, design et innovation (ici). Au printemps 2021, avec l’arrivée de Véronique McCarroll, ex-McKinsey et Oliver Wyman, nommée DGA en charge des finances, du risque et de la conformité, Orange Bank comptait un trio d’anciens consultants à sa tête (relire ici).

De son côté, Paul de Leusse, 50 ans, le DG d’Orange Bank jusqu’au 1er octobre, près de 12 années chez Bain et Oliver Wyman, a trouvé son nouveau point de chute.

Il rejoint Sienna Investment Managers (« Sienna IM ») en qualité de CEO. « Paul de Leusse apportera son expérience de direction générale et sa connaissance de l’industrie financière », amende pour le moins succinctement le communiqué de presse officiel.

Sienna IM est la plateforme d’investissement alternatif de la holding d’investissement cotée en bourse GBL, Groupe Bruxelles Lambert, 260 collaborateurs, présente à Luxembourg, Londres, Paris, Hambourg, Madrid, Amsterdam et Séoul. « Sienna supervise désormais plus de 32,9 milliards d’euros au 30 juin 2022 pour le compte de son actionnaire GBL, mais aussi pour des clients institutionnels, principalement via des actifs immobiliers (Sienna Real Estate), de la dette privée (Sienna Private Credit), des investissements dans des fonds des marchés privés et publics (Sienna Gestion) ainsi que par des prises de participation directes dans des sociétés non cotées (Sienna Private Equity et Sienna Venture Capital) », explicite-t-on du côté de la gouvernance.

C’est dans ce contexte d’ouverture que Sienna Private Equity a investi l’été dernier, pour sa première opération PE, au capital du cabinet de conseil en stratégie Eight Advisory (relire ici). 

Paul de Leusse, ingénieur diplômé de Polytechnique (promo 1992) puis des Ponts et Chaussées, a débuté comme consultant chez Oliver Wyman en 1997, cabinet où il évolue pendant près de neuf ans et où il atteint le grade de partner, et rejoint Bain en 2006. Entre 2009 et 2018, le Bainie entre dans le groupe Crédit Agricole : responsable de la stratégie, directeur financier de Crédit Agricole Corporate and Investment Bank, « CA CIB » (2011-2013), enfin DGA de « CA CIB » jusqu’en 2016. Avant d’être nommé à la tête d’Orange Bank en 2018 (relire ici), Paul de Leusse avait également dirigé Indosuez Wealth Management, la marque de gestion de fortune du groupe CA.

à lire aussi

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

services financiers

Adeline
services financiers
Bain, Orange, Orange Bank, services financiers, banque, nomination, alumni, Paul de Leusse, Stéphane Vallois
11994
Bain & Company
2022-10-04 20:02:52
0
Non