Le PNF confirme à Consultor une enquête visant le statut fiscal de McKinsey

Dans un communiqué publié le mercredi 6 avril, le parquet national financier (PNF) indiquait avoir ouvert une enquête préliminaire du chef de blanchiment aggravé de fraude fiscale après avoir pris connaissance du rapport du Sénat sur l’influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques, publié le 16 mars. 

Consultor
06 Avr. 2022 à 17:43
Le PNF confirme à Consultor une enquête visant le statut fiscal de McKinsey
Vanves, France - 17 octobre 2021: Enseigne et logo sur un centre des finances publiques, établissement réunissant différents services du Trésor Public français, trésorerie et centre des impôts

Dans ce rapport, l’optimisation fiscale de McKinsey était vivement prise à partie par les parlementaires.

Toutefois, le PNF n’indiquait pas sur qui porte l’enquête confiée au service d’enquêtes judiciaires des finances (SEJF). 

Interrogé par Consultor, Jean-François Bohnert, le procureur de la République financier, a confirmé et précisé que « cette enquête vise bien la société McKinsey sur la question de son statut fiscal en France ».

Mercredi 30 mars, La Lettre A apprenait que la direction générale des Finances publiques (DGFiP) à Bercy a démarré, en décembre 2021 (après le démarrage de la commission d’enquête du Sénat qui s’était constituée le 19 novembre 2021), une procédure de contrôle fiscal visant McKinsey & Company, Inc. France et McKinsey & Company S.A.S..

Ce que Bruno Le Maire confirmait sur Europe 1 le même jour : « Nous engagerons toutes les vérifications fiscales sur McKinsey. McKinsey paiera tous les impôts [que l’entreprise] doit à la France, rubis sur l’ongle. »

La décision du PNF d'ouvrir sa propre enquête n'était pas évidente. Il pouvait, comme le rappelait Marianne (voir l'article) attendre le résultat de l’enquête fiscale déclenchée en décembre et une éventuelle future plainte. Dans ce scénario, pas de poursuites pénales avant plusieurs mois… Deuxième option, toujours selon Marianne, le PNF pouvait dès à présent enclencher des investigations pour « blanchiment de fraude fiscale » et amorcer ses propres recherches. C'est cette deuxième option qu'il a retenue. 

Un cas de figure dans lequel le PNF s'est déjà retrouvé par le passé, raconte Marianne. Il avait initié des enquêtes pour blanchiment de fraude fiscale contre Google, Mc Donald’s ou même les époux Balkany… Concernant Google, qui ne payait pas d’impôt en France et faisait remonter le produit de son activité française en Irlande, l’enquête a démarré par une plainte du fisc et s’est terminée par un accord à un milliard d’euros dans les poches de l’État. L’enquête du PNF avait aussitôt provoqué une descente policière musclée dans les locaux de Google France permettant d’importantes saisies de pièces à conviction. 

En réaction à l'annonce de l'ouverture d'une enquête par le PNF, McKinsey a publié en fin de journée la déclaration suivante : 

« S’il est sollicité, McKinsey se tiendra à la disposition des administrations et autorités compétentes. Chaque fois que le cabinet a fait l'objet de demandes d'informations de la part des autorités publiques, il a évidemment toujours répondu et pleinement collaboré, y compris sur les questions techniques de fiscalité. Cela a été le cas lors des précédents contrôles fiscaux des différentes entités de McKinsey en France.

McKinsey réaffirme que le cabinet respecte les règles fiscales et sociales françaises qui lui sont applicables. L’approche fiscale appliquée par McKinsey est similaire dans les pays où il est présent et constante depuis des années. Cette approche est conforme avec les principes directeurs de l’OCDE, et a été partagée avec l’administration fiscale française.

Plus généralement, McKinsey s’étonne de la focalisation sur le cabinet, qui ne représente que 1% des achats de conseil des administrations publiques, comme l’a mentionné le rapport de la commission sénatoriale. »

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • McKinsey : perquisition judiciaire au bureau de Paris
    24/05/22

    Mardi 24 mai, une perquisition judiciaire était en cours au siège du cabinet à Paris. 

  • Cinquième cabinet pour la nouvelle associée énergie de Bain
    23/05/22

    Safia Limousin, 49 ans, vient d’arriver chez Bain & Company en tant qu’associée rattachée à la practice énergie et ressources naturelles. Auparavant chez Kearney depuis 2018, la senior partner était aussi leader monde power & utilities du cabinet et était la 2e femme, après Delphine Bourrilly, à intégrer le partnership en France.

  • Conflit ouvert aux prud’hommes entre Bain et un partner
    20/05/22

    C’est une information de Bloomberg du 18 mai 2022 : Stéphane Charvériat, un partner du BCG arrivé en septembre 2019 de Bain, poursuit aux prud’hommes son ancien employeur. Une audience s’est tenue le mardi 17 mai. Une décision doit intervenir le 11 juillet.

  • Les réserves de la HATVP sur un pantouflage au cabinet d’Olivier Véran
    18/05/22

    Dans une délibération du 3 mai, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a rendu un avis de compatibilité, avec des réserves visant à prévenir tout conflit d’intérêts, sur le recrutement par une entreprise de conseil d’un membre du cabinet du ministre sortant de la Santé Olivier Véran.

  • Le boss du BCG en opération séduction
    13/05/22

    Après la patronne de McKinsey France en décembre dernier, c’est au tour du chef du bureau parisien du Boston Consulting Group, Guillaume Charlin, de s’exprimer dans les colonnes du Figaro (édition du 9 mai).

  • Législatives : quatre anciens consultants en lice
    11/05/22

    Ils sont au moins quatre anciens du sérail du conseil en stratégie à se présenter ou se représenter aux élections législatives de juin prochain, dont trois en Île-de-France. Trois d’entre eux sont des piliers de la macronie et se présentent sous la bannière #Ensemble du triumvirat Macron-Philippe-Bayrou.

  • SKP s’implante en région : nouveau filon de recrutement ?
    10/05/22

    Le bureau français de Simon-Kucher & Partners a décidé de réaliser un bêta test en posant ses valises à Lyon et à Bordeaux. À l’heure de la relocalisation et du télétravail, ces antennes répondent à la fois à un système économique nécessairement plus décentralisé et à de nouvelles opportunités RH, dans un contexte général de recrutement extrêmement tendu.

  • Une associée retail pour Singulier
    10/05/22

    Consultante chez Singulier depuis sa création en 2017, Justine Przyswa, 35 ans, a été promue associée à Paris aux côtés des associés fondateurs, Rémi Pesseguier (ex-McKinsey) et Mathieu Férel, mais aussi de l’associé basé à Londres, Kitson Symes (lui aussi un ancien « Mac »).

  • Destination Toronto pour un associé parisien d’Oliver Wyman
    06/05/22

    Damien Renaudeau, partner parisien des services financiers d’Oliver Wyman depuis 2018, est parti renforcer les troupes du cabinet à Toronto, l’un des 70 bureaux du cabinet dont la maison mère est le groupe US Marsh McLennan. Le Canada et ses trois bureaux, Montréal, Calgary et Toronto (le plus gros), comptent une centaine de consultants.

Benjamin Polle
France
10537
McKinsey
2022-04-06 21:26:11
0
Non