Arabie Saoudite : la promotion d’un partner du BCG parmi les VRP de la France inquiète la concurrence

C’est une information d’Intelligence Online (lire ici) : l’ambassadeur de France en Arabie Saoudite Ludovic Pouille a donné mi-avril un avis favorable à la nomination de Philippe Cornette de Saint Cyr comme conseiller français du commerce extérieur (CCEF).

24 mai. 2021 à 05:00
Arabie Saoudite : la promotion d’un partner du BCG parmi les VRP de la France inquiète la concurrence

Une probable promotion – parmi les 4 000 CCEF que compte la France dans quelque 150 pays et qui sont nommés par décret du Premier ministre – qui suscite une certaine irritation dans la concurrence qui gravitent à Riyad en espérant décrocher des contrats publics, toujours selon Intelligence Online.

Les consultants concurrents craignent que Philippe Cornette de Saint Cyr ne défende avant tout les intérêts du cabinet de conseil américain, très en cour à Riyad, et pas celui des entreprises françaises. C’est-à-dire que le marché de conseil en stratégie saoudien est devenu très significatif pour les cabinets.

En quelques années, l’Arabie Saoudite est devenue un pôle d’activités très important pour ces entreprises, selon une enquête publiée par le New York Times dimanche 4 novembre 2018. Et de citer un certain nombre de missions illustratives de cette tendance : de deux missions en 2010, McKinsey en a conduit plusieurs centaines durant les années suivantes, rapporte le quotidien américain, qui détaille aussi comment Booz Allen Hamilton est régulièrement intervenu auprès de l'armée saoudienne (relire nos articles ici, ici, ou ).

Illustration de cette relation très soutenue, le Boston Consulting Group, McKinsey et Oliver Wyman ont contribué à la réalisation de 2 300 pages d’un document établissant les grandes lignes d’un projet appelé Neom (nouveau en grec et futur en arabe), selon des informations du Wall Street Journal de juillet 2019 (relire notre article).

De son côté, Philippe Cornette de Saint Cyr est diplômé de HEC 2006. Il rejoint le BCG à sa sortie de l’école. Il a au cours de sa carrière au sein du cabinet contribué au développement du bureau de Casablanca, où il a passé six années avant de se diriger vers le Moyen-Orient. Il est tout particulièrement spécialisé dans le développement de projets d’infrastructures de grande échelle, notamment en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Ce Bainie qui parle à l’oreille du Pape
    28/11/22

    Deuxième « mission papale » pour le consultant italien Pier Francesco Pinelli, 59 ans, chez Bain & Company de 1996 à 2003, associé depuis 2013 de la société italienne de développement digital Netplan.

  • Québec : McKinsey sous la menace d’une nouvelle enquête parlementaire
    14/11/22

    Les États-Unis, la France et maintenant le Canada ? McKinsey ne cesse de concentrer l’attention d’élus aux quatre coins de la planète. Après que des sénateurs français et des parlementaires américains lui ont consacré des enquêtes, au tour des oppositions québécoises d’en appeler une de leurs vœux.

  • Supply chain : McKinsey annonce une acquisition
    07/11/22

    Le cabinet avale un expert des solutions logicielles pour les supply chains basé à Chicago.

  • Le BCG, petit prince du fonds souverain saoudien
    01/11/22

    C’est une information de Bloomberg : depuis plusieurs mois, le BCG tiendrait une place de choix à la stratégie du fonds souverain saoudien, le colossal véhicule financier chargé de diversifier l’économie du royaume pétrolier.

  • Objectif aéro/défense pour Oliver Wyman
    20/10/22

    Le cabinet Oliver Wyman annonce la finalisation prochaine de l’acquisition – d’ici la fin de l’année – d’Avascent, société de conseil centrée sur le private equity et la stratégie dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

  • L’interview du chat noir de McKinsey au New York Times
    19/10/22

    Depuis 2018, Mike Forsythe multiplie les enquêtes gênantes pour la réputation du cabinet de conseil avec son confrère Walt Bogdanich. Enquêtes dont ils ont fait un livre récemment paru, When McKinsey Comes To Town. À cette occasion, il répond aux questions de Consultor.

  • McKinsey : l’enquête qui met à nu un siècle de contradictions
    07/10/22

    Depuis quatre ans, Walt Bogdanich et Michael Forsythe, deux journalistes du New York Times, multiplient les enquêtes sur McKinsey. Ils publient le 4 octobre When McKinsey Comes To Town, un livre extrêmement fouillé – aux tons de réquisitoires diront certains – sur tous les égarements et contradictions de la firme.

  • Afrique du Sud : McKinsey poursuivi, Bain interdit
    07/10/22

    Les deux cabinets de conseil sont mis en cause (parmi de nombreuses autres entreprises, telles que Bell Pottinger, KPMG, HSBC, SAP) pour des missions effectuées dans le cadre de la « capture de l’État », ainsi qu’ont été nommées les affaires de corruption qui ont gangrené les années au pouvoir de Jacob Zuma (2009-2018).

  • L’ambition nord-américaine de PMP
    27/09/22

     « PMP Strategy accélère sa croissance en Amérique du Nord avec un nouveau bureau à Toronto », vient d’annoncer le cabinet. 

Super Utilisateur
Monde
Ludovic Pouille, Philippe Cornette de Saint Cyr, BCG, McKinsey, Oliver Wyman, Arabie Saoudite
3078
Oliver Wyman Boston Consulting Group McKinsey
2021-11-03 14:07:41
0