Australie : McKinsey achète deux agences digitales

McKinsey appuie sur l’accélérateur dans le digital en Australie. Soucieux de renforcer les équipes de McKinsey Digital sur place, le cabinet américain vient de racheter coup sur coup deux agences en Australie : Hypothesis et Venturetec.

19 Fév. 2021 à 12:00
Australie : McKinsey achète deux agences digitales

 

Hypothesis, créée en 2015 et basée à Melbourne et Sydney, compte une quarantaine de salariés et elle est spécialisée dans quatre domaines : le design de produit et les concepts numériques, la data science, le développement d’outils et de solutions numériques et enfin, les méthodes de travail agiles. Ses deux cofondateurs Sean Heydenrych et Grant Hartland rejoignent McKinsey Digital comme partners et prennent la tête de l’activité en Australie.

Venturetec, fondée il y a deux ans seulement, est spécialisée dans l’innovation numérique et revendique près de 80 projets clients dans sept pays de la région Asie-Pacifique. Ces deux acquisitions – qui vont faire doubler les effectifs de McKinsey Digital en Australie – devraient préfigurer le lancement de la practice « Build by McKinsey ». Cette marque devrait inclure les équipes en charge des stratégies de transformation numérique de grandes entreprises aux côtés de clients venant du secteur public.  

Ces deux nouvelles acquisitions démontrent en tout cas l’appétit grandissant de « La Firme » pour le sujet de la transformation numérique qui représentait jusqu’à présent 40 % de ses projets. Au travers de son entité numérique, le cabinet a déjà un staff de près de 5 000 personnes réparti à travers le monde et qui comprend des ingénieurs, des designers mais aussi des coachs agiles.

à lire aussi

McKinsey avait déjà acquis en 2017 la société malaisienne VLT Labs, spécialisée dans le design, et, comme le géant américain du conseil en stratégie, de nombreux cabinets internationaux multiplient les acquisitions depuis plusieurs années dans ce domaine. Le Boston Consulting Group (BCG) a acquis en 2019 AlloUs, implanté au Royaume-Uni et aux États-Unis, après avoir repris l’Américaine Maya en 2018. Bain a racheté pour sa part en 2018 le cabinet américain FRWD tandis que Oliver Wyman s’emparait de la Britannique Draw la même année ainsi que de 8Works (relire notre article).

 

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

Super Utilisateur
Monde
McKinsey, Sean Heydenrych, Grant Hartland, BCG, Bain, Oliver Wyman
2968
Bain & Company Boston Consulting Group McKinsey Oliver Wyman
2021-11-09 19:52:14
0
Non