Roland Berger reste independant

Un week-end après la confirmation de discussions avancées en vue d'une fusion entre Roland Berger et Deloitte, les associés de Roland Berger renoncent au projet.

Dans un email envoyé à tous les anciens de Roland Berger, recopié ci-dessous, les associés annoncent avoir priviligié le status quo 'stay an independent partnership' aux rêves de grandeur de 'devenir le deuxième cabinet de conseil en taille après McKinsey'.

Consultor
22 Nov. 2010 à 10:11
Roland Berger reste independant

Le cabinet a vite réagit au bruits sortis dans la presse pour limiter les pertes collatérales liées à la démotivation de certains associés ou aux doutes immiscés dans l'esprit des employés, candidats ou clients.


Après l'échec du rapprochement AT Kearney Booz, cet échec rappelle la difficulté des fusions acquisitions dans le domaine du conseil en stratégie. Chacun des gros cabinets a une identité forte et un fort attachement à son système de partenariat.

Il semblerait que ces cabinets prestigieux n'arrivent pas à mettre en œuvre leurs propres plans stratégiques. Pourtant la question de la taille est primordiale, quel cabinet sera le premier à franchir le pas pour acquérir une nouvelle dimension?

Article précédent : discussions avancées en vue d'une fusion entre Roland Berger et la branche conseil Deloitte

Email envoyé au réseau d'anciens de Roland Berger le 22 Novembre 2010

Objet: Passion for our Partnership!

Dear Alumni,

Last Saturday we have held our extraordinary Partner Meeting to discuss the possibility to merge our firm with the strategy consulting line of one of the world's largest professional service firms. This opportunity would have been a strategic move with the potential to make us the second largest strategy consultancy of the world right from the start, with a sound perspective to become no. 1 through committed investments in people and growth.

With an overwhelming majority of the Partners, close to 100 per cent, our firm has decided to stay an independent partnership.

This decision is the result of an extensive as well as constructive discussion. The Partners saw the advantages of cooperation in terms of scale, scope and the opportunities to extend our value chain. But in the end, our Partners came to the conclusion that our values, our entrepreneurial spirit and the drive of our firm is so unique, that we should not put it at risk in this potential merger.

On the contrary: Our discussion shows that our DNA enables us to further grow and develop our firm stand alone and successfully exploit the opportunities of our markets. Moreover, the Partners including Roland decided to expand their financial commitments to the firm. This will bring us into a position to even more powerfully realize the next "Masterplan for Growth". Having made the decision last weekend, we will now finalize this approach jointly and decide upon the details at the International Partner Meeting in December.

We will keep you posted.

Best regards,
Yours

Martin and Burkhard for the Executive Committee and the Supervisory Board
Dr. Martin C. Wittig, Chief Executive Officer
Prof. Dr. Burkhard Schwenker, Chairman of the Supervisory Board

 

Consultor, portail du conseil en stratégie - 22/11/2010

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • Roland Berger : malaise sur la soirée d’É. Zemmour au domicile du boss
    21/01/22

    Olivier de Panafieu a accueilli à son domicile parisien un dîner de levée de fonds en soutien à la campagne d’Éric Zemmour, a révélé Mediapart. Il indique à Consultor qu’il s’agissait de l’organisation d’une soirée de conférence-débat à l’initiative de sa femme sans visée financière. 

  • Ares : départ d’un cofondateur
    21/01/22

    Le cofondateur-associé d’Ares & Co, Antoine Desjars, a quitté son cabinet pour KPMG France, où il est responsable du secteur advisory bank. KPMG, un cabinet français membre du réseau KPMG, est l’un des leaders de l'audit, du conseil et de l’expertise comptable (plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2020, +3,4% par rapport à 2019).

  • SKP Paris : deux associés promus à Paris
    18/01/22

    Chez Simon-Kucher & Partners Paris, la gouvernance s’agrandit.

  • Thomas Delano promu partner au BCG
    18/01/22

    Thomas Delano, principal au Boston Consulting Group Paris depuis 2016, consultant « maison » (au BCG depuis 2012), y est promu partner/managing director. Avec cette promotion, le collège des partners du BCG à Paris passe à 75 personnes, selon le décompte de Consultor.

  • Bain : salve de nouveaux associés, une Française
    13/01/22

    Pour ce début d’année, Bain et Company (63 bureaux dans 38 pays) annonce la promotion de 78 partners dans le monde, dont une à Paris, Audrey Hadida.

  • Publicis Sapient Strategy Consulting : quatrième partner à Paris
    13/01/22

    L’activité de conseil en stratégie de Publicis Sapient vient de promouvoir Mathieu Larroumet au poste de managing director. Une nomination qui vient renforcer son équipe de direction parisienne après l’arrivée de Célia Friedman en fin d’année 2021.

  • PE : un Français roi du monde au BCG
    06/01/22

    Benjamin Entraygues, au BCG Paris depuis 5 ans – il a passé précédemment 17 ans chez Roland Berger –, co-patron du PE du BCG Paris, vient d’être promu responsable monde de sa practice PIPE (Principal Investors & Private Equity).

  • Ça va déménager chez Advancy
    31/12/21

    Le cabinet Advancy va déménager en avril prochain, et ce, pour la troisième fois en sept ans.

  • Quand le conseil en stratégie évalue son impact
    27/12/21

    C’est une première dans le secteur du conseil en stratégie. CO conseil, cabinet non-profit de conseil en stratégie dédié à l'intérêt général et société à mission, fondé par Kea & Partners, Algoé, Colombus et Weave (devenu Onepoint), qui a été rejoint par Mawenzi en mai dernier, vient de faire réaliser une étude de son impact auprès de ses bénéficiaires

Super Utilisateur
France
roland berger, deloitte, fusion, consultant, actualité, 2010, échec, indépendant
3160
0