Une femme à la tête de McKinsey France

La féminisation des gouvernances des cabinets de conseil en stratégie avance à pas comptés. Après Bain (Ada Di Marzo en 2019), et Kearney (Delphine Bourilly depuis le 1er juillet dernier), c’est au tour de McKinsey de faire le choix d’une femme pour diriger le cabinet en France : Clarisse Magnin-Mallez en devient ainsi la cheffe d’orchestre.

02 Aoû. 2021 à 12:13
Une femme à la tête de McKinsey France

Patron depuis 2017, Homayoun Hatami, quant à lui, prend la direction à l’échelle mondiale des practices fonctionnelles et des priorités d’innovations du cabinet et entre au comex mondial, le Shareholders Council. Il a récemment été finaliste de l’élection du CEO monde .

Clarisse Magnin-Mallez compte de multiples cordes à son « arc Mac ». Au niveau mondial, elle fait partie des leaders du pôle de compétence consumer, de la practice sustainability, directrice du pôle économie circulaire, et membre du comité de direction du McKinsey Global Institute (MGI), le think tank maison dédié à l’économie globale. Entre 2018 et 2021, l’associée séniore était membre du comex mondial, en charge des services clients.

Experte en biens de grande consommation, de la distribution, du luxe et de la mode, la consultante française intervient aussi dans les secteurs du private equity et de l’agriculture ; elle a fondé et dirige le pôle agriculture en France.

Clarisse Magnin-Mallez est entrée chez McKinsey comme consultante après sa sortie de HEC Paris en 2000 (également diplômée d’un DEA d’économie à Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 2003). Clarisse Magnin-Mallez a gravi tous les échelons de la firme, nommée partner en 2010. Entre 2005 et 2007, elle a été engagement manager aux bureaux de Boston et du New Jersey.

Après bientôt vingt et un ans de maison, la senior partner fait aussi partie des 46 % d’associés ayant fait leur parcours dans un seul et unique cabinet.

Cette nomination au féminin est un choix fort pour McKinsey qui ne compte que trois femmes parmi les vingt-deux partners seniors. Un déficit de femmes du partnership qui est amplement partagé dans l’ensemble des autres cabinets de conseil en stratégie. Clarisse Magnin-Mallez est d’ailleurs largement impliquée dans l’évolution de la place des femmes au sein du top management des entreprises et chez McKInsey ; en prenant entre autres la tête du programme « Women matter » du cabinet de conseil.

La nouvelle DG de McKinsey France a enfin cofondé (en 2019) et présidé Génération France, une ONG qui développe des programmes de formation visant à intégrer des jeunes éloignés du marché du travail. Son DG depuis un an est le senior partner du bureau parisien ; Karim Tadjeddine.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • Inflation, énergie, guerre : les consultants au cœur du retournement
    27/01/23

    Depuis un an, la guerre en Ukraine rebat les cartes de l’économie mondiale. Avec un nouvel acteur, l’inflation. Cette conjoncture complexifie la donne pour les entreprises déjà impactées par la pandémie, mais jusque-là soutenues par l’État, et fragilise de nouveaux secteurs. Les cabinets sont dans les starting-blocks « retournement ».

  • L’ambition XXL du nouveau boss d’Oliver Wyman
    25/01/23

    Au terme d’un process de sélection de plusieurs mois, Bruno Despujol a été choisi pour diriger les bureaux de Paris et de Bruxelles d’Oliver Wyman (44 partners, 300 collaborateurs). Il succède à Hanna Moukanas, qui occupait ces fonctions depuis 2015. Ils livrent tous deux à Consultor le bilan des dernières années et les dossiers chauds du moment.

  • Kea et Veltys se rapprochent d'un cran
    17/01/23

    Après Nuova Vista et MySezame acquis à l’automne dernier, Kea & Partners continue son chemin d’investissements tracés dans le plan Darewin 2025 (avec une levée de fonds de 23 millions d’euros).

  • Une nouvelle destination (inconnue) pour Jean-Marc Liduena
    12/01/23

    Après 4 années passées dans la récente branche conseil en strat’ de KPMG, Global Strategy Group (GSG), l’hyperactif Jean-Marc Liduena, un ancien consultant de Bain, de Roland Berger et de Deloitte annonce son départ du groupe KPMG.

  • +40 % : Simon-Kucher fait bondir son partnership
    11/01/23

    C’est une évolution pour le moins rarissime et ambitieuse. Simon-Kucher fait croître d’un coup son partnership de 40 % en ce début 2023. Dans une conjoncture économique plutôt sombre, les leviers de croissance seraient la réponse gagnante pour ce cabinet qui vise le milliard de chiffre d’affaires au niveau mondial en 2027.

  • BCG France : trois départs dans un partnership en croissance
    10/01/23

    Depuis un an et demi, au moins quatre managing directors français ont disparu de l’organigramme : à Paris, Timothy Mandefield, Philippe Plouvier, Philippe David, le dernier en date en novembre, et à Londres, Benoît Macé.

  • PMP : trois partners promus
    04/01/23

    Fin décembre, PMP Strategy a fait croître son partnership en promouvant trois associés au sein de trois practices : Laure Lemaignen (Institutions financières), Jonathan Zelmanovitch (PE) et Lionel Chapelet (Transport et mobilité).

  • Itw du président de PwC : « La scission audit-conseil, qu'apporte-t-elle ? »
    19/12/22

    Alors qu’EY annonce qu’il fera atterrir la colossale séparation de ses activités de conseil et d’audit au premier semestre 2023, les trois autres Big Four (PwC, Deloitte, KPMG) n’en démordent pas : la séparation, très peu pour eux. Patrice Morot, le président France de PwC, et Christophe Desgranges, partner en charge du conseil en stratégie, le réaffirment dans une interview à Consultor.

  • C’est l’heure de la transmission pour Vertone
    16/12/22

    25 ans après sa création, c’est une nouvelle étape à la fois symbolique et de fond que vit Vertone. Son DG-président, Benoît Tesson, co-fondateur avec Pascal Boulnois du cabinet, passe la main de la présidence à Stéphane Martineau, Vertonien depuis 17 ans.

Super Utilisateur
France
Clarisse Magnin-Mallez, nomination, parité, france, paris, woman matter, femme, associée, directrice
9669
McKinsey
Ada Di Marzo Clarisse Magnin-Mallez
2021-12-21 09:04:33
0
Non