Une femme à la tête de McKinsey France

La féminisation des gouvernances des cabinets de conseil en stratégie avance à pas comptés. Après Bain (Ada Di Marzo en 2019), et Kearney (Delphine Bourilly depuis le 1er juillet dernier), c’est au tour de McKinsey de faire le choix d’une femme pour diriger le cabinet en France : Clarisse Magnin-Mallez en devient ainsi la cheffe d’orchestre.

02 Aoû. 2021 à 12:13
Une femme à la tête de McKinsey France

Patron depuis 2017, Homayoun Hatami, quant à lui, prend la direction à l’échelle mondiale des practices fonctionnelles et des priorités d’innovations du cabinet et entre au comex mondial, le Shareholders Council. Il a récemment été finaliste de l’élection du CEO monde .

Clarisse Magnin-Mallez compte de multiples cordes à son « arc Mac ». Au niveau mondial, elle fait partie des leaders du pôle de compétence consumer, de la practice sustainability, directrice du pôle économie circulaire, et membre du comité de direction du McKinsey Global Institute (MGI), le think tank maison dédié à l’économie globale. Entre 2018 et 2021, l’associée séniore était membre du comex mondial, en charge des services clients.

Experte en biens de grande consommation, de la distribution, du luxe et de la mode, la consultante française intervient aussi dans les secteurs du private equity et de l’agriculture ; elle a fondé et dirige le pôle agriculture en France.

Clarisse Magnin-Mallez est entrée chez McKinsey comme consultante après sa sortie de HEC Paris en 2000 (également diplômée d’un DEA d’économie à Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 2003). Clarisse Magnin-Mallez a gravi tous les échelons de la firme, nommée partner en 2010. Entre 2005 et 2007, elle a été engagement manager aux bureaux de Boston et du New Jersey.

Après bientôt vingt et un ans de maison, la senior partner fait aussi partie des 46 % d’associés ayant fait leur parcours dans un seul et unique cabinet.

Cette nomination au féminin est un choix fort pour McKinsey qui ne compte que trois femmes parmi les vingt-deux partners seniors. Un déficit de femmes du partnership qui est amplement partagé dans l’ensemble des autres cabinets de conseil en stratégie. Clarisse Magnin-Mallez est d’ailleurs largement impliquée dans l’évolution de la place des femmes au sein du top management des entreprises et chez McKInsey ; en prenant entre autres la tête du programme « Women matter » du cabinet de conseil.

La nouvelle DG de McKinsey France a enfin cofondé (en 2019) et présidé Génération France, une ONG qui développe des programmes de formation visant à intégrer des jeunes éloignés du marché du travail. Son DG depuis un an est le senior partner du bureau parisien ; Karim Tadjeddine.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • RSE : croissance externe pour Kea & Partners
    05/10/22

    Ce n’est pas un, mais deux cabinets pure player 100% ESG dans lesquels Kea & Partners a pris des parts majoritaires de capital à quelques semaines d’intervalle.

  • OC&C renforce son pôle consumer goods
    04/10/22

    Jean-Baptiste Brachet vient d’être promu associé au sein de la practice consumer goods/retail du bureau parisien d’OC&C Strategy Consultants, un cabinet qu’il a rejoint à mi-2020, en qualité d’Associate partner.

  • Friand de profils data, le BCG chaperonne la nouvelle Albert School
    26/09/22

    Le cabinet finance trois bourses et prendra en charge plusieurs sessions d’enseignement de cette nouvelle business school post-bac centrée sur la data à laquelle Xavier Niel ou Bernard Arnault apportent leur soutien. Le parrain de la première promo est l’ancien secrétaire d’État au numérique, Cédric O – dont l’ex-conseiller à Bercy compte parmi les trois fondateurs de l’école. 

  • Bain : un deuxième patron de Nova Consulting arrive comme partner
    16/09/22

    Nicolas Harlé rejoint la practice services financiers de Bain à Paris. Où il retrouve Joël Benzimra, arrivé chez Bain en juillet. Tous deux ont codirigé Nova Consulting en 2020 et 2021.

  • Un pas de côté pour écrire
    15/09/22

    Alexis Bonon, 31 ans, senior manager chez Circle depuis un an, au BCG entre 2015 et 2020, a pris plusieurs mois de congé sans solde afin d’écrire un nouveau roman. Son sujet, le dérèglement climatique, est d’actualité.

  • Retournement : un associé d’EY-Parthenon rejoint AlixPartners
    14/09/22

    Olivier Sibenaler, associé d’EY-Parthenon, responsable du pôle Transformation opérationnelle et Restructuring pour l’Europe de l’Ouest, rejoint AlixPartners Paris.

  • Dans une conjoncture incertaine, le conseil en stratégie tout feu tout flamme
    08/09/22

    L’économie se tend et des signes de ralentissement de la croissance apparaissent. Dans le conseil en strat', la croissance reste soutenue et les vannes du recrutement grandes ouvertes. Certains mettent en garde contre un consulting freeze dans les six mois.

  • McKinsey Paris : aller simple pour l’associé du bureau canadien
    06/09/22

    L’équipe de McKinsey Paris accueille un nouvel associé issu du bureau de Toronto. Matthieu Dussud, ingénieur de formation, expert en énergie/construction/industrie, et possédant une expérience très internationale, intègre ainsi le pôle industrie et technologie. Et revient au bercail près de quinze ans après son dernier poste en France.

  • L’associé de Monitor Deloitte quitte le navire
    30/08/22

    Thomas Croisier, l’associé expert santé et sciences de la vie de Monitor Deloitte, annonce quitter le cabinet pour une nouvelle destination encore tenue secrète.

Super Utilisateur
France
Clarisse Magnin-Mallez, nomination, parité, france, paris, woman matter, femme, associée, directrice
9669
McKinsey
Ada Di Marzo Clarisse Magnin-Mallez
2021-12-21 09:04:33
0
Non