Une femme à la tête de McKinsey France

La féminisation des gouvernances des cabinets de conseil en stratégie avance à pas comptés. Après Bain (Ada Di Marzo en 2019), et Kearney (Delphine Bourilly depuis le 1er juillet dernier), c’est au tour de McKinsey de faire le choix d’une femme pour diriger le cabinet en France : Clarisse Magnin-Mallez en devient ainsi la cheffe d’orchestre.

02 Aoû. 2021 à 12:08
Une femme à la tête de McKinsey France

Patron depuis 2017, Homayoun Hatami, quant à lui, prend la direction à l’échelle mondiale des practices fonctionnelles et des priorités d’innovations du cabinet et entre au comex mondial, le Shareholders Council. Il a récemment été finaliste de l’élection du CEO monde .

Clarisse Magnin-Mallez compte de multiples cordes à son « arc Mac ». Au niveau mondial, elle fait partie des leaders du pôle de compétence consumer, de la practice sustainability, directrice du pôle économie circulaire, et membre du comité de direction du McKinsey Global Institute (MGI), le think tank maison dédié à l’économie globale. Entre 2018 et 2021, l’associée séniore était membre du comex mondial, en charge des services clients.

Experte en biens de grande consommation, de la distribution, du luxe et de la mode, la consultante française intervient aussi dans les secteurs du private equity et de l’agriculture ; elle a fondé et dirige le pôle agriculture en France.

Clarisse Magnin-Mallez est entrée chez McKinsey comme consultante après sa sortie de HEC Paris en 2000 (également diplômée d’un DEA d’économie à Paris 1 Panthéon-Sorbonne en 2003). Clarisse Magnin-Mallez a gravi tous les échelons de la firme, nommée partner en 2010. Entre 2005 et 2007, elle a été engagement manager aux bureaux de Boston et du New Jersey.

Après bientôt vingt et un ans de maison, la senior partner fait aussi partie des 46 % d’associés ayant fait leur parcours dans un seul et unique cabinet.

Cette nomination au féminin est un choix fort pour McKinsey qui ne compte que trois femmes parmi les vingt-deux partners seniors. Un déficit de femmes du partnership qui est amplement partagé dans l’ensemble des autres cabinets de conseil en stratégie. Clarisse Magnin-Mallez est d’ailleurs largement impliquée dans l’évolution de la place des femmes au sein du top management des entreprises et chez McKInsey ; en prenant entre autres la tête du programme « Women matter » du cabinet de conseil.

La nouvelle DG de McKinsey France a enfin cofondé (en 2019) et présidé Génération France, une ONG qui développe des programmes de formation visant à intégrer des jeunes éloignés du marché du travail. Son DG depuis un an est le senior partner du bureau parisien ; Karim Tadjeddine.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • Un historique d’Advancy chez EY Consulting
    24/01/22

    Sébastien Revel, 48 ans, 17 ans de maison Advancy, rejoint EY Consulting en tant qu’associé du bureau français.

  • Roland Berger : malaise sur la soirée d’É. Zemmour au domicile du boss
    21/01/22

    Olivier de Panafieu a accueilli à son domicile parisien un dîner de levée de fonds en soutien à la campagne d’Éric Zemmour, a révélé Mediapart. Il indique à Consultor qu’il s’agissait de l’organisation d’une soirée de conférence-débat à l’initiative de sa femme sans visée financière. 

  • Ares : départ d’un cofondateur
    21/01/22

    Le cofondateur-associé d’Ares & Co, Antoine Desjars, a quitté son cabinet pour KPMG France, où il est responsable du secteur advisory bank. KPMG, un cabinet français membre du réseau KPMG, est l’un des leaders de l'audit, du conseil et de l’expertise comptable (plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2020, +3,4% par rapport à 2019).

  • SKP Paris : deux associés promus à Paris
    18/01/22

    Chez Simon-Kucher & Partners Paris, la gouvernance s’agrandit.

  • Thomas Delano promu partner au BCG
    18/01/22

    Thomas Delano, principal au Boston Consulting Group Paris depuis 2016, consultant « maison » (au BCG depuis 2012), y est promu partner/managing director. Avec cette promotion, le collège des partners du BCG à Paris passe à 75 personnes, selon le décompte de Consultor.

  • Bain : salve de nouveaux associés, une Française
    13/01/22

    Pour ce début d’année, Bain et Company (63 bureaux dans 38 pays) annonce la promotion de 78 partners dans le monde, dont une à Paris, Audrey Hadida.

  • Publicis Sapient Strategy Consulting : quatrième partner à Paris
    13/01/22

    L’activité de conseil en stratégie de Publicis Sapient vient de promouvoir Mathieu Larroumet au poste de managing director. Une nomination qui vient renforcer son équipe de direction parisienne après l’arrivée de Célia Friedman en fin d’année 2021.

  • PE : un Français roi du monde au BCG
    06/01/22

    Benjamin Entraygues, au BCG Paris depuis 5 ans – il a passé précédemment 17 ans chez Roland Berger –, co-patron du PE du BCG Paris, vient d’être promu responsable monde de sa practice PIPE (Principal Investors & Private Equity).

  • Ça va déménager chez Advancy
    31/12/21

    Le cabinet Advancy va déménager en avril prochain, et ce, pour la troisième fois en sept ans.

Super Utilisateur
France
Clarisse Magnin-Mallez, nomination, parité, france, paris, woman matter, femme, associée, directrice
9669
McKinsey
Ada Di Marzo Clarisse Magnin-Mallez
2021-12-21 09:04:33
0
Non