Roland Berger de nouveau dans la course aux acquisitions ?

Le cabinet vient de racheter Polarixpartner, une société de conseil spécialisée dans la réduction des coûts dans l’industrie. Une première acquisition depuis trois ans.

Consultor.fr
11 Aoû. 2022 à 05:00
Roland Berger de nouveau dans la course aux acquisitions ?
LinkedIn Markus Wiederstein - CEO Polarixpartner.

La dernière fois que Roland Berger a racheté une société, c’était en 2019 : une boutique de conseil de huit consultants dans le secteur de l’énergie (voir ici la liste des acquisitions dans l’univers du conseil, actualisée par Consultor).

Aujourd’hui, le cabinet de conseil annonce le rachat de Polarixpartner et de sa trentaine d’ingénieurs consultants allemands, renforçant ainsi son expertise en matière d’optimisation des coûts. Une compétence qui a le vent en poupe du côté des candidats au rachat par les cabinets de conseil, comme en atteste la dernière acquisition de Bain, Proxima (relire notre article ici).

Fondée en 2011 et basée à Sarrebourg, ville située à l’ouest de l’Allemagne à proximité de la frontière avec la Moselle, Polarixpartner intervient principalement dans les secteurs de l’automobile, de la technologie médicale et pharmaceutique, de l’aérospatiale et de l’ingénierie mécanique et industrielle.

Les deux cabinets de conseil se connaissent pour avoir déjà collaboré sur plusieurs missions. « Polarixpartner et Roland Berger se complètent, non seulement sur le plan opérationnel, mais aussi parce que nous partageons la même philosophie : nous fournissons des résultats mesurables à nos clients et les aidons à gérer les transformations majeures de notre époque, a déclaré Marcus Berret, directeur général monde chez Roland Berger. Nous nous complétons également naturellement, combinant une expertise industrielle inégalée, un héritage européen et un état d’esprit mondial. »

Cette nouvelle acquisition intervient dans un contexte particulier pour Roland Berger, qui réfléchit à ouvrir son capital.

à lire aussi

« C’est l’une de nos étapes supplémentaires sur la voie de la croissance que nous avons choisie. Et d’autres acquisitions suivront » a déclaré Marcus Berret au quotidien allemand F.A.Z. Cette acquisition dans le domaine de la supply chain correspond ainsi à l’une des trois priorités de croissance externes identifiées par le patron allemand, avec l’IT et le développement durable.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • L’ambition nord-américaine de PMP
    27/09/22

     « PMP Strategy accélère sa croissance en Amérique du Nord avec un nouveau bureau à Toronto », vient d’annoncer le cabinet. 

  • Big Four + conseil = je t’aime, moi non plus (le retour)
    22/09/22

    Après qu’EY a annoncé son plan de scission de ses activités d’audit et de conseil, le modèle pluridisciplinaire des géants de l’audit est remis en question. Dans l’immédiat, le marché se prépare à l’arrivée d’un nouveau concurrent.

  • Au Canada, EY Parthenon met la main sur une boutique spécialiste de l’ESG
    16/09/22

    La marque de conseil en stratégie d’EY intègre AFARA, une boutique d’une quinzaine de consultants répartis entre Toronto et Calgary.

  • EY : la scission du conseil et de l’audit entre dans le vif du sujet
    15/09/22

    Quelques jours après l’officialisation à l’échelle mondiale d’un plan de scission des activités d’audit et de conseil, les quelque 350 partners français doivent à présent s’accorder sur les détails de la séparation et ses impacts sur les activités de conseil et de conseil en stratégie : ce qui ne sera pas une mince affaire.

  • Oliver Wyman : un T2 à près de 700 millions de dollars
    15/09/22

    695 millions de dollars. Tel est le niveau d’activité enregistré par Oliver Wyman dans le monde au T2 2022 a fait savoir le cabinet dans les résultats trimestriels publiés par sa maison-mère Marsh McLennan.

  • Guerre des talents : aux US, les MBB sortent le chéquier
    31/08/22

    Dans un marché des talents ultraconcurrentiel, et malgré le retournement de la conjoncture macro-économique, McKinsey, le Boston Consulting Group et Bain (MBB) mettent en œuvre de colossales augmentations de salaire aux États-Unis pour attirer les meilleurs talents.

  • Enquête : ce que 114 000 documents internes disent du « McKinsey way »
    30/08/22

    McKinsey s’était engagé à publier tous les documents internes en lien avec ses missions de conseil réalisées durant quinze ans sur les médicaments antidouleurs (opioïdes) qui ont causé 500 000 morts par overdose en vingt ans aux États-Unis. 114 921 documents internes ont été mis en ligne le 30 juin 2022. Ils dévoilent l’envers du business du scandale sanitaire.

  • La Commission européenne fait son examen de conseil
    16/08/22

    Quelques mois après que le Sénat français a dénoncé l’influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques hexagonales, la Cour des comptes de l’Union européenne (ECA) a rendu un rapport pointant les dépenses galopantes de consulting de la Commission européenne – dont celles de conseil en stratégie. François-Roger Cazala, représentant français de l’ECA et rapporteur de ce document, nous en explique les enjeux.

  • Népotisme : le FT met le BCG face à ses contradictions
    08/08/22

    Les enfants d’une trentaine d’associés du BCG ont participé à un programme d’une semaine au sein du bureau de Londres pour découvrir les coulisses du métier. Une attention qui n’était pas au goût de tous : le personnel du bureau londonien a dénoncé une forme de « népotisme » qui va à l’encontre des positions publiques de l’entreprise.

Benjamin Solano
Monde
acquisition, acquisitions, acquisition, m&a, achat, supply chain, réduction des coûts, rachats, consolidation, allemagne, roland berger
10803
Roland Berger
2022-08-10 09:04:10
0
Non