Acquisitions en série chez Bain & Company

Le cabinet vient d’annoncer successivement avoir recruté l’ensemble du personnel de la société de conseil Areté en Inde, avoir misé sur la société d’analyse avancée Spike SpA au Chili ainsi que sur ArcBlue en Australie, un leader du conseil en approvisionnement dans la région Asie-Pacifique.

Consultor.fr
01 Mar. 2022 à 12:00
Acquisitions en série chez Bain & Company
Tous droits réservés

L’année 2022 démarre fort du côté des acquisitions dans le conseil en stratégie (dont Consultor tient la liste ici). À lui seul, Bain & Company signe non pas une, mais trois nouvelles opérations aux quatre coins du monde.

En Inde, d’abord, où Bain espère renforcer sa position grâce au recrutement de l’ensemble du personnel du cabinet de conseil Areté Advisors. Ce dernier bénéficie d’une solide expérience dans les domaines de la santé, de l’impact social et du capital-investissement. Monika Sood, cofondatrice et associée d’Areté, a rejoint le bureau de Bain à New Delhi en tant qu’associée, où elle se concentrera sur la santé et le capital-investissement. Son homologue Shradha Vaid, quant à elle, intègre le bureau de Bangalore, également au grade d’associée. Elle s’y occupera principalement des pratiques de fabrication de pointe et de durabilité des entreprises.

« Areté est un excellent complément stratégique tandis que nous préparons l'avenir. Nous avons par le passé travaillé avec cette équipe sur quelques projets et nous sommes convaincus de son intégration réussie », s’est exprimé Karan Singh, managing partner chez Bain.

Au Chili, ensuite, avec l’acquisition de Spike SpA, une société d’analyse avancée qui rayonne dans toute l’Amérique du Sud et dans diverses industries.

« Les opérations sud-américaines de Bain ont connu une croissance robuste à deux chiffres ces dernières années, notre équipe locale de data scientists et d'ingénieurs ayant plus que triplé rien qu'en 2021, a déclaré Alfredo Pinto, responsable du bureau de Bain & Company pour l'Amérique du Sud. Une base analytique solide est la clé de notre activité de conseil, et nous avions déjà travaillé en partenariat avec Spike SpA pour renforcer cette équipe. Cette acquisition renforcera notre expertise en matière d'innovation et notre capacité à fournir des résultats inégalés à nos clients, en maintenant cette performance supérieure à l'avenir. »

En plus de cette opération, Bain prévoit d’asseoir davantage sa position en Amérique du Sud avec le lancement courant de cette année d’un pôle d’innovation à Sao Paulo, au Brésil, similaire aux dix autres que compte déjà le cabinet dans le monde, aux États-Unis, en Italie, en Angleterre, au Danemark, en Allemagne, en Inde, en Chine, à Singapour et en Australie. La structure viendra en renfort de son bureau brésilien, et devrait compter environ 150 consultants et spécialistes.

Dernière étape de son tour du monde des acquisitions pour ce début d’année 2022 : l’Australie. Bain vient en effet d’annoncer l’acquisition d’un leader du conseil en supply chain dans la région Asie-Pacifique : ArcBlue (les opérations de rachats se sont multipliées en Australie relire nos articles ici, ici, ici, ici et )

« La supply chain est essentielle à la croissance d'une organisation et, dans de nombreux cas, essentielle à sa transformation vers le développement durable. En s'associant à ArcBlue, Bain espère devenir le principal conseiller en approvisionnement d'Asie-Pacifique, en proposant une offre de transformation des achats de bout en bout qui intègre le développement des capacités, la stratégie, la conception et la technologie, a expliqué Hernan Saenz, responsable de la performance mondiale de Bain & Company. Après avoir travaillé avec succès avec l'équipe d'ArcBlue au cours des deux dernières années, cette acquisition cimente la relation entre les deux sociétés, tirant parti de nos forces collectives pour fournir une offre d'approvisionnement de premier ordre dans la région Asie-Pacifique. »

Fondée en Australie en 2013 et basée à Melbourne, ArcBlue est spécialisée dans tous les aspects du cycle de vie des achats, avec une expérience dans un large éventail d'industries et de catégories d'approvisionnement. Elle compte une dizaine de bureaux répartis dans toute la région Asie-Pacifique et emploie environ 150 personnes.

En 2020, deux ans après avoir pris ses fonctions de global managing partner, Manny Maceda avait expliqué avoir œuvré en faveur d’acquisitions contre l’avis initial de certains associés qui redoutaient que des achats diluent la culture de Bain. Ils les ont finalement approuvés et Manny Maceda indiquait alors souhaiter poursuivre cette logique d’acquisitions. Ce que confirme cette dernière série de rachats.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

Benjamin Solano
Monde
rachats, rachat, acquisition, croissance externe, m&a
10387
Bain & Company
2022-03-01 09:26:07
0
Non