Une sommité du patronat français, nouvel advisor de Bain

Denis Zervudacki, ténor de l’entreprise et du patronat, fait son entrée dans l’advisory board de Bain & Company.

Consultor.fr
03 Aoû. 2022 à 05:00
Une sommité du patronat français, nouvel advisor de Bain
Adobe Stock.

L’ancien ancien secrétaire général du CNPF (de 1985 à 1992, devenu Medef en 1998) a en effet accepté l’invitation d’Olivier Marchal, chairman-associé, d’intégrer ce board qui a vocation à conseiller le partnership de Bain sur les priorités de développement et sur les initiatives d’institutionnalisation. 

Denis Zervudacki était également jusqu’à tout récemment président fondateur de DZA, cabinet de conseil qu’il a fondé en 1992 et qui accompagne les multinationales étrangères dans leur développement en France et en Europe à l’origine du Cercle, des États de la France, de la Conférence des ambassadeurs en multinationales, de l’European Executive Council et des States of European Union. « Je viens de céder mes parts et donc je suis désormais plus disponible pour d’autres projets. J’ai toujours fait du conseil depuis mes débuts dans un cabinet spécialisé en fusion-acquisition, puis au sein du “conseil” national du patronat français, puis de mon propre cabinet », détaille à Consultor le nouveau membre de l’advisory board de Bain.

Ce n’est ni une surprise ni un hasard que cet expert de haut vol du monde du patronat ait accepté cette nouvelle offre consulting de Bain. « Depuis 30 ans, Bain a été associé étroitement à mes activités que j’ai menées en parfaite complicité avec Olivier Marchal qui a parrainé mon arrivée dans ce cabinet. Celui-ci est engagé dans une politique de développement économique ambitieuse et je suis là pour accompagner les associés plus particulièrement dans les domaines de la notoriété et de leurs relations institutionnelles », confirme l’ancien SG du patronat français, qui est aussi l’initiateur des États de la France consacrés chaque année en novembre à l’attractivité de notre économie.

Les premières rencontres entre Denis Zervudacki et une quinzaine d’associés ont eu lieu tout récemment. « Ce que je souhaitais d’abord, c’était de les connaître individuellement, de mieux comprendre le fonctionnement du cabinet, et d’échanger avec eux sur les initiatives déjà mises en place en termes de notoriété pour identifier les perspectives d’en faire davantage. »

Celui qui est aussi à l’initiative du Dictionnaire amoureux de l’entreprise et des entrepreneurs (Plon), paru en novembre dernier, réalisé par un collectif de 90 chefs d’entreprises et de personnalités de l’environnement entrepreneurial, arrive chez Bain très humblement. « J’adore comprendre et les premiers entretiens chez Bain m’ont beaucoup appris. Je suis un senior advisor heureux. »

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

Benjamin Solano
France
bain, advisor, senior advisor, olivier marchal, Denis Zervudacki, nomination
10789
Bain & Company
Olivier Marchal
2022-08-03 06:24:05
0
Non