Roland Berger planche sur les 1000 jours de l’enfant

La commission avait donné lieu à la remise d’un rapport en septembre 2020. Le cabinet de conseil a contribué aux recherches de la commission, moyennant des honoraires de 425 000 euros.

Consultor.fr
27 Jan. 2022 à 20:01
Roland Berger planche sur les 1000 jours de l’enfant
Adobe Stock.

Petit à petit, la commission d’enquête du Sénat sur l’influence des cabinets de conseil privés met sur la place publique des missions de conseil pour le secteur public qui n’étaient pas connues. Ainsi, elle révélait que McKinsey a été missionné par le ministère de l'Éducation nationale sur l’avenir des enseignants, ou pour la préparation d’une réforme des retraites (relire notre article). 

Elle indique à présent, lors d’une audition de Laurent Benarousse, qui vient de prendre la direction du bureau de Paris de Roland Berger et qui est membre du comité de surveillance monde du cabinet (relire notre article), que le cabinet a contribué aux travaux de la commission des 1000 jours de l’enfant.

Lancée par le président de la République en septembre 2019 et présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, avec l’objectif de mieux encadrer et former les parents, elle avait donné lieu à la diffusion de clips vidéo à la télévision et sur les réseaux sociaux pour sensibiliser au sujet de la petite enfance. 

Roland Berger a mené dans ce cadre une mission facturée 425 000 euros. Elle a consisté à conduire une série d’entretiens avec de jeunes parents pour comprendre leurs besoins, ainsi que des entretiens avec des services mobilisés dans l’accompagnement des nourrissons et de leurs parents – comme par exemple les PMI (services de protection maternelle et infantile).

Cette mission consistait, « en temps compté, comme d’habitude, à accoucher, sans mauvais jeu de mots, les parents de leurs besoins, à comprendre les contraintes spécifiques aux dispositifs existants, et à proposer quelque chose qui permettent à ces attentes et à ces contraintes de fonctionner ensemble. C’est une expertise que de savoir écouter, que de savoir prendre le temps, que de savoir concilier, que de savoir convaincre », a justifié Laurent Benarousse devant la commission du Sénat. Un « projet dont nous sommes fiers et dont nous pensons qu’il a permis une amélioration », a-t-il encore expliqué.

à lire aussi

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • RSE : croissance externe pour Kea & Partners
    05/10/22

    Ce n’est pas un, mais deux cabinets pure player 100% ESG dans lesquels Kea & Partners a pris des parts majoritaires de capital à quelques semaines d’intervalle.

  • OC&C renforce son pôle consumer goods
    04/10/22

    Jean-Baptiste Brachet vient d’être promu associé au sein de la practice consumer goods/retail du bureau parisien d’OC&C Strategy Consultants, un cabinet qu’il a rejoint à mi-2020, en qualité d’Associate partner.

  • Friand de profils data, le BCG chaperonne la nouvelle Albert School
    26/09/22

    Le cabinet finance trois bourses et prendra en charge plusieurs sessions d’enseignement de cette nouvelle business school post-bac centrée sur la data à laquelle Xavier Niel ou Bernard Arnault apportent leur soutien. Le parrain de la première promo est l’ancien secrétaire d’État au numérique, Cédric O – dont l’ex-conseiller à Bercy compte parmi les trois fondateurs de l’école. 

  • Bain : un deuxième patron de Nova Consulting arrive comme partner
    16/09/22

    Nicolas Harlé rejoint la practice services financiers de Bain à Paris. Où il retrouve Joël Benzimra, arrivé chez Bain en juillet. Tous deux ont codirigé Nova Consulting en 2020 et 2021.

  • Un pas de côté pour écrire
    15/09/22

    Alexis Bonon, 31 ans, senior manager chez Circle depuis un an, au BCG entre 2015 et 2020, a pris plusieurs mois de congé sans solde afin d’écrire un nouveau roman. Son sujet, le dérèglement climatique, est d’actualité.

  • Retournement : un associé d’EY-Parthenon rejoint AlixPartners
    14/09/22

    Olivier Sibenaler, associé d’EY-Parthenon, responsable du pôle Transformation opérationnelle et Restructuring pour l’Europe de l’Ouest, rejoint AlixPartners Paris.

  • Dans une conjoncture incertaine, le conseil en stratégie tout feu tout flamme
    08/09/22

    L’économie se tend et des signes de ralentissement de la croissance apparaissent. Dans le conseil en strat', la croissance reste soutenue et les vannes du recrutement grandes ouvertes. Certains mettent en garde contre un consulting freeze dans les six mois.

  • McKinsey Paris : aller simple pour l’associé du bureau canadien
    06/09/22

    L’équipe de McKinsey Paris accueille un nouvel associé issu du bureau de Toronto. Matthieu Dussud, ingénieur de formation, expert en énergie/construction/industrie, et possédant une expérience très internationale, intègre ainsi le pôle industrie et technologie. Et revient au bercail près de quinze ans après son dernier poste en France.

  • L’associé de Monitor Deloitte quitte le navire
    30/08/22

    Thomas Croisier, l’associé expert santé et sciences de la vie de Monitor Deloitte, annonce quitter le cabinet pour une nouvelle destination encore tenue secrète.

Benjamin Solano
France
Roland Berger, laurent benarousse, secteur public, emmanuel macron
10280
Roland Berger
Laurent Benarousse
2022-01-28 10:20:54
0
Non