PwC : vague de départs chez Strategy&

 

Un partnership réduit en un an (de quinze en mai 2020 à treize au printemps 2021) et un staff de consultants passé de 152 pour l’exercice 2018 à 130 en février 2021 : tels sont deux des indicateurs du ralentissement de l’activité du bureau de Paris de Strategy& dont fait état à Consultor une source en interne qui a contacté notre site. Un plan stratégique d’octobre 2018 prévoyait d’atteindre 250 consultants et vingt-cinq associés en cinq ans. « Nous avons toujours cette ambition, mais nous avons pris un an de retard du fait du covid. Trois cooptations interviendront en juillet. Notre partnership sera iso à cette date. Par ailleurs, plusieurs chasses sont en cours », explique Philippe Loiselet, associé en charge du bureau de Paris de Strategy&, interrogé par Consultor.

La marque de conseil en stratégie de PwC est née du rapprochement de Booz & Company avec PwC voté fin 2013 et effectif depuis avril 2014.

 

29 Mar. 2021 à 15:47
PwC : vague de départs chez Strategy&

 

Un tournant deals, opérations et IT frustre nombre de consultants qui y voient un éloignement de la marque de missions en corporate strategy. Sur ce point Philippe Loiselet défend que « les missions sur lesquelles nous intervenons se répartissent entre des due diligences, la stratégie de croissance, la stratégie opérationnelle, le digital et l'IT. Nous ne faisons pas que de la stratégie et sommes assez transparents sur ce point. Notre activité est aussi tenue par de grands projets de plusieurs mois. C'est le cas chez nous, comme chez nos confrères ». 

Au rang des départs de partners déjà intervenus ou sur le point d'intervenir :

  • celui d’Olivier Maltese, un ancien d’Accenture Strategy, de Deloitte et d’EY, arrivé courant 2019 dans le même timing que Stéphane Loubère et Alain Galloni, tous deux également arrivés d’EY. Avec Alain Galloni, Stéphane Loubère et Olivier Lluansi, un ancien conseil industrie et énergie de François Hollande, Olivier Maltese formait une équipe opérations.
  • Anne-Sophie Dulong-Nativelle (HEC 2003), ancienne d’Oliver Wyman où elle avait travaillé de 2004 à 2011, avant de rejoindre PwC puis Strategy&, a quitté le cabinet en décembre 2020. Elle vient de créer une société d’edtech spécialisée dans l’aide à l’apprentissage des enfants.
  • Vincent Barbat, un ancien de PRTM, rejoindra lui prochainement Kearney.
  • Walid Bagga, diplômé de Télécom Paris, partner présent chez Strategy& depuis juillet 2015, est également sur le départ pour monter un projet entrepreneurial.

Au rang des départs quasi certains mais encore sujet à négociation en interne : 

  • Pascal Ansart, un ancien senior partner d’Oliver Wyman, est, lui, sur le point de faire valoir ses droits à la retraite. Le possible maintien d'une activité de sa part au-delà de l'âge limite est en discussion en interne.

Coté arrivée de partner : 

  • Guillaume Charly, un ancien partner de Deloitte, et désormais partner IT de Strategy& depuis son arrivée en juillet 2020.

Le collège des associés est donc composé actuellement de treize personnes : Vincent Espie (1), Laurent Guérin (2), Édouard Bitton (3), Philippe Loiselet (4), Romain Godard (5), Samer Kallas (6), Pierre Péladeau (7), Laurent Saint Martin (8), Stéphane Loubère (9), Alain Galloni (10), Olivier Lluansi (11) et Anne-Lise Glauser (12). Auxquels s’ajoute donc Guillaume Charly (13).

« Je ne dis pas qu'il n'y a pas de frustration, réagit Philippe Loiselet. La période a été difficile pour tout le monde. Mais en termes de croissance, malgré le coronavirus, nous avons maintenu de la croissance pour Strategy& à Paris. Notre taux de turnover des effectifs se situe à 10%, ce qui est au minimum dans les standards. Enfin, nous avons créé une vraie place pour Strategy& au sein de PwC et nous avons le soutien de la firme ». 

L'épisode repose la question de l'intégration d'activités de conseil en stratégie au sein des Big Four (relire nos articles ici et ici).

 

Crédit photo : Adobe Stock.

 

5
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (5)

Pas le seul cabinet!
05 Avr 2021 à 21:53
Ils ne sont pas les seuls à avoir réduit leurs effectifs, peut-être serait-il intéressant de comparer aux autres, dont certains ont encore plus diminué

citer

signaler

Autre lecteur
30 Mar 2021 à 16:34
Du coup puisque vous avez actualisé le nombre d'associés à date, le taux des 20% ne tient plus non ? On est sur ~13% au niveau du partnership ?

citer

signaler

Consultor3003
30 Mar 2021 à 10:18
Citation en provenance du commentaire précédent de Gégé
Le titre induit un peu en erreur : à la lecture, ce n'est pas tant une affaire de politique interne qu'un cabinet qui n'a arrive pas à vendre autre chose que des missions longues, ce qui précipite le départ des partners
Merci pour votre commentaire nous l'avons modifié

citer

signaler

Lecteur attentif
30 Mar 2021 à 10:10
Quelques inexactitudes : Vincent Barbat n'est pas un ancien de Booz & Co, mais de PRTM

citer

signaler

Gégé
29 Mar 2021 à 16:34
Le titre induit un peu en erreur : à la lecture, ce n'est pas tant une affaire de politique interne qu'un cabinet qui n'a arrive pas à vendre autre chose que des missions longues, ce qui précipite le départ des partners

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

Super Utilisateur
France
Strategy1, Olivier Maltese, Anne-Sophie Dulong-Naivelle, Oliver Wyman, Kearney, François Hollande, Stéphane Loubère, Alain Galloni, Olivier LLuansi, Vincent Barbat, Marc Helfgott, Filip Bourrée, Pascal Ansart, Walid Bagga, Vincent Espie, Laurent Guérin, Édouard Bitton, Philippe Loiselet, Romain Godard, Samer Kallas, Pierre Péladeau, Laurent Saint Martin, Guillaume Charly
3018
Oliver Wyman
2021-11-09 12:06:30
5
Non