OC&C : rideau pour Philippe Pruneau

Il a fait partie de l’aventure française d’OC&C Strategy Consultants qui dure depuis bientôt trente-cinq ans (en 2022).

28 Oct. 2021 à 03:10
OC&C : rideau pour Philippe Pruneau

 

Philippe Pruneau, 66 ans, l’un des historiques du bureau de Paris (ici), a (enfin) pu prendre une retraite, initialement prévue en avril 2020. La crise sanitaire mondiale a fait changer momentanément les plans du senior partner. « Je ne voulais pas quitter le navire en pleine incertitude liée à la crise sanitaire et je n’avais pas bouclé les recrutements de partners », confie-t-il à Consultor.

Ingénieur de l’école des Mines de Nancy en 1977 et de Berkeley (1978), Philippe Pruneau a débuté sa carrière dans l’industrie automobile, chez Peugeot, avant d’effectuer un MBA à l’INSEAD en 1984, « par envie de bouger ». L’ingénieur entre « un peu par hasard » dans le secteur alors balbutiant du conseil en stratégie en France, chez McKinsey, un petit bureau de quelque vingt-cinq consultants. « Au BCG, ils étaient à peine plus, une trentaine, et le bureau de Bain venait d’ouvrir. Tout le monde était généraliste, on ne parlait pas de private equity, et nous étions sur des missions qui paraîtraient aujourd’hui ridiculement courtes. »

Le manager de McKinsey part ensuite diriger durant trois ans une division du groupe métallurgique Strafor Facom, avant de retrouver le conseil en stratégie et Philippe Kaas, également un ancien McKinsey qui avait créé le bureau parisien d’OC&C.

Il y passera dix-neuf années à développer le réseau et les bureaux, avant de prendre un nouveau cap en 2013. « Je suis très fier d’avoir revendu mes parts à une femme partner, Julia Amsellem (ndlr, partner aujourd’hui chez EY-Parthenon) », se souvient-il. Il crée son propre cabinet de conseil en stratégie, Crescenda, et devient senior advisor d’OC&C.

Trois ans plus tard, Philippe Pruneau a replongé chez OC&C alors que le cabinet connaît une crise (relire nos articles ici, ici et ). Lorsque « les anciens associés de Londres m’ont appelé pour rouvrir Paris, cela faisait vingt ans que je défendais les couleurs de ce club, alors je ne pouvais pas le laisser mourir ».

Pour l’instant, le jeune retraité Philippe Pruneau se laisse du temps pour « laisser les choses se développer ». Mais il n’est pas pour autant inactif. Ce joueur de rugby passionné – un sport qu’il a pratiqué toute sa vie – est éducateur bénévole (il a passé son diplôme à l’âge de 61 ans) pour le club des jeunes du Stade Français.

 

 

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • McKinsey France : cinq nouveaux associés promus
    30/11/21

    Départs, arrivées, élections internes... : depuis quelques mois, le partnership de McKinsey France est en mouvement permanent.

  • Benjamin Griveaux, Vincent Desportes… : Circle présente ses VIP
    24/11/21

    C’est sous les arcades du café Lapérouse, fraîchement inauguré au sein de l’Hôtel de la Marine, situé place de la Concorde, que Circle devait présenter mercredi 24 novembre les personnalités (toutes masculines) qui constitueront dorénavant l’advisory board du cabinet. 

  • Élections 2022 : un jeune consultant d’EY-Parthenon s’engage pour la ruralité
    12/11/21

    Consultant chez EY-Parthenon depuis 2019, Sébastien Chapotard, 25 ans, a lancé une initiative visant à interpeller les candidats des prochaines échéances électorales 2022, présidentielle et législatives. Territoires d’avenir ambitionne ainsi de remettre la ruralité au cœur des débats politiques et d’entendre les candidats sur ce sujet trop négligé à ses yeux.

  • CMI Stratégies : arrivée groupée au pôle santé
    12/11/21

    Le cabinet de conseil en stratégie CMI annonce l’arrivée de trois consultants dédiés au pôle santé venus de PwC : un directeur, Benoît Caussignac, deux managers, Robin Seigneur et Yannick Huguenet.

  • Présidentielles 2022 : les consultants qui veulent peser
    11/11/21

    Impôt, dette, retraite, énergie… Le Syntec Conseil, l’organisation représentante du secteur du conseil en France à laquelle adhèrent 250 cabinets de tout type – dont 80 cabinets en management et stratégie, notamment Bain, Mars & Co et Roland Berger –, présentait mardi 2 novembre la 11e édition de son étude annuelle Accélérer.

  • Kearney signe pour trois ans avec la fondation de François Hollande
    09/11/21

    La France s’engage rend public lundi 8 novembre le nom des lauréats de son concours national 2021, l’une de ses actions de soutien à l’innovation sociale.

    L’occasion pour Kearney de dévoiler les raisons et les contours de son engagement aux côtés des entrepreneurs sociaux soutenus par la fondation.

  • Greentech : Bain investit aux côtés d’EDF
    05/11/21

    Bain compte parmi les investisseurs à être montés au capital de Persefoni, une plateforme SaaS de suivi des impacts carbone utilisée par des entreprises et des organisations, qui annonçait le 28 octobre avoir réalisé une levée de 101 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs dont EDF via son fonds de corporate venture EDF Pulse.

  • Roland Berger dans des nouveaux locaux moitié moins grands
    03/11/21

    Le siège français de Roland Berger, actuellement rue de Lisbonne (8e arrondissement de Paris) aux abords du parc Monceau, va se relocaliser l’été prochain dans un immeuble de la rue Jean Goujon, à quelques pas des Champs-Élysées.

  • McKinsey renforce son pôle agro
    02/11/21

    Julien Revellat, ex-associé de CVA parti pour McKinsey en 2018 – comme associate partner –, vient d’être promu partner du bureau parisien ; il y coordonne le pôle agriculture en France.

France
OC&C
9731
OC&C Boston Consulting Group McKinsey Bain & Company EY Parthenon
2021-11-04 21:11:00
0
Non