OC&C : rideau pour Philippe Pruneau

Il a fait partie de l’aventure française d’OC&C Strategy Consultants qui dure depuis bientôt trente-cinq ans (en 2022).

28 Oct. 2021 à 05:00
OC&C : rideau pour Philippe Pruneau

 

Philippe Pruneau, 66 ans, l’un des historiques du bureau de Paris (ici), a (enfin) pu prendre une retraite, initialement prévue en avril 2020. La crise sanitaire mondiale a fait changer momentanément les plans du senior partner. « Je ne voulais pas quitter le navire en pleine incertitude liée à la crise sanitaire et je n’avais pas bouclé les recrutements de partners », confie-t-il à Consultor.

Ingénieur de l’école des Mines de Nancy en 1977 et de Berkeley (1978), Philippe Pruneau a débuté sa carrière dans l’industrie automobile, chez Peugeot, avant d’effectuer un MBA à l’INSEAD en 1984, « par envie de bouger ». L’ingénieur entre « un peu par hasard » dans le secteur alors balbutiant du conseil en stratégie en France, chez McKinsey, un petit bureau de quelque vingt-cinq consultants. « Au BCG, ils étaient à peine plus, une trentaine, et le bureau de Bain venait d’ouvrir. Tout le monde était généraliste, on ne parlait pas de private equity, et nous étions sur des missions qui paraîtraient aujourd’hui ridiculement courtes. »

Le manager de McKinsey part ensuite diriger durant trois ans une division du groupe métallurgique Strafor Facom, avant de retrouver le conseil en stratégie et Philippe Kaas, également un ancien McKinsey qui avait créé le bureau parisien d’OC&C.

Il y passera dix-neuf années à développer le réseau et les bureaux, avant de prendre un nouveau cap en 2013. « Je suis très fier d’avoir revendu mes parts à une femme partner, Julia Amsellem (ndlr, partner aujourd’hui chez EY-Parthenon) », se souvient-il. Il crée son propre cabinet de conseil en stratégie, Crescenda, et devient senior advisor d’OC&C.

Trois ans plus tard, Philippe Pruneau a replongé chez OC&C alors que le cabinet connaît une crise (relire nos articles ici, ici et ). Lorsque « les anciens associés de Londres m’ont appelé pour rouvrir Paris, cela faisait vingt ans que je défendais les couleurs de ce club, alors je ne pouvais pas le laisser mourir ».

Pour l’instant, le jeune retraité Philippe Pruneau se laisse du temps pour « laisser les choses se développer ». Mais il n’est pas pour autant inactif. Ce joueur de rugby passionné – un sport qu’il a pratiqué toute sa vie – est éducateur bénévole (il a passé son diplôme à l’âge de 61 ans) pour le club des jeunes du Stade Français.

 

 

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • Assemblée nationale : à gauche, la séparation de l’audit et du conseil dans le viseur
    02/12/22

    La Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (Nupes) cherchaient à inscrire la mesure dans la loi de finances. 49.3 oblige, elle n’a même pas pu être discutée. Une mesure, parmi d’autres de lutte contre l’évasion fiscale, que le groupe parlementaire voudrait à nouveau pousser au cours de la mandature. Charlotte Leduc, députée LFI/Nupes, qui est à l’origine de cette proposition, répond à Consultor.

  • Pour ses 15 ans, Cylad décolle
    29/11/22

    Le cabinet Cylad Consulting, né à Toulouse avec une forte connotation aéro/défense, vient de fêter ses 15 ans d’existence.

  • BCG : un ancien du Budget à Bercy élu partner
    24/11/22

    Arrivé en 2014 au Boston Consulting Group, après une première vie à la Direction du Budget à Bercy, Maël Robin est élu partner et managing director du BCG à Paris. Son domaine de spécialisation porte sur les services financiers.

  • CVA, l’âge de la maturité
    23/11/22

    Il y a quelques jours, quelque 400 invités étaient réunis à la Fondation Louis Vuitton pour fêter les 35 ans de Corporate Value Associates. À la fondation Louis Vuitton, comme en 2017, avec une expo Mitchell-Monet symbolique pour le fondateur du cabinet Paul-André Rabate.

  • Après l’épisode Zemmour, départ de l’ancien patron de Roland Berger
    22/11/22

    Alors qu’Olivier de Panafieu, l’ancien managing partner de Roland Berger en France, avait été suspendu après avoir accueilli un dîner de soutien à Éric Zemmour à son domicile, son départ du cabinet était en question. Il a finalement quitté ses fonctions en septembre.

  • McKinsey : élection de six hommes et une femme
    21/11/22

    Ils ne sont pas moins de sept, âgés de 33 et 49 ans, à être promus associés chez McKinsey Paris en cette mi-novembre : Hassen Ahmed, Timothée Fraisse, Jérémie Ghandour, Jérôme Loufrani, Cindy Popp (Tang), Arnaud Tournesac, Yannig Gourmelon.

  • BCG : trois nouveaux partners, dont un ex du cab’ de Nathalie Kosciusko-Morizet
    16/11/22

    Sanae Aouni et François-Régis Turc sont cooptés dans l’équipe BCG on Transformation. Leïla Hamidou est, elle, élue dans la practice marketing, sales et pricing.

  • Le Figaro sous le charme de McKinsey
    15/11/22

    Le quotidien dresse un éloge – un peu comique tant il est à sens unique – de Clarisse Magnin-Mallez, la patronne de McKinsey en France, et donne quitus au cabinet – en dépit des faits.

  • McKinsey : départ d’une associée santé-assurance
    10/11/22

    Stéphanie Lotz, associée de McKinsey Paris axée sur l’expérience client, particulièrement des secteurs santé et assurance, a quitté le cabinet, même si ce n’est pas encore officiel. Et pour l’instant, son nouveau point de chute reste inconnu. Maj 22/11/2022 : Stéphanie Lotz a rejoint le bureau de McKinsey à Stuttgart. 

Super Utilisateur
France
OC&C
9731
OC&C Boston Consulting Group McKinsey Bain & Company EY Parthenon
2021-11-04 21:11:00
0
Non