McKinsey au ministère de la Santé : une mission à quatre millions d'euros

On en sait plus sur les contours de la mission de McKinsey auprès du ministère de la Santé qui suscite un intérêt soutenu depuis que le rôle du cabinet dans la campagne vaccinale contre le covid a été révélé au début du mois de janvier 2021 (relire nos articles ici, ici, ici).

08 Fév. 2021 à 19:27
McKinsey au ministère de la Santé : une mission à quatre millions d'euros

Selon les chiffres obtenus par Véronique Louwagie, la députée Les Républicains de la deuxième circonscription de l'Orne, et cités par Politico lundi 8 février, depuis le 30 novembre, cette mission a été facturée 3,4 millions d'euros.

À cela s'ajoutent 600 000 euros qui ont été facturés à Santé Publique France, l’agence nationale de santé publique créée en 2016 sous tutelle du ministère de la Santé qui fournit chaque jour au gouvernement les données épidémiologiques.

Ces chiffres vont dans le sens de l'information obtenue par Le Point dès le mois de janvier selon laquelle cette mission de « cadrage logistique », « benchmarking » des pratiques à l’étranger et « coordination opérationnelle de la task force » serait facturée deux millions d'euros par mois.

Sept consultants et deux associés de McKinsey travaillent sur cette mission, selon Politico. Les Échos (relire notre article ) indiquait mi-janvier qu'elle mobilisait une quinzaine de consultants dès décembre et qu'ils seraient jusqu'à vingt-cinq d'ici la fin février. 

Un recours au cabinet nécessaire selon les sources au sein du ministère que le site d'information en ligne a fait parler. Ils évoquent un personnel pour moitié en burn out tant la charge de travail et de pression de la gestion de la pandémie est forte. Des conditions dans lesquelles le recours à une force de travail extérieure qui ne compte pas ses heures est nécessaire.

Depuis mars, toujours selon les chiffres obtenus par Véronique Louwagie, 3,8 millions d'euros ont été facturés par le ministère de la Santé par le cabinet Citwell pour de l'aide à la gestion de la logistique vaccinale et du transport de matériel médical, 1,2 million d'euros pour des services IT par Accenture en lien avec le déploiement de la campagne vaccinale, et 2,2 millions d'euros répartis entre les cabinets Roland Berger, Deloitte et JLL.

Crédit photo : Adobe Stock

2
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (2)

Lavaud Jacques
09 Fév 2021 à 17:39
Le recours excessif à des cabinets externes a déjà été dénoncé par la Cour des comptes.
On peut s'étonner l'absence l Anap dans cette affaire

citer

signaler

Promaja
09 Fév 2021 à 12:04
Il semble ainsi qu'il s'agisse en partie d'une mission d'interim visant à épauler le staff en "burn out".
Sans compter les secteurs de la fonction publique compétent et fonctionnant en régime ralentie en raison de la pandémie, secteurs qui sont en mesure de mettre du personnel très compétent à disposition, il y de d'intéressantes agences d'interim auxquelles il aurait pu être fait appel.
dans les 2 cas, c moins couteux mais, c vrais, les rétrocommissions de toutes formes sont plus délicates à obtenir.

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • L’ambition nord-américaine de PMP
    27/09/22

     « PMP Strategy accélère sa croissance en Amérique du Nord avec un nouveau bureau à Toronto », vient d’annoncer le cabinet. 

  • Big Four + conseil = je t’aime, moi non plus (le retour)
    22/09/22

    Après qu’EY a annoncé son plan de scission de ses activités d’audit et de conseil, le modèle pluridisciplinaire des géants de l’audit est remis en question. Dans l’immédiat, le marché se prépare à l’arrivée d’un nouveau concurrent.

  • Au Canada, EY Parthenon met la main sur une boutique spécialiste de l’ESG
    16/09/22

    La marque de conseil en stratégie d’EY intègre AFARA, une boutique d’une quinzaine de consultants répartis entre Toronto et Calgary.

  • EY : la scission du conseil et de l’audit entre dans le vif du sujet
    15/09/22

    Quelques jours après l’officialisation à l’échelle mondiale d’un plan de scission des activités d’audit et de conseil, les quelque 350 partners français doivent à présent s’accorder sur les détails de la séparation et ses impacts sur les activités de conseil et de conseil en stratégie : ce qui ne sera pas une mince affaire.

  • Oliver Wyman : un T2 à près de 700 millions de dollars
    15/09/22

    695 millions de dollars. Tel est le niveau d’activité enregistré par Oliver Wyman dans le monde au T2 2022 a fait savoir le cabinet dans les résultats trimestriels publiés par sa maison-mère Marsh McLennan.

  • Guerre des talents : aux US, les MBB sortent le chéquier
    31/08/22

    Dans un marché des talents ultraconcurrentiel, et malgré le retournement de la conjoncture macro-économique, McKinsey, le Boston Consulting Group et Bain (MBB) mettent en œuvre de colossales augmentations de salaire aux États-Unis pour attirer les meilleurs talents.

  • Enquête : ce que 114 000 documents internes disent du « McKinsey way »
    30/08/22

    McKinsey s’était engagé à publier tous les documents internes en lien avec ses missions de conseil réalisées durant quinze ans sur les médicaments antidouleurs (opioïdes) qui ont causé 500 000 morts par overdose en vingt ans aux États-Unis. 114 921 documents internes ont été mis en ligne le 30 juin 2022. Ils dévoilent l’envers du business du scandale sanitaire.

  • La Commission européenne fait son examen de conseil
    16/08/22

    Quelques mois après que le Sénat français a dénoncé l’influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques hexagonales, la Cour des comptes de l’Union européenne (ECA) a rendu un rapport pointant les dépenses galopantes de consulting de la Commission européenne – dont celles de conseil en stratégie. François-Roger Cazala, représentant français de l’ECA et rapporteur de ce document, nous en explique les enjeux.

  • Roland Berger de nouveau dans la course aux acquisitions ?
    11/08/22

    Le cabinet vient de racheter Polarixpartner, une société de conseil spécialisée dans la réduction des coûts dans l’industrie. Une première acquisition depuis trois ans.

Super Utilisateur
Monde
covid, mckinsey
2952
McKinsey
2