Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Le mensuel américain Institutional Investor fait le récit par le menu de la bataille judiciaire que Jay Alix, 63 ans, le fondateur – dont la fortune personnelle est estimée à 1,2 milliard de dollars – de la société éponyme AlixPartners (dont il détient aujourd'hui 35 %), mène contre ce qu'il juge être des pratiques illégales de McKinsey dans le développement de ses activités de retournement.

En retrait de la compagnie après le décès accidentel de son épouse en 2000, pour pouvoir se consacrer à l'éducation de leurs deux filles, c'est à son retour au conseil d'administration en 2012 qu'il prend l'ampleur du développement de McKinsey dans le conseil en retournement, le métier historique d'AlixPartners.

Au point, en 2014, de convier à une réunion en tête-à-tête Dominic Barton, l'ancien global managing partner de McKinsey à qui Kevin Sneader a succédé en juillet 2018 : la première d'une série de trois rencontres, de huit appels et de plusieurs e-mails. Des alertes répétées sur les pratiques jugées illégales de McKinsey vis-à-vis des standards de déclaration que la législation américaine impose aux acteurs du retournement qui, selon Jay Alix, sont restées lettre morte et l'ont incité à signaler plusieurs de ces mandats à la justice. 

En 2016, Jay Alix transmet cinq dossiers de retournement sur lesquels McKinsey avait été mandaté au parquet fédéral américain. D'ailleurs, le 19 février 2019, le United States Trustee (UST), un département du ministère américain fédéral de la Justice (DOJ) chargé de superviser les cas de banqueroute d’entreprises, a annoncé avoir conclu un accord financier avec McKinsey pour solder une investigation en cours au sujet de trois dossiers de retournement d'entreprises en difficulté pour lesquels McKinsey avait été mandaté.

Ce n'est pas la fin de la bataille judiciaire. En 2018, Jay Alix dépose à nouveau plainte au civil contre McKinsey et sept de ses dirigeants, dont Dominic Barton, accusés d'avoir contourné les règles de transparence dans onze mandats de retournement.

 jalix jf miami 1269 founders-page 600x338

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.