La vie privée des consultants, une préoccupation grandissante des cabinets

 

Au-delà de l’attractivité du secteur et des rémunérations, le temps de travail, la gestion des carrières et l’épanouissement personnel sont des sujets dont s’emparent les RH – en stratégie aussi.

Une étude publiée par le cabinet Critères de Choix fait un premier panorama inédit dans le secteur du conseil.  Son auteure, Karen Demaison, répond au micro de Consultor.fr.

 

 

Benjamin Polle
15 Mar. 2012 à 01:03
La vie privée des consultants, une préoccupation grandissante des cabinets

 

Consultor.fr (C.fr) : Karen Demaison, vous êtes une ancienne consultante en organisation et responsable ressources humaines chez Altran. Vous avez suivi un master en alternance dans les domaines des ressources humaines et de la responsabilité sociale des entreprises à l’IAE de Paris. En 2008, votre mémoire de fin d’études traitait de l’articulation entre vie professionnelle et vie familiale. C’est pour cette raison que vous avez créé en 2010 un cabinet, Critères de Choix, dédié à cette thématique. Aujourd’hui  vous publiez une étude sur l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle dans le secteur du conseil. Vous avez notamment rencontré Arnaud Gangloff, senior partner chez Kea & Partners, et Anne-Claire Lethbridge la directrice des ressources humaines d’AT Kearney France.

(C.fr) : En ce qui concerne l'équilibre entre vie privée et vie professionnelle, quelle est la législation existante ?

Karen Demaison (KD) : {mp3}extrait1_legislation_existante|400|30|true{/mp3}

 

(C.fr) : D’après vous, un équilibre aussi fragile peut-il s'appliquer à secteur aussi exigeant que le conseil en stratégie ?

(KD) : {mp3}extrait2_specificite_des_rh_dans_le_conseil_en_strategie|400|30|{/mp3}

 

(C.fr) : L’une des pratiques les plus emblématiques de la gestion du personnel dans la stratégie est le « up or out », à savoir  des objectifs croissants de performance imposés chaque année aux consultants, au risque d’être remercié s’ils ne sont pas atteints. Existent-ils encore ?

(KD) : {mp3}extrait1bis_le_up_or_out|400|30|{/mp3}

 

(C.fr) : Quelles mesures ont été mises en place chez AT Kearney ?

(KD) : {mp3}extrait3_mesures_at_kearney|400|30|{/mp3}

 

(C.fr) : Votre étude met en avant les idées de « coefficient corporel » et de « coefficient émotionnel » auxquels les consultants d’AT Kearney sont sensibilisés. De quoi s’agit-il ?

(KD) :
{mp3}
extrait4_coefficients_chez_at_kearney|400|30|{/mp3}

 

(C.fr) : Quel est le topo chez Kea & Partners ?

(KD) :{mp3}extrait5_kea_partners|400|30|{/mp3}

 

(C.fr) : Les collaborateurs peuvent avoir accès à des « pack parentalités » financés par le cabinet. Qu’est-ce que c’est ?

(KD) :{mp3}extrait6_les_packs_parentalite_chez_kea_partners|400|30|{/mp3}

 

(C.fr) : D’autres offres proposées chez Kea & Partners, comme le « service psychosocial gratuit » ou « le compagnonnage » sont plus inattendues, pouvez-vous les décrire aux lecteurs de Consultor.fr ?

(KD) : {mp3}extrait7_compagnonnage_et_accompagnement_psychosocial|400|30|{/mp3}

 

Benjamin Polle pour Consultor, portail du conseil en stratégie- 15/03/2012

 

2
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (2)

Consultor0406
04 Jui 2019 à 16:31
Effectivement cet article de 2012 n'avait pas été pensé responsive web design. Nous allons regarder si une solution est possible pour l'adapter aux nouveaux usages.

citer

signaler

Sudo
04 Jui 2019 à 15:13
Sur smartphone et en nav privée les réponses de KD ne sont pas lisibles... elles sont mêmes invisibles.
Cela réduit un brin l’intérêt de l’article.

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Manuel de survie

  • Kearney : nouveau grade pour les partners seniors spécialisés

    Le cabinet souhaite élargir les opportunités de carrière pour les profils les plus expérimentés en officialisant la création d’un nouveau grade : celui de specialist partner.

  • Le consulting à la recherche des représentants du personnel perdus

    Tickets restaurants, intéressement, télétravail… Dans les cabinets de conseil en stratégie, comme dans n’importe quelle entreprise, les représentants du personnel sont obligatoires et interviennent sur divers sujets. Pourtant, ils y sont souvent totalement méconnus, évoluant dans des cultures d’entreprises peu portées à la revendication.

  • Handicaps : l’inclusion selon Kea

    Le handicap dans l’entreprise, sujet tabou. Le secteur du conseil en stratégie n’échappe pas à la règle et n’est, pour le moins, pas des plus exemplaires en matière de travail des personnes en situation de handicap. Quelques expériences fonctionnent pourtant.

     

  • Dans le secret des sources des consultants

    Les consultants multiplient les canaux d’information : appels téléphoniques dans leur réseau ou au-delà, appels au débotté (alias cold call), appels masqués (alias blind calls), déjeuners ou cafés informels… Enquête. 

  • Consultant recherche infos à tout prix

    Depuis une dizaine d’années, des plateformes d’intermédiation agrègent des milliers d’experts. Les consultants y ont abondamment recours, en particulier dans le domaine du private equity. Enquête. 

  • Congé pat’ : McKinsey double à son tour les 28 jours

    Nommée en août dernier comme directrice générale de McKinsey France, Clarisse Magnin-Mallez, 45 ans, première femme à la tête du géant du conseil en France, fait du bien-être de ses salariés-parents l’une de ses priorités.

  • La vie de stratège en BD – Épisode 4 : classe affaires

    Avec la reprise de l’activité de conseil post-covid, quoique le télétravail restera une composante importante, les déplacements chez les clients vont reprendre de plus belle. Si les capitales du business font rêver, Paris, Londres ou New York, la réalité des missions chez les clients peut être un soupçon moins exotique. Nouvel épisode de notre BD sur le conseil en stratégie, Consultix.

  • Étude : des « Baby Partners » rarement passés par l'opérationnel

    Dix ans de maison, des expériences préalables dans l’industrie, peu d’entrepreneuriat : voilà quelques-uns des traits caractéristiques du parcours type des partners des cabinets de conseil en stratégie. Avec quelques exceptions notables.

    Découvrez les résultats de l’étude de Wit Associés pour Consultor.

  • 300 clients, 700 copils, 5 déménagements : 30 ans de consulting

     

    Quarante-quatre ans de carrière, trente-cinq de conseil en stratégie, dont vingt-cinq passés sous le label Kearney dont il est devenu un associé énergie et pricing : Laurent Dumarest a vu s’enchaîner les révolutions technologiques et s’est frotté aux clients et aux projets les plus inattendus. Jeune retraité, il n’en a pourtant pas fini avec le conseil, au contraire.

Super Utilisateur
Manuel de survie
kea & partners, at kearney, rh, épanouissement, vie privée, professionnelle, personnelle, équilibre
3743
Arnaud Gangloff
2021-11-09 10:49:09
2
Non