Le coronavirus fait les bonnes affaires des consultants britanniques

106 contrats d'une valeur cumulée de 109 millions de livres sterling – dont 1,1 million à McKinsey (selon un article antérieur) et 9,5 millions au trio McKinsey-Bain-BCG : tel est le total des missions de conseil octroyées à divers cabinets de conseil depuis mars au Royaume-Uni en lien avec la gestion de la crise du coronavirus, selon des informations de la presse lundi 31 août 2020.

01 Sep. 2020 à 18:49
Le coronavirus fait les bonnes affaires des consultants britanniques

Des contrats dont certains ont été rendus publics bien au-delà des trente jours prévus par la législation britannique et sans mise en concurrence ainsi que le prévoyaient des règles exceptionnelles d'attribution des marchés publics instaurées pour répondre à la crise. Surtout la réalité ou l'efficacité de certaines de ces missions ont pu être critiquées.

Ce n'est pas le premier chiffre rendu public faisant état de l'importante activité des cabinets de conseil en stratégie dans la gestion de la crise : fin juillet, aux États-Unis, on apprenait que McKinsey avait signé pour 100 millions de dollars de missions d'accompagnement d'agences fédérales, de gouvernements d'États régionaux ou de villes (relire notre article).

 Crédit photo : Grooveland Designs Unsplah

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

Super Utilisateur
Monde
covid, coronavirus, royaume uni
2786
McKinsey
0