Cepton avalé par un spécialiste néerlandais de la santé

Cepton, le cabinet français de conseil en stratégie dédié à l’industrie pharmaceutique, annonce sa fusion avec l’un de ses concurrents néerlandais, Vintura. Le cabinet appartient au groupe PharmaLex, fournisseur de services spécialisés (holistiques) pour les industries pharma, biotech et médicale.

Consultor.fr
06 mai. 2022 à 07:00
Cepton avalé par un spécialiste néerlandais de la santé
Vintura / Cepton

Vintura passe ainsi actionnaire majoritaire de Cepton aux côtés des associés historiques du cabinet français. La nouvelle entité compte désormais une centaine de consultants (40 en France) et un partnership de douze associés (dont six en France). « Cela ne s’est pas fait en un jour. Et Cepton n’était pas à vendre. Nous discutons avec Vintura depuis trois ans. Nous avons eu plusieurs projets communs, et il me semblait que ce rapprochement était le meilleur moyen pour continuer à faire croitre Cepton, mais également pour continuer à préparer la transmission », commente à Consultor Jean Reboullet, le fondateur-président de Cepton, qui compte tranquillement passer la main d’ici deux ans à l’âge de 63 ans.

à lire aussi

Life_sciences_pharma_Cepton

Cepton, le spécialiste de la pharma, de la biotech ou des medical device s’apprête à célébrer ses quinze ans d’existence cette année. Un anniversaire que pourra fêter le cabinet avec des effectifs qui continuent d'augmenter, une expertise reconnue dans son secteur et des perspectives de croissance post-covid qui pourraient faire des envieux. Pour le président-fondateur Jean Reboullet, le défi est multiple à présent : doubler de taille d’ici cinq ans tout en préparant la transmission avec, entre autres, la promotion toute récente de trois consultants comme associate partners.

Cette fusion, via une nouvelle société, vise à offrir une proposition de valeur globale aux clients de l’industrie des sciences de la vie et de la santé des principaux marchés européens. « Nous sommes très complémentaires. Cepton apporte une expertise pour le Private Equity, Vintura apporte sa connaissance des services aux prestataires de soins de santé », complète Jean Reboullet. En effet, Cepton, qui réalise 40 % de son activité dans le PE, entend bien également capitaliser cette fusion pour se développer sur ce secteur, particulièrement en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Un même secteur, mais des clients quelque peu différents. Vintura est très implantée auprès des grandes sociétés pharmaceutiques ; Cepton est plus axé sur les sociétés pharmaceutiques de taille moyenne, les biotechs, le capital-investissement et le capital-risque. Selon son fondateur, « cette présence en Europe va avoir plus d’impact pour les comptes globaux, surtout sur les Big Pharma, ce qui va compléter notre clientèle. Vintura est également très actif auprès des systèmes hospitaliers ». Grâce à cette fusion, Cepton va aussi pouvoir s’appuyer sur les bureaux du cabinet néerlandais, déjà implanté au Benelux, en Allemagne, en Grande-Bretagne, et bientôt en Italie. Un véritable driver de ce rapprochement aux yeux de Jean Reboullet. Échange de bons procédés, Vintura bénéficie du bureau français afin de servir ses clients (actuels et nouveaux) sur l’un des cinq premiers marchés européens du secteur santé qu’est la France.

Le cabinet Cepton va également profiter du vaste réseau de PharmaLex tout comme de ses capacités financières. « Nous avons la possibilité de faire du build-up afin de continuer la croissance de notre cabinet, soit en croissance organique soit en acquisition », explique Jean Reboullet.

Pour l’instant, pas de changement de nom pour Cepton. Le cabinet intervient encore sous sa marque en France pendant quelque temps. En revanche, c’est bien sous le label Vintura qu’il intervient à l’étranger.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • McKinsey : perquisition judiciaire au bureau de Paris
    24/05/22

    Mardi 24 mai, une perquisition judiciaire était en cours au siège du cabinet à Paris. 

  • Cinquième cabinet pour la nouvelle associée énergie de Bain
    23/05/22

    Safia Limousin, 49 ans, vient d’arriver chez Bain & Company en tant qu’associée rattachée à la practice énergie et ressources naturelles. Auparavant chez Kearney depuis 2018, la senior partner était aussi leader monde power & utilities du cabinet et était la 2e femme, après Delphine Bourrilly, à intégrer le partnership en France.

  • Conflit ouvert aux prud’hommes entre Bain et un partner
    20/05/22

    C’est une information de Bloomberg du 18 mai 2022 : Stéphane Charvériat, un partner du BCG arrivé en septembre 2019 de Bain, poursuit aux prud’hommes son ancien employeur. Une audience s’est tenue le mardi 17 mai. Une décision doit intervenir le 11 juillet.

  • Les réserves de la HATVP sur un pantouflage au cabinet d’Olivier Véran
    18/05/22

    Dans une délibération du 3 mai, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a rendu un avis de compatibilité, avec des réserves visant à prévenir tout conflit d’intérêts, sur le recrutement par une entreprise de conseil d’un membre du cabinet du ministre sortant de la Santé Olivier Véran.

  • Le boss du BCG en opération séduction
    13/05/22

    Après la patronne de McKinsey France en décembre dernier, c’est au tour du chef du bureau parisien du Boston Consulting Group, Guillaume Charlin, de s’exprimer dans les colonnes du Figaro (édition du 9 mai).

  • Législatives : quatre anciens consultants en lice
    11/05/22

    Ils sont au moins quatre anciens du sérail du conseil en stratégie à se présenter ou se représenter aux élections législatives de juin prochain, dont trois en Île-de-France. Trois d’entre eux sont des piliers de la macronie et se présentent sous la bannière #Ensemble du triumvirat Macron-Philippe-Bayrou.

  • SKP s’implante en région : nouveau filon de recrutement ?
    10/05/22

    Le bureau français de Simon-Kucher & Partners a décidé de réaliser un bêta test en posant ses valises à Lyon et à Bordeaux. À l’heure de la relocalisation et du télétravail, ces antennes répondent à la fois à un système économique nécessairement plus décentralisé et à de nouvelles opportunités RH, dans un contexte général de recrutement extrêmement tendu.

  • Une associée retail pour Singulier
    10/05/22

    Consultante chez Singulier depuis sa création en 2017, Justine Przyswa, 35 ans, a été promue associée à Paris aux côtés des associés fondateurs, Rémi Pesseguier (ex-McKinsey) et Mathieu Férel, mais aussi de l’associé basé à Londres, Kitson Symes (lui aussi un ancien « Mac »).

  • Destination Toronto pour un associé parisien d’Oliver Wyman
    06/05/22

    Damien Renaudeau, partner parisien des services financiers d’Oliver Wyman depuis 2018, est parti renforcer les troupes du cabinet à Toronto, l’un des 70 bureaux du cabinet dont la maison mère est le groupe US Marsh McLennan. Le Canada et ses trois bureaux, Montréal, Calgary et Toronto (le plus gros), comptent une centaine de consultants.

France
cepton, acquisition, Vintura, Pharmalex, santé, m&a, fusion, rapprochement, croissance externe, m&a
10607
Cepton
2022-05-11 11:52:51
0
Non