Cepton avalé par un spécialiste néerlandais de la santé

Cepton, le cabinet français de conseil en stratégie dédié à l’industrie pharmaceutique, annonce sa fusion avec l’un de ses concurrents néerlandais, Vintura. Le cabinet appartient au groupe PharmaLex, fournisseur de services spécialisés (holistiques) pour les industries pharma, biotech et médicale.

Consultor.fr
06 mai. 2022 à 07:00
Cepton avalé par un spécialiste néerlandais de la santé
Vintura / Cepton

Vintura passe ainsi actionnaire majoritaire de Cepton aux côtés des associés historiques du cabinet français. La nouvelle entité compte désormais une centaine de consultants (40 en France) et un partnership de douze associés (dont six en France). « Cela ne s’est pas fait en un jour. Et Cepton n’était pas à vendre. Nous discutons avec Vintura depuis trois ans. Nous avons eu plusieurs projets communs, et il me semblait que ce rapprochement était le meilleur moyen pour continuer à faire croitre Cepton, mais également pour continuer à préparer la transmission », commente à Consultor Jean Reboullet, le fondateur-président de Cepton, qui compte tranquillement passer la main d’ici deux ans à l’âge de 63 ans.

à lire aussi

Life_sciences_pharma_Cepton

Cepton, le spécialiste de la pharma, de la biotech ou des medical device s’apprête à célébrer ses quinze ans d’existence cette année. Un anniversaire que pourra fêter le cabinet avec des effectifs qui continuent d'augmenter, une expertise reconnue dans son secteur et des perspectives de croissance post-covid qui pourraient faire des envieux. Pour le président-fondateur Jean Reboullet, le défi est multiple à présent : doubler de taille d’ici cinq ans tout en préparant la transmission avec, entre autres, la promotion toute récente de trois consultants comme associate partners.

Cette fusion, via une nouvelle société, vise à offrir une proposition de valeur globale aux clients de l’industrie des sciences de la vie et de la santé des principaux marchés européens. « Nous sommes très complémentaires. Cepton apporte une expertise pour le Private Equity, Vintura apporte sa connaissance des services aux prestataires de soins de santé », complète Jean Reboullet. En effet, Cepton, qui réalise 40 % de son activité dans le PE, entend bien également capitaliser cette fusion pour se développer sur ce secteur, particulièrement en Grande-Bretagne et en Allemagne.

Un même secteur, mais des clients quelque peu différents. Vintura est très implantée auprès des grandes sociétés pharmaceutiques ; Cepton est plus axé sur les sociétés pharmaceutiques de taille moyenne, les biotechs, le capital-investissement et le capital-risque. Selon son fondateur, « cette présence en Europe va avoir plus d’impact pour les comptes globaux, surtout sur les Big Pharma, ce qui va compléter notre clientèle. Vintura est également très actif auprès des systèmes hospitaliers ». Grâce à cette fusion, Cepton va aussi pouvoir s’appuyer sur les bureaux du cabinet néerlandais, déjà implanté au Benelux, en Allemagne, en Grande-Bretagne, et bientôt en Italie. Un véritable driver de ce rapprochement aux yeux de Jean Reboullet. Échange de bons procédés, Vintura bénéficie du bureau français afin de servir ses clients (actuels et nouveaux) sur l’un des cinq premiers marchés européens du secteur santé qu’est la France.

Le cabinet Cepton va également profiter du vaste réseau de PharmaLex tout comme de ses capacités financières. « Nous avons la possibilité de faire du build-up afin de continuer la croissance de notre cabinet, soit en croissance organique soit en acquisition », explique Jean Reboullet.

Pour l’instant, pas de changement de nom pour Cepton. Le cabinet intervient encore sous sa marque en France pendant quelque temps. En revanche, c’est bien sous le label Vintura qu’il intervient à l’étranger.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • L’atout santé du nouveau partner d’EY-Parthenon
    02/02/23

    EY-Parthenon vient d’annoncer l’arrivée d’un nouveau partner au sein des équipes Strategy Health Science & Wellness. Il s’agit de Harold Smith, ex-L.E.K. Japon et Chicago, associé leader de la practice santé d’Emerton depuis 2019.

  • « Du conseil en stratégie pour 100 % de notre activité. Pas 10 % »
    01/02/23

    Estin & Co, marque historique du conseil en stratégie français, fêtera ses 30 ans en 2027. Son fondateur éponyme, Jean Estin, figure du patronat français, livre sa vision d’un demi-siècle de conseil en stratégie. Il répond aux questions de Consultor.

  • Partners : Bain met les bouchées doubles
    30/01/23

    Deux arrivées récentes de partners au féminin, Katherine Dixon et Nathalie Wouters-Rémy – une ancienne diplomate experte en énergie et une ancienne CEO de grande entreprise –, s’ajoutent à quatre promotions : Pierre-Antoine Bodin, Guillaume Tobler, Alexis de Meaux et Yannick Thiry.

  • Inflation, énergie, guerre : les consultants au cœur du retournement
    27/01/23

    Depuis un an, la guerre en Ukraine rebat les cartes de l’économie mondiale. Avec un nouvel acteur, l’inflation. Cette conjoncture complexifie la donne pour les entreprises déjà impactées par la pandémie, mais jusque-là soutenues par l’État, et fragilise de nouveaux secteurs. Les cabinets sont dans les starting-blocks « retournement ».

  • L’ambition XXL du nouveau boss d’Oliver Wyman
    25/01/23

    Au terme d’un process de sélection de plusieurs mois, Bruno Despujol a été choisi pour diriger les bureaux de Paris et de Bruxelles d’Oliver Wyman (44 partners, 300 collaborateurs). Il succède à Hanna Moukanas, qui occupait ces fonctions depuis 2015. Ils livrent tous deux à Consultor le bilan des dernières années et les dossiers chauds du moment.

  • Kea et Veltys se rapprochent d'un cran
    17/01/23

    Après Nuova Vista et MySezame acquis à l’automne dernier, Kea & Partners continue son chemin d’investissements tracés dans le plan Darewin 2025 (avec une levée de fonds de 23 millions d’euros).

  • Une nouvelle destination (inconnue) pour Jean-Marc Liduena
    12/01/23

    Après 4 années passées dans la récente branche conseil en strat’ de KPMG, Global Strategy Group (GSG), l’hyperactif Jean-Marc Liduena, un ancien consultant de Bain, de Roland Berger et de Deloitte annonce son départ du groupe KPMG.

  • +40 % : Simon-Kucher fait bondir son partnership
    11/01/23

    C’est une évolution pour le moins rarissime et ambitieuse. Simon-Kucher fait croître d’un coup son partnership de 40 % en ce début 2023. Dans une conjoncture économique plutôt sombre, les leviers de croissance seraient la réponse gagnante pour ce cabinet qui vise le milliard de chiffre d’affaires au niveau mondial en 2027.

  • BCG France : trois départs dans un partnership en croissance
    10/01/23

    Depuis un an et demi, au moins quatre managing directors français ont disparu de l’organigramme : à Paris, Timothy Mandefield, Philippe Plouvier, Philippe David, le dernier en date en novembre, et à Londres, Benoît Macé.

France
cepton, acquisition, Vintura, Pharmalex, santé, m&a, fusion, rapprochement, croissance externe, m&a
10607
Cepton
2022-05-11 11:52:51
0
Non