Advancy passe le cap des seize partners dans le monde (dont huit à Paris)

 

Le fondateur associé d’Advancy, Éric de Bettignies, vient de l’officialiser : trois nouveaux associés sont promus au sein du cabinet.

 

20 Jan. 2021 à 05:00
Advancy passe le cap des seize partners dans le monde (dont huit à Paris)

 

D’abord, Benjamin Maupetit, qui était déjà partner, est élu senior partner au bureau de Shanghai (relire notre article sur sa dernière promotion en tant que VP et managing partner en Chine). À New York, Sylvestre Pires (à qui l’ouverture du bureau dans la capitale économique américaine avait été confiée en 2019) est élu partner. À Paris, Nicolas Goninet rejoint le collège des associés.

Dans les dix bureaux (dont Paris) que compte aujourd’hui Advancy, ces élections portent à seize le nombre de partners, dont cinq seniors et une seule femme, Laurence-Anne Parent (relire notre article sur la parité dans le conseil ici). Auxquels s’ajoutent les cinq partners de l’Advancy Network : réseau d’associés dans d’autres cabinets avec lesquels le cabinet a tissé des liens récurrents, à l’instar du cabinet d’Alliance Consulting à Boston.

Ils sont huit à Paris, après le départ de Stéphane Blanchard, partner, en charge de la practice consumer goods, qui vient, lui, de quitter le cabinet.

« Sur un plan global, ces promotions internes sont splendides et pour tout dire un peu émouvantes. Vous connaissez mon expression : on crée une société de conseil pour moins que ça ! Elle est tellement vraie cette année. C’est la preuve de la vivacité de notre entreprise, résiliente et même superbement combative durant la crise traversée, capable de développer de tels talents », partage en interne et à Consultor Éric de Bettignies.

Benjamin Maupetit, CentraleSupelec (promo 2008) et MIT (2009) est entré chez Advancy dès la fin de ses études. D’abord consultant à Paris, spécialisé dans les industries de produits manufacturés et de grande consommation, nommé principal en 2013, Benjamin Maupetit a été détaché au sein du bureau de Shanghai en 2015, un bureau fort de vingt-cinq consultants, dont il est responsable depuis 2016. Ce bureau chinois d’Advancy a tout récemment « débauché » un directeur chinois de McKinsey, Xiaokun Hu (relire ici). « Benjamin a tenu et développé le bureau de Shanghai de manière exceptionnelle. Il a développé des relations clients de très haut niveau, a recruté un VP à ses côtés et a magnifiquement contribué aux projets internationaux que nous menons. Dans une période covid avant tout le monde, il a tenu le cap », se réjouit Éric de Bettignies à son sujet.

Nicolas Goninet, diplôme d’ingénieur de l’École nationale supérieure des arts et métiers (promo 2011), MSc Strategic Management à HEC (2012), rentre aussi chez Advancy comme consultant au bureau de Paris à la sortie de HEC. Il est promu principal en 2016. « Nicolas a tenu un rôle majeur dans le développement de notre activité. Polyvalent, il a participé à des secteurs et des missions très différentes. Dans une approche très internationale, il a développé des équipes, des comptes, du business à très haut niveau », estime Éric de Bettignies. Nicolas Goninet va s’occuper de la practice lifescience-consumer goods.

Sylvestre Pires a suivi une formation universitaire en physique fondamentale : diplômé de physique et astronomie à l’université de Leicester (2009), puis d’un thèse en physique des particules à Sorbonne Université (2015) et d’un diplôme de l’INSEAD (Business Foundations Certificates)  la même année. Il a été recruté chez Advancy en 2015, au bureau de Paris, en tant que junior, avant d’être transféré au bureau de Shanghai puis nommé Managing Director du bureau de New York en 2019, à l’occasion de son ouverture. « Sylvestre est notre météorite américaine. Confiné durement, il a néanmoins en un an créé et mis sur pied un bureau solide, déjà exportateur de missions, toujours full up. »

Stéphane Blanchard était lui arrivé en 2017 (relire notre article) de Roland Berger. Diplômé de l’ESCP (1998) et passé par le MBA d’Harvard (2011), Stéphane Blanchard a exercé pendant neuf ans chez Accenture. En 2007, il avait rejoint Deloitte pour diriger la practice strategy consulting avant de devenir l’un des partners de Monitor Deloitte à partir de 2013.

 

Crédit photo : de haut en bas, Benjamin Maupetit, Sylvestre Pires et Nicolas Goninet.

 

1
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (1)

Consultant
20 Jan 2021 à 18:38
A noter qu'il y a eu beaucoup de départs au grade de principal juste en dessous, notamment Fayçal Baddou, Jean-Baptiste Brachet et Thomas Dubouchet

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Haro sur le copier-coller des consultants dans le Golfe
    07/12/22

    Dans les colonnes du Tagesspiegel, le chercheur Dawud Ansari tacle la recette unique déployée selon lui par les cabinets de conseil en stratégie occidentaux pour se mettre les dirigeants des pays dans la poche, avec force honoraires à la clé, au détriment de leur développement économique effectif.

  • Cylad se pose à Munich
    02/12/22

    Dix ans après Hambourg, le cabinet Cylad Consulting ouvre un 2e bureau en Allemagne à Munich, et le 8e dans le monde.

  • Ce Bainie qui parle à l’oreille du Pape
    28/11/22

    Deuxième « mission papale » pour le consultant italien Pier Francesco Pinelli, 59 ans, chez Bain & Company de 1996 à 2003, associé depuis 2013 de la société italienne de développement digital Netplan.

  • Québec : McKinsey sous la menace d’une nouvelle enquête parlementaire
    14/11/22

    Les États-Unis, la France et maintenant le Canada ? McKinsey ne cesse de concentrer l’attention d’élus aux quatre coins de la planète. Après que des sénateurs français et des parlementaires américains lui ont consacré des enquêtes, au tour des oppositions québécoises d’en appeler une de leurs vœux.

  • Supply chain : McKinsey annonce une acquisition
    07/11/22

    Le cabinet avale un expert des solutions logicielles pour les supply chains basé à Chicago.

  • Le BCG, petit prince du fonds souverain saoudien
    01/11/22

    C’est une information de Bloomberg : depuis plusieurs mois, le BCG tiendrait une place de choix à la stratégie du fonds souverain saoudien, le colossal véhicule financier chargé de diversifier l’économie du royaume pétrolier.

  • Objectif aéro/défense pour Oliver Wyman
    20/10/22

    Le cabinet Oliver Wyman annonce la finalisation prochaine de l’acquisition – d’ici la fin de l’année – d’Avascent, société de conseil centrée sur le private equity et la stratégie dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

  • L’interview du chat noir de McKinsey au New York Times
    19/10/22

    Depuis 2018, Mike Forsythe multiplie les enquêtes gênantes pour la réputation du cabinet de conseil avec son confrère Walt Bogdanich. Enquêtes dont ils ont fait un livre récemment paru, When McKinsey Comes To Town. À cette occasion, il répond aux questions de Consultor.

  • McKinsey : l’enquête qui met à nu un siècle de contradictions
    07/10/22

    Depuis quatre ans, Walt Bogdanich et Michael Forsythe, deux journalistes du New York Times, multiplient les enquêtes sur McKinsey. Ils publient le 4 octobre When McKinsey Comes To Town, un livre extrêmement fouillé – aux tons de réquisitoires diront certains – sur tous les égarements et contradictions de la firme.

Monde
Advancy, Eric de Bettignies, Benjamin Maupetit, Sylvestre Pires, Nicolas Goninet, Laurence-Anne Parent, Stéphane Blanchard, McKinsey, Xiakun HU, nominations, associés
2924
Advancy
Éric de Bettignies Laurence-Anne Parent Nicolas Goninet Stéphane Blanchard
2022-04-29 08:23:54
1
Non