Vault 2021 : top 7 inchangé en Europe, McKinsey bousculé aux US

L’éditeur new-yorkais de classements annuels par sondage sur les milieux du conseil, de la banque, du droit, vient de publier les éditions européennes (top 25) et étatsuniennes (top 50) de son classement annuel des cabinets de conseil en stratégie et management.


02 Fév. 2021 à 15:02
Vault 2021 : top 7 inchangé en Europe, McKinsey bousculé aux US

Pour son édition 2021, Vault a sondé 11 000 consultants aux États-Unis et au Canada et 3 000 en Europe dans 130 cabinets de conseil. Covid oblige, le sondage a cette année eu lieu en deux fois : les réponses ont été collectées de mars à mai puis d’août à septembre 2020.

Son principe est toujours le même : tous les ans, Vault demande aux consultants d’un panel d’entreprises de conseil choisies et volontaires pour participer au classement de mettre une note de 1 à 10 à leur entreprise. Ils jugent leur entreprise de conseil selon des critères tels que la culture du cabinet, le niveau de rémunération, l’équilibre vie pro/vie perso.

Vault établit à partir de ces réponses un classement général des cabinets selon une pondération de ces différents critères.

Résultat des courses : prenez les mêmes et on recommence. L’édition européenne du classement 2021 de Vault brille en effet par sa stabilité. McKinsey reste leader incontesté devant Bain, Roland Berger (qui conserve le 3e rang obtenu l’an dernier), suivi par Oliver Wyman et Kearney.

McKinsey recule aux États-Unis, le BCG toujours absent

En cela, McKinsey s’en tire mieux de ce côté-ci de l’Atlantique qu’aux États-Unis où le cabinet bascule du 1er au 3e rang. Une évolution dont on discutait beaucoup sur le forum Reddit : certains y voyaient l’un des possibles impacts de l’implication du cabinet dans le scandale sanitaire des opioïdes (relire notre article).

Aux États-Unis encore, le recul de McKinsey profite à Bain qui bondit de deux rangs et prend la tête du classement. EY-Parthenon passe du 7e au 5e rang. Kearney est classé 15e, en recul par rapport à son 9rang de l’année précédente. The Bridgespan Group, cabinet de conseil en stratégie spécialiste du secteur non marchand (dont nous parlions ici), connaît lui aussi une progression notable. La difficulté récurrente des cabinets européens à exister dans ce classement US perdure.

Incongruité déjà relevée par Consultor : le BCG, qui en 2010 apparaissait au 2e rang de ce classement, avant de glisser jusqu’au 23e rang en 2016 puis de disparaître, n’est toujours pas classé par Vault dans son classement général. Alors même que le cabinet figure dans des sous-classements : il est deuxième cabinet le plus prestigieux, deuxième cabinet le mieux coté sur les services financiers, et ainsi de suite, à n’y rien comprendre !

Pour Stephan Maldonado, Vault senior consulting editor, il faut distinguer les classements généraux (Europe 25 et USA 50) des 37 autres classements sectoriels et d’ambiance établis par Vault. Ces derniers correspondent au second volet du sondage.

Après avoir évalué leur propre entreprise, il est demandé aux consultants de noter également les entreprises de conseil dans la concurrence, selon le prestige perçu, et d’établir des classements des meilleures marques de conseil dans plusieurs secteurs d’interventions. Pour ce second sondage, les consultants ne sont pas limités aux cabinets participants et peuvent librement indiquer d’autres marques.

« Les classements généraux sont ce que nous appelons des classements internes. Ils sont calculés sur la base des scores attribués à l’entreprise par ses salariés. Les classements que nous appelons externes, sur le prestige et les meilleures practices notamment, sont, eux, calculés à partir des réponses des sondés concernant d’autres entreprises de conseil que les leurs. Une entreprise n’a pas besoin de participer à notre sondage pour y figurer », explique-t-il à Consultor.

02 02 2021 Infographie Vault 2021

Prestige, services financiers

Parmi les mouvements notables de ce second volet du sondage, le bond d’EY-Parthenon dans le classement du prestige (+ 5 places, confirmant les bons résultats du dernier ranking Consultor, relire ici).

Dans les services financiers, Oliver Wyman dame le pion de Bain en passant 3e. Dans les technologies, médias et télécommunications, Kearney recule de cinq places de la 7e à la 12e. Dans l’énergie, McKinsey cède sa première place au Boston Consulting Group.

Dans le classement spécifique au conseil en stratégie, le BCG est premier et passe devant McKinsey. Le duo de tête est suivi par Bain, Oliver Wyman, Roland Berger, Deloitte Consulting et Kearney.

Facteurs de bien-être

Au-delà des secteurs, Vault identifie 22 facteurs de bien-être au sujet desquels les consultants sondés ne pouvaient répondre qu’en fonction de leur propre firme : rémunération, diversité, opportunités de sortie, culture d’entreprise, formation, horaires, innovation…

Spoiler : sur les horaires, les boîtes de conseil en stratégie suivies par Consultor ne sont pas aux avant-postes. Elles sont plutôt connues pour les rythmes de travail très soutenus auxquels elles soumettent leurs collaborateurs (relire notre article). McKinsey y est classé 6e.

Côté diversité, les cabinets suivis par Consultor, dont la diversité n’est structurellement pas reluisante (relire notre article) sont plutôt en progression dans ce classement-là : + 6 places pour Kearney, + 3 pour Oliver Wyman, + 4 pour Roland Berger, tout en restant dans les deux derniers tiers des 15 cabinets classés. Ce qui témoigne de la marge de progrès très nette restante sur ce sujet.

Consultor.fr

Crédit photo : Adobe Stock.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Classement

  • Classement Consultor 2022 des cabinets de conseil en stratégie
    19/11/21

    Consultor publie la 10e édition de son classement annuel des cabinets de conseil en stratégie. Dans ce sondage, les étudiants de dernière année scolarisés dans les écoles supérieures de commerce et d'ingénieurs indiquent quels cabinets référencés dans le guide des cabinets de conseil de Consultor ils connaissent le mieux. Et pour lesquels ils travailleraient le plus volontiers. Le périmètre de ce sondage s’élargit : jamais Consultor n’avait classé autant de cabinets, ils sont 27 cette année, avec plusieurs entrants tels que CMI, Eight Advisory, OC&C ou Publicis Sapient.

  • Les consultants dans la pharma : le classement Consultor 2021
    26/05/21

     

    Sanofi, Novartis… les plus grands laboratoires pharmaceutiques comptent parmi les plus gros acheteurs de conseil en stratégie avec des budgets annuels d’achats plus de 100 millions d’euros. Et le marché reste ultra dynamique : à l’instar de Cepton, spécialiste de la pharma, de la biotech et des medical devices, qui table sur + 50 % de croissance en 2021. L’un des plus gros marchés de conseil donc sur lequel nombre de cabinets ont des velléités de développement. Consultor a sondé 183 professionnels dans 26 laboratoires pour recenser les marques de conseil en stratégie qu’ils connaissent le mieux et ce qu’ils pensent des missions achetées. 

     

  • Universum : les « MBB » à leur plus fort niveau d’attractivité en dix ans
    21/04/21

    Universum publie son classement annuel des employeurs les plus attractifs aux yeux des étudiants hexagonaux.

    36 076 étudiants ont cette année été sondés (dont 20 471 dans des écoles de commerce, 13 744 dans les écoles d’ingénieurs, dans un panel de 169 écoles au global). McKinsey, Boston Consulting Group et Bain poursuivent la dynamique haussière de 2020 du côté des étudiants d’écoles de commerce – en revanche ils reculent dans les écoles d’ingénieurs. Un grand perdant : Roland Berger, qui sort de la liste des entreprises sondées faute d’y avoir suffisamment progressé ces dernières années.

  • Écarts de rémunération : le consulting bon élève en 2021
    23/03/21

     

    + 5 points ! Telle est la hausse moyenne enregistrée par les 13 cabinets de conseil en stratégie référencés par Consultor qui ont publié leur index de l’égalité professionnelle au 1er mars 2021. Avec une note moyenne de 88/100, contre 83/100 en mars 2020, ces entreprises font mieux que la moyenne nationale (85/100).

     

  • Partners : que de turnover !
    26/01/21

     

    85 élections et 45 départs : tels sont les 130 mouvements intervenus dans les dix cabinets de conseil en stratégie du guide de Consultor dont l’effectif est de dix partners au moins. Ces mouvements ont eu lieu entre janvier 2019 et janvier 2021. Ces chiffres témoignent de la croissance du marché du conseil en stratégie malgré la crise et le rythme auquel les associé.e.s passent la main. Notre étude à découvrir.

     

  • Classement Consultor 2020 des cabinets de conseil en stratégie
    30/10/20

     

     

    Une première post-déclenchement de la crise sanitaire de covid 19. Entre le 3 août et le 18 septembre, 496 répondants (316 hommes et 180 femmes) dans sept grandes écoles (HEC, ESSEC, ESCP, Polytechnique, Ponts et Chaussées, Mines, Centrale Paris) ont indiqué quels cabinets parmi vingt-quatre entreprises de conseil en stratégie ils connaissent le mieux et celles pour lesquelles ils voudraient travailler en priorité.

     

  • Parité : le conseil régresse et publie des index de l'égalité sous la moyenne
    02/07/20

     

    Le conseil reste très masculin, et perd même du terrain alors que les précédentes éditions faisaient état de très faibles progrès. Les premiers index de l'égalité rendus obligatoires par la loi sont sous la moyenne nationale.

    Tels sont les éléments qui ressortent du 6baromètre Consultor de la parité dans le conseil en stratégie.

     

  • Classement Universum 2020 : regain d’amour pour le conseil
    17/06/20

    Après plusieurs années de baisse, les quelques entreprises de conseil en stratégie qui figurent dans le classement Universum rebondissent cette année.

    Reste à savoir si cette attractivité retrouvée est partie pour durer alors que le secteur est à l’arrêt et a gelé ses embauches : le sondage, publié mercredi 17 juin, a été bouclé avant le début du confinement.

  • Peu nombreux mais très bien placés : qui sont les anciens stratèges des comités exécutifs du CAC 40
    12/03/20

     

    Le PDG d’Axa et le PDG d’EssilorLuxottica ont en commun d’avoir fait leurs classes au BCG.

    Dans les comités exécutifs des plus grands groupes français, les anciens stratèges représentent jusqu’à un quart de l’effectif des hauts dirigeants qui tiennent le volant des plus grosses capitalisations tricolores.

     

     

Classement
classement, vault
3868
Oliver Wyman Kearney Boston Consulting Group McKinsey Bain & Company EY Parthenon Roland Berger
0