Une partner d’Oliver Wyman, DG du système européen des paiements

Martina Weimert, partner du bureau parisien du cabinet Oliver Wyman, vient d’être nommée directrice générale de l'EPI Interim Company, structure intérimaire destinée à piloter le développement de la future EPI, Initiative européenne des paiements.

26 Nov. 2020 à 17:55
Une partner d’Oliver Wyman, DG du système européen des paiements

La partner quitte ainsi le cabinet après quatre années dédiées à la practice des services financiers et plus particulièrement aux paiements, au cash management, aux fintech et à la blockchain. Joachim Schmalzl, membre exécutif du conseil d’administration de l’organisation des caisses d’épargne allemandes, est lui nommé président du CA de cette nouvelle organisation. 

Lancé officiellement en juillet dernier par seize banques européennes de cinq pays (Belgique, France, Allemagne, Pays-Bas et Espagne), le projet d’EPI souhaite mettre en place une solution de paiement européenne alternative à Visa ou MasterCard. Le cabinet Oliver Wyman, dont bien sûr la partner Martina Weimert, avait été le chef d’orchestre de cette solution de paiement paneuropéenne (relire notre article ici). « En tant que partner du cabinet de conseil en stratégie Oliver Wyman, Martina Weimert a accompagné les banques européennes partenaires d’EPI depuis le début de cette initiative et a acquis une expérience large de l’industrie des paiements en travaillant au cours des seize dernières années sur la mise en œuvre de nombreuses solutions d’émission et d’acquisition, tant en Europe qu’à l’international pour tous types d’acteurs de l’écosystème », indiquent d’une même voix les différents acteurs dans un communiqué (ici). 

Dernière actualité en date, l’entrée au capital de l’EPI Interim Company de deux acteurs non bancaires, leaders sur les services de paiements en Europe, le Français Worldline, et le Danois Nets. « L’adhésion d’acquéreurs non bancaires contribuera grandement au développement du réseau d’acceptation d’EPI par les commerçants en Europe et permettra ainsi à EPI de renforcer son propre écosystème de paiements. D’autres discussions avec plusieurs acteurs de l’industrie sont en cours, à un stade avancé », précise-t-on du côté de l’EPI.

Martina Weimert, Sciences Po Paris (promo 1991) et DESS d’administration internationale à l’université Paris 1 (1992), a débuté comme consultante chez Kearney Paris en 1993. Six ans plus tard, la manager rejoint la Deustche Bank Paris, d’abord en tant que directrice du marketing et des ventes, puis elle est nommée en 2002 responsable du développement. En 2006, elle retrouve le conseil en partant pour les bureaux parisiens de Capgemini Invent, où elle reste près de onze années et y est promue senior VP. Elle a rejoint le cabinet de conseil en stratégie Oliver Wyman, et son bureau de Paris, en 2016.

Crédit photo : Oliver Wyman

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Haro sur le copier-coller des consultants dans le Golfe
    07/12/22

    Dans les colonnes du Tagesspiegel, le chercheur Dawud Ansari tacle la recette unique déployée selon lui par les cabinets de conseil en stratégie occidentaux pour se mettre les dirigeants des pays dans la poche, avec force honoraires à la clé, au détriment de leur développement économique effectif.

  • Cylad se pose à Munich
    02/12/22

    Dix ans après Hambourg, le cabinet Cylad Consulting ouvre un 2e bureau en Allemagne à Munich, et le 8e dans le monde.

  • Ce Bainie qui parle à l’oreille du Pape
    28/11/22

    Deuxième « mission papale » pour le consultant italien Pier Francesco Pinelli, 59 ans, chez Bain & Company de 1996 à 2003, associé depuis 2013 de la société italienne de développement digital Netplan.

  • Québec : McKinsey sous la menace d’une nouvelle enquête parlementaire
    14/11/22

    Les États-Unis, la France et maintenant le Canada ? McKinsey ne cesse de concentrer l’attention d’élus aux quatre coins de la planète. Après que des sénateurs français et des parlementaires américains lui ont consacré des enquêtes, au tour des oppositions québécoises d’en appeler une de leurs vœux.

  • Supply chain : McKinsey annonce une acquisition
    07/11/22

    Le cabinet avale un expert des solutions logicielles pour les supply chains basé à Chicago.

  • Le BCG, petit prince du fonds souverain saoudien
    01/11/22

    C’est une information de Bloomberg : depuis plusieurs mois, le BCG tiendrait une place de choix à la stratégie du fonds souverain saoudien, le colossal véhicule financier chargé de diversifier l’économie du royaume pétrolier.

  • Objectif aéro/défense pour Oliver Wyman
    20/10/22

    Le cabinet Oliver Wyman annonce la finalisation prochaine de l’acquisition – d’ici la fin de l’année – d’Avascent, société de conseil centrée sur le private equity et la stratégie dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

  • L’interview du chat noir de McKinsey au New York Times
    19/10/22

    Depuis 2018, Mike Forsythe multiplie les enquêtes gênantes pour la réputation du cabinet de conseil avec son confrère Walt Bogdanich. Enquêtes dont ils ont fait un livre récemment paru, When McKinsey Comes To Town. À cette occasion, il répond aux questions de Consultor.

  • McKinsey : l’enquête qui met à nu un siècle de contradictions
    07/10/22

    Depuis quatre ans, Walt Bogdanich et Michael Forsythe, deux journalistes du New York Times, multiplient les enquêtes sur McKinsey. Ils publient le 4 octobre When McKinsey Comes To Town, un livre extrêmement fouillé – aux tons de réquisitoires diront certains – sur tous les égarements et contradictions de la firme.

Super Utilisateur
Monde
Oliver Wyman, Martina Weimert, Joachim Schmalzl, EPI, paiement, services financiers
2874
Oliver Wyman
2021-11-03 14:07:41
0