Oliver Wyman : départ de trois seniors partners

 

Trois associés seniors du bureau parisien d’Oliver Wyman viennent de quitter le cabinet : Olivier Fainsilber (plus de 37 ans de conseil dans la firme), Bernard Demeure (plus de 30 ans de conseil) et Michel Jacob (30 ans de conseil, chez Kearney, Roland Berger et Oliver Wyman, dont nous annoncions l’arrivée ici). Une séniorité qui est quelque peu la marque de fabrique du bureau parisien de ce cabinet international. En 2018, parmi la cinquantaine d’associés, 15 % avaient, en effet, plus de trente ans d’expérience (relire notre article ici). Un cabinet également où l’âge maximum de départ en retraite des associés (63 ans) est le plus élevé des dix cabinets référencés par Consultor (relire l’étude récente du cabinet Wit Associés). Ces mouvements portent le total du partnership parisien à 41 personnes, selon le décompte de Consultor. 

 

Consultor.fr
12 mai. 2021 à 05:33
Oliver Wyman : départ de trois seniors partners

 

Olivier Fainsilber est un expert des transports et services (relire ici), mais aussi de l’efficacité des organisations. Le partner est arrivé chez Oliver Wyman en 1984 après un BSE Économie des transports à The Wharton School et de l’université de Pennsylvanie (1983). Le consultant a également obtenu un MBA de The Tuck School of Business at Dartmouth (Hanovre) en 1988. Olivier Fainsilber était le plus ancien partner recensé de l’étude de Witt Associés sur la séniorité des partners : 37 ans et quatre mois, et ce, dans le même cabinet.

Bernard Demeure, expert retail, partner et directeur de la practice distribution et biens de consommation, a lui 35 ans d’ancienneté chez Oliver Wyman ; il a été vice-président de Mercer Management Consulting, un cabinet de conseil racheté par Oliver Wyman en 2007. L’associé a travaillé auprès des distributeurs et des industriels sur des stratégies de croissance, le pricing, les achats, la supply chain et les opérations, et l’omnicanal. Le partner a également travaillé pour les secteurs de la distribution industrielle et spécialisée, le luxe, le textile et les services non financiers.  Bernard Demeure a participé, entre autres, à la mise en place du baromètre digital du commerce LSA/Oliver Wyman en 2014.

Michel Jacob, ingénieur de CentraleSupélec (promo 1987), expert de l’industrie, et plus particulièrement des industries de process, a rejoint le cabinet Oliver Wyman en 2017 en tant que partner, Après avoir commencé sa carrière chez Saint-Gobain Sekurit, d’abord responsable R&D en Allemagne, puis chef de projets industriels en France, Michel Jacob est entré chez Kearney Paris en 1991. Le consultant y est resté près de onze ans, passant du grade de consultant à celui de VP. En 2001, il fait le choix de Roland Berger, où il restera près de seize ans. En 2012, Michel Jacob y a été promu managing partner, nommé membre du Comex monde en 2013, responsable de la région Sud-Ouest, couvrant la France, la Belgique, le Canada, l'Italie, l'Espagne et le Maroc (relire ici). En 2017, troisième changement de cabinet en stratégie (ici), associé chez Oliver Wyman, au sein des practices grand public, industries, services et opérations.

Pour l’instant, les nouveaux ex-partners d’Oliver Wyman ne souhaitent pas s’exprimer sur leurs départs. Côté cabinet, on nous confirme que s’ils ne font pas valoir leurs droits à la retraite, « ils poursuivent tous les trois d'autres opportunités de carrière ».

 

Crédit photo : de haut en bas, Olivier Fainsilber, Michel Jacob et Bernard Demeure. LinkedIn. Oliver Wyman.

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • L’atout santé du nouveau partner d’EY-Parthenon
    02/02/23

    EY-Parthenon vient d’annoncer l’arrivée d’un nouveau partner au sein des équipes Strategy Health Science & Wellness. Il s’agit de Harold Smith, ex-L.E.K. Japon et Chicago, associé leader de la practice santé d’Emerton depuis 2019.

  • « Du conseil en stratégie pour 100 % de notre activité. Pas 10 % »
    01/02/23

    Estin & Co, marque historique du conseil en stratégie français, fêtera ses 30 ans en 2027. Son fondateur éponyme, Jean Estin, figure du patronat français, livre sa vision d’un demi-siècle de conseil en stratégie. Il répond aux questions de Consultor.

  • Partners : Bain met les bouchées doubles
    30/01/23

    Deux arrivées récentes de partners au féminin, Katherine Dixon et Nathalie Wouters-Rémy – une ancienne diplomate experte en énergie et une ancienne CEO de grande entreprise –, s’ajoutent à quatre promotions : Pierre-Antoine Bodin, Guillaume Tobler, Alexis de Meaux et Yannick Thiry.

  • Inflation, énergie, guerre : les consultants au cœur du retournement
    27/01/23

    Depuis un an, la guerre en Ukraine rebat les cartes de l’économie mondiale. Avec un nouvel acteur, l’inflation. Cette conjoncture complexifie la donne pour les entreprises déjà impactées par la pandémie, mais jusque-là soutenues par l’État, et fragilise de nouveaux secteurs. Les cabinets sont dans les starting-blocks « retournement ».

  • L’ambition XXL du nouveau boss d’Oliver Wyman
    25/01/23

    Au terme d’un process de sélection de plusieurs mois, Bruno Despujol a été choisi pour diriger les bureaux de Paris et de Bruxelles d’Oliver Wyman (44 partners, 300 collaborateurs). Il succède à Hanna Moukanas, qui occupait ces fonctions depuis 2015. Ils livrent tous deux à Consultor le bilan des dernières années et les dossiers chauds du moment.

  • Kea et Veltys se rapprochent d'un cran
    17/01/23

    Après Nuova Vista et MySezame acquis à l’automne dernier, Kea & Partners continue son chemin d’investissements tracés dans le plan Darewin 2025 (avec une levée de fonds de 23 millions d’euros).

  • Une nouvelle destination (inconnue) pour Jean-Marc Liduena
    12/01/23

    Après 4 années passées dans la récente branche conseil en strat’ de KPMG, Global Strategy Group (GSG), l’hyperactif Jean-Marc Liduena, un ancien consultant de Bain, de Roland Berger et de Deloitte annonce son départ du groupe KPMG.

  • +40 % : Simon-Kucher fait bondir son partnership
    11/01/23

    C’est une évolution pour le moins rarissime et ambitieuse. Simon-Kucher fait croître d’un coup son partnership de 40 % en ce début 2023. Dans une conjoncture économique plutôt sombre, les leviers de croissance seraient la réponse gagnante pour ce cabinet qui vise le milliard de chiffre d’affaires au niveau mondial en 2027.

  • BCG France : trois départs dans un partnership en croissance
    10/01/23

    Depuis un an et demi, au moins quatre managing directors français ont disparu de l’organigramme : à Paris, Timothy Mandefield, Philippe Plouvier, Philippe David, le dernier en date en novembre, et à Londres, Benoît Macé.

France
Olivier Fainsilber, Bernard Demeure, Michel Jacob
3066
Oliver Wyman
Michel Jacob
2022-11-02 07:06:40
0
Non