Madrid, 5e bureau de PMP, dirigé par une recrue de Monitor Espagne

Le director TMT de Monitor Deloitte Espagne, Bruno Coste, a rallié il y a quelques semaines PMP pour prendre la fonction de responsable associé du dernier bureau du cabinet tout juste officiellement ouvert à Madrid.

Consultor.fr
26 Juil. 2022 à 05:00
Madrid, 5e bureau de PMP, dirigé par une recrue de Monitor Espagne
Adobe Stock

C’est donc un cinquième bureau (dont trois en Europe) qui s’ouvre pour PMP ; après celui de Londres fin 2021 (relire ici). Pourquoi ce choix de l’Espagne ? « Ce marché est intéressant de par sa proximité avec la France, compte tenu du poids des industriels français implantés en Espagne. Pouvoir accompagner nos clients globaux sur leurs problématiques locales en Espagne est très important pour nous – et ceci requiert une équipe locale. La seconde raison, c’est que le secteur TMT en Espagne est en pleine restructuration, ce qui présente d’abord une grande opportunité pour PMP en tant que cabinet expert dans ce secteur. Mais c’est aussi très important pour nous d’être positionnés en Espagne, compte tenu que nous voyons, d’une certaine façon, la restructuration de ce marché comme précurseur de restructurations à venir dans d’autres pays européens », signifie à Consultor Bruno Coste. 

Dès l’ouverture du bureau, PMP crée une équipe avant tout aguerrie au marché espagnol : Bruno Coste, qui a une expérience de plusieurs années dans ce pays, sera rejoint en septembre par un manager et des juniors espagnols. Bruno Coste pourra également s’appuyer sur le senior advisor TMT espagnol Alberto Prieto (ancien co-CEO et président du board d’Iberia Small Cell Networks, notamment), « très connecté à l’équipe ». L’équipe madrilène est également renforcée par l’arrivée du bureau de Paris d’Antton Achiary, senior manager digital infrastructure deals.

Quant aux ambitions de ce dernier bureau du sud de l’Europe, elles sont dans un premier temps de prioriser l’axe TMT, sujet historique de PMP. « Nous avons une offre naturelle sur la transformation digitale, sur le support aux décisions stratégiques, sur la mise en place de grands programmes, sur l’exécution de l’amélioration de la performance, et sur les projets de deals/carve-out de fibre, de tours ou de data centres. De plus, notre approche qui combine conseil avec expérience industrielle nous positionne bien pour aider les opérateurs sur les sujets de PMI [intégration post-fusion – ndlr] : le potentiel en Espagne est très fort suite à l’annonce de la fusion entre Orange et MásMóvil – qui appellera probablement à d’autres mouvements. »

à lire aussi

27/11/20
Soirée_de_lancement_du_parrainage_Capgemini_et_PMP_Conseil_de_la_promo_2021_de_Télécom_ParisTech

 

Comme on dit au Québec « pas si pire ». De retour du Canada où il a vécu pour développer le bureau de PMP à Montréal, Gilles Vaqué, le président et managing partner du cabinet du boulevard Haussmann, est plutôt soulagé après les six mois de crise covid dont le cabinet vient de sortir bon an mal an.

2020 verra l’activité légèrement s’éroder, dit-il en transparence, sans toutefois vouloir rendre publics des chiffres plus précis. Mais depuis l’été, l’ensemble des consultants a été sorti du chômage partiel, le carnet de commandes est à nouveau bien rempli.

Le responsable du nouveau bureau espagnol, Bruno Coste, est devenu depuis vingt-cinq ans un expert des secteurs des télécoms et de la technologie « avec une forte exposition à la gestion de portefeuille et à l’allocation des ressources/capital, à la finance et à la stratégie d’entreprise, et à la transformation des entreprises ».

Diplômé d’X (promo 1993) puis de l’université de Bristol (MSc sciences de la communication 1998), Bruno Coste avait débuté dans le secteur de la téléphonie mobile chez le britannique Three, responsable du contrôle et de la diffusion des contenus mobiles. Il entre une première fois en 2006 dans le conseil en stratégie chez Booz & Company à Londres comme consultant membre de la practice TMT. Un an plus tard, il rejoint Telefónica, d’abord à Londres (chargé de la gestion des activités mobiles du groupe) jusqu’en 2010, puis à Madrid, intégrant la senior leadership team. Il y avait entre autres d’abord été question de gérer les séquelles de la crise financière de 2008 avec la réorganisation du groupe et le rééquilibrage du portefeuille d’actifs. Entre 2014 et 2017, de retour à Londres, Bruno Coste a été director retournement et performance dans le cabinet de conseil financier AlixPartners, puis director, stratégie et transfo de l’opérateur historique britannique de télécommunications BT.

C’est en 2019 qu’il a retrouvé le chemin du conseil en stratégie au sein du cabinet Monitor Deloitte à Madrid où il entre director, chargé de développer la practice TMT du bureau espagnol.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Cylad se pose à Munich
    02/12/22

    Dix ans après Hambourg, le cabinet Cylad Consulting ouvre un 2e bureau en Allemagne à Munich, et le 8e dans le monde.

  • Ce Bainie qui parle à l’oreille du Pape
    28/11/22

    Deuxième « mission papale » pour le consultant italien Pier Francesco Pinelli, 59 ans, chez Bain & Company de 1996 à 2003, associé depuis 2013 de la société italienne de développement digital Netplan.

  • Québec : McKinsey sous la menace d’une nouvelle enquête parlementaire
    14/11/22

    Les États-Unis, la France et maintenant le Canada ? McKinsey ne cesse de concentrer l’attention d’élus aux quatre coins de la planète. Après que des sénateurs français et des parlementaires américains lui ont consacré des enquêtes, au tour des oppositions québécoises d’en appeler une de leurs vœux.

  • Supply chain : McKinsey annonce une acquisition
    07/11/22

    Le cabinet avale un expert des solutions logicielles pour les supply chains basé à Chicago.

  • Le BCG, petit prince du fonds souverain saoudien
    01/11/22

    C’est une information de Bloomberg : depuis plusieurs mois, le BCG tiendrait une place de choix à la stratégie du fonds souverain saoudien, le colossal véhicule financier chargé de diversifier l’économie du royaume pétrolier.

  • Objectif aéro/défense pour Oliver Wyman
    20/10/22

    Le cabinet Oliver Wyman annonce la finalisation prochaine de l’acquisition – d’ici la fin de l’année – d’Avascent, société de conseil centrée sur le private equity et la stratégie dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

  • L’interview du chat noir de McKinsey au New York Times
    19/10/22

    Depuis 2018, Mike Forsythe multiplie les enquêtes gênantes pour la réputation du cabinet de conseil avec son confrère Walt Bogdanich. Enquêtes dont ils ont fait un livre récemment paru, When McKinsey Comes To Town. À cette occasion, il répond aux questions de Consultor.

  • McKinsey : l’enquête qui met à nu un siècle de contradictions
    07/10/22

    Depuis quatre ans, Walt Bogdanich et Michael Forsythe, deux journalistes du New York Times, multiplient les enquêtes sur McKinsey. Ils publient le 4 octobre When McKinsey Comes To Town, un livre extrêmement fouillé – aux tons de réquisitoires diront certains – sur tous les égarements et contradictions de la firme.

  • Afrique du Sud : McKinsey poursuivi, Bain interdit
    07/10/22

    Les deux cabinets de conseil sont mis en cause (parmi de nombreuses autres entreprises, telles que Bell Pottinger, KPMG, HSBC, SAP) pour des missions effectuées dans le cadre de la « capture de l’État », ainsi qu’ont été nommées les affaires de corruption qui ont gangrené les années au pouvoir de Jacob Zuma (2009-2018).

Benjamin Solano
Monde
PMP, bureau, bureaux, espagne, madrid, ouverture, bruno Coste, implantation
10773
PMP Strategy
2022-07-27 09:49:09
0
Non