Le BCG mandaté pour que l’État décroche son téléphone

La commission sénatoriale qui a décidé d’enquêter sur l’influence des cabinets de conseil dans le secteur public tenait particulièrement à entendre Amélie de Montchalin, la ministre de la Transformation publique, sur une mission de 2019 du Boston Consulting Group concernant l’amélioration de l'accueil téléphonique des services publics pour une facture finale de 358 200 euros.

Consultor.fr
10 Fév. 2022 à 06:00
Le BCG mandaté pour que l’État décroche son téléphone
Adobe Stock.

« Elle correspond à une commande qui découle d'un comité interministériel de la transformation publique, conduit par le Premier ministre. Il constitue la base du plan téléphone qui doit permettre une meilleure accessibilité et une meilleure qualité des services publics. Nous avons atteint 85 % des objectifs que nous nous étions fixés, en produisant notamment un certain nombre de cadrages qui nous permettent de suivre le taux de décroché de chacun des numéros de service public », a assuré la ministre. 

Un dispositif qui s'est inscrit dans le cadre de la fin de la surfacturation des numéros des plateformes téléphoniques publiques. Depuis le 1er janvier 2021, les numéros surtaxés sont proscrits pour les administrations et les organismes chargés d’une mission de service public (39 39 « Allô service public », les numéros dédiés aux paiements des amendes de radars automatiques et des forfaits post-stationnement, les numéros de contact de l’Urssaf, le 32 30 de la Caf, etc. – voir l’article de Que Choisir).

« Il nous semblait qu'il fallait garantir la qualité de ces plateformes. Il nous permet de nous assurer que les services publics continuent de bien fonctionner et restent joignables par les Français. » Pas d’infos plus précises sur la période, ni sur la durée de cette mission de 2019. 

En revanche, le Sénat n’a pas interrogé la ministre sur les fonctions que son mari a occupées au BCG. En effet, fin mars 2019, la députée Amélie de Montchalin était nommée secrétaire d’État aux Affaires européennes (avant de passer à la transformation publique en 2020), alors que son époux, Guillaume de Montchalin, était l'un des principaux membres des équipes consumer & marketing et sales & pricing du BCG (relire ici). Il en est parti pour Eurazeo en avril 2020.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

secteur public

Benjamin Solano
secteur public
secteur public, premier ministre, ditp, amélie de montchalin, mission
10334
Boston Consulting Group
2022-05-17 08:41:19
0
Non