Chez EY, départ du patron des transactions et de deux partners de Parthenon

Trois départs récents de partners dans les équipes d’EY-Parthenon et d’EY Strategy & Transactions.

14 Oct. 2021 à 05:00
Chez EY, départ du patron des transactions et de deux partners de Parthenon
Crédit : London, United Kingdom - February 03, 2019: Blue and yellow EY signage at entrance to their office in Canary Wharf.

Yannick de Kerhor, qui était chez EY depuis novembre 2015 où il occupait dernièrement les fonctions de partner et leader en charge de EY Strategy & Transactions, a créé son propre cabinet EKEM Partners. EY Strategy & Transactions est le fruit d’une réorganisation globale des lignes de services de conseil d’EY intervenue en septembre 2020 (relire notre article).

C’est à lui que Bruno Bousquié, le patron d’EY-Parthenon en France (relire notre article) rapportait pour le volet transactions des activités EY Strategy & Transactions.

Par ailleurs, deux autres départs d’associés sont récemment intervenus chez EY-Parthenon.

Pierre Bosquet, qui avait rejoint EY-Parthenon en septembre 2019 au sein de la practice technology, media & telecommunications, après deux années passées chez Monitor Deloitte, qu’il avait intégré en 2017 en provenance de Bain où il était principal, rejoint le cabinet Artefact en tant que partner.

Autre départ, celui de Ludovic Passet. Cet ancien principal d’Advancy (2010-2017) et senior consultant chez Simon-Kucher & Partners (2006-2010) était partner chez EY-Parthenon depuis 2018. Il retourne chez Simon-Kucher en tant qu’associate partner.

2
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (2)

Valentin23
02 Nov 2021 à 15:32
@SDP

Faut-il réellement se justifier d'aller chez un autre employeur lorsque celui-ci vous propose une meilleure rémunération et certainement des perspectives d'évolution que certaines boites du Big4 ne donnent pas, préférant le statu quo ?

Nous travaillons pour gagner nos vies, et nous rapportons de la valeur à ces entreprises, qui font des marges pharaonique dans ce secteur (je ne vous apprends rien).
Les conditions de travail ne sont pas non plus idéales, alors pourquoi se priver de changer alors qu'ils ne font pas grand cas de la santé (mentale, physique) ?

citer

signaler

SDP
15 Oct 2021 à 08:11
Toujours du mal à comprendre ces consultants qui font des sauts de puce de cabinet en cabinet... 4 switchs pour deux de ceux cités dans cet article. Est ce que ce sont des consultants qui se retrouvent bloqués dans un cabinet et se retrouvent obligés de changer de maison pour être promus ? Des « opportunistes » qui changent d’employeur dès qu’un autre leur fait une offre plus alléchante ? ...

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

Super Utilisateur
France
EY-Parthenon, EY Strategy
9719
Bain & Company EY Parthenon Monitor Deloitte Simon-Kucher & Partners
2021-11-04 21:31:45
2
Non