Chez EY, départ du patron des transactions et de deux partners de Parthenon

Trois départs récents de partners dans les équipes d’EY-Parthenon et d’EY Strategy & Transactions.

14 Oct. 2021 à 03:10
Chez EY, départ du patron des transactions et de deux partners de Parthenon
Crédit : London, United Kingdom - February 03, 2019: Blue and yellow EY signage at entrance to their office in Canary Wharf.

Yannick de Kerhor, qui était chez EY depuis novembre 2015 où il occupait dernièrement les fonctions de partner et leader en charge de EY Strategy & Transactions, a créé son propre cabinet EKEM Partners. EY Strategy & Transactions est le fruit d’une réorganisation globale des lignes de services de conseil d’EY intervenue en septembre 2020 (relire notre article).

C’est à lui que Bruno Bousquié, le patron d’EY-Parthenon en France (relire notre article) rapportait pour le volet transactions des activités EY Strategy & Transactions.

Par ailleurs, deux autres départs d’associés sont récemment intervenus chez EY-Parthenon.

Pierre Bosquet, qui avait rejoint EY-Parthenon en septembre 2019 au sein de la practice technology, media & telecommunications, après deux années passées chez Monitor Deloitte, qu’il avait intégré en 2017 en provenance de Bain où il était principal, rejoint le cabinet Artefact en tant que partner.

Autre départ, celui de Ludovic Passet. Cet ancien principal d’Advancy (2010-2017) et senior consultant chez Simon-Kucher & Partners (2006-2010) était partner chez EY-Parthenon depuis 2018. Il retourne chez Simon-Kucher en tant qu’associate partner.

2
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (2)

Valentin23
02 Nov 2021 à 02:32
@SDP

Faut-il réellement se justifier d'aller chez un autre employeur lorsque celui-ci vous propose une meilleure rémunération et certainement des perspectives d'évolution que certaines boites du Big4 ne donnent pas, préférant le statu quo ?

Nous travaillons pour gagner nos vies, et nous rapportons de la valeur à ces entreprises, qui font des marges pharaonique dans ce secteur (je ne vous apprends rien).
Les conditions de travail ne sont pas non plus idéales, alors pourquoi se priver de changer alors qu'ils ne font pas grand cas de la santé (mentale, physique) ?

citer

signaler

SDP
15 Oct 2021 à 06:11
Toujours du mal à comprendre ces consultants qui font des sauts de puce de cabinet en cabinet... 4 switchs pour deux de ceux cités dans cet article. Est ce que ce sont des consultants qui se retrouvent bloqués dans un cabinet et se retrouvent obligés de changer de maison pour être promus ? Des « opportunistes » qui changent d’employeur dès qu’un autre leur fait une offre plus alléchante ? ...

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • McKinsey France : cinq nouveaux associés promus
    30/11/21

    Départs, arrivées, élections internes... : depuis quelques mois, le partnership de McKinsey France est en mouvement permanent.

  • Benjamin Griveaux, Vincent Desportes… : Circle présente ses VIP
    24/11/21

    C’est sous les arcades du café Lapérouse, fraîchement inauguré au sein de l’Hôtel de la Marine, situé place de la Concorde, que Circle devait présenter mercredi 24 novembre les personnalités (toutes masculines) qui constitueront dorénavant l’advisory board du cabinet. 

  • Élections 2022 : un jeune consultant d’EY-Parthenon s’engage pour la ruralité
    12/11/21

    Consultant chez EY-Parthenon depuis 2019, Sébastien Chapotard, 25 ans, a lancé une initiative visant à interpeller les candidats des prochaines échéances électorales 2022, présidentielle et législatives. Territoires d’avenir ambitionne ainsi de remettre la ruralité au cœur des débats politiques et d’entendre les candidats sur ce sujet trop négligé à ses yeux.

  • CMI Stratégies : arrivée groupée au pôle santé
    12/11/21

    Le cabinet de conseil en stratégie CMI annonce l’arrivée de trois consultants dédiés au pôle santé venus de PwC : un directeur, Benoît Caussignac, deux managers, Robin Seigneur et Yannick Huguenet.

  • Présidentielles 2022 : les consultants qui veulent peser
    11/11/21

    Impôt, dette, retraite, énergie… Le Syntec Conseil, l’organisation représentante du secteur du conseil en France à laquelle adhèrent 250 cabinets de tout type – dont 80 cabinets en management et stratégie, notamment Bain, Mars & Co et Roland Berger –, présentait mardi 2 novembre la 11e édition de son étude annuelle Accélérer.

  • Kearney signe pour trois ans avec la fondation de François Hollande
    09/11/21

    La France s’engage rend public lundi 8 novembre le nom des lauréats de son concours national 2021, l’une de ses actions de soutien à l’innovation sociale.

    L’occasion pour Kearney de dévoiler les raisons et les contours de son engagement aux côtés des entrepreneurs sociaux soutenus par la fondation.

  • Greentech : Bain investit aux côtés d’EDF
    05/11/21

    Bain compte parmi les investisseurs à être montés au capital de Persefoni, une plateforme SaaS de suivi des impacts carbone utilisée par des entreprises et des organisations, qui annonçait le 28 octobre avoir réalisé une levée de 101 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs dont EDF via son fonds de corporate venture EDF Pulse.

  • Roland Berger dans des nouveaux locaux moitié moins grands
    03/11/21

    Le siège français de Roland Berger, actuellement rue de Lisbonne (8e arrondissement de Paris) aux abords du parc Monceau, va se relocaliser l’été prochain dans un immeuble de la rue Jean Goujon, à quelques pas des Champs-Élysées.

  • McKinsey renforce son pôle agro
    02/11/21

    Julien Revellat, ex-associé de CVA parti pour McKinsey en 2018 – comme associate partner –, vient d’être promu partner du bureau parisien ; il y coordonne le pôle agriculture en France.

France
EY-Parthenon, EY Strategy
9719
Bain & Company EY Parthenon Monitor Deloitte
2021-11-04 21:31:45
2
Non