Chez EY, départ du patron des transactions et de deux partners de Parthenon

Trois départs récents de partners dans les équipes d’EY-Parthenon et d’EY Strategy & Transactions.

14 Oct. 2021 à 05:00
Chez EY, départ du patron des transactions et de deux partners de Parthenon
Crédit : London, United Kingdom - February 03, 2019: Blue and yellow EY signage at entrance to their office in Canary Wharf.

Yannick de Kerhor, qui était chez EY depuis novembre 2015 où il occupait dernièrement les fonctions de partner et leader en charge de EY Strategy & Transactions, a créé son propre cabinet EKEM Partners. EY Strategy & Transactions est le fruit d’une réorganisation globale des lignes de services de conseil d’EY intervenue en septembre 2020 (relire notre article).

C’est à lui que Bruno Bousquié, le patron d’EY-Parthenon en France (relire notre article) rapportait pour le volet transactions des activités EY Strategy & Transactions.

Par ailleurs, deux autres départs d’associés sont récemment intervenus chez EY-Parthenon.

Pierre Bosquet, qui avait rejoint EY-Parthenon en septembre 2019 au sein de la practice technology, media & telecommunications, après deux années passées chez Monitor Deloitte, qu’il avait intégré en 2017 en provenance de Bain où il était principal, rejoint le cabinet Artefact en tant que partner.

Autre départ, celui de Ludovic Passet. Cet ancien principal d’Advancy (2010-2017) et senior consultant chez Simon-Kucher & Partners (2006-2010) était partner chez EY-Parthenon depuis 2018. Il retourne chez Simon-Kucher en tant qu’associate partner.

2
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (2)

Valentin23
02 Nov 2021 à 15:32
@SDP

Faut-il réellement se justifier d'aller chez un autre employeur lorsque celui-ci vous propose une meilleure rémunération et certainement des perspectives d'évolution que certaines boites du Big4 ne donnent pas, préférant le statu quo ?

Nous travaillons pour gagner nos vies, et nous rapportons de la valeur à ces entreprises, qui font des marges pharaonique dans ce secteur (je ne vous apprends rien).
Les conditions de travail ne sont pas non plus idéales, alors pourquoi se priver de changer alors qu'ils ne font pas grand cas de la santé (mentale, physique) ?

citer

signaler

SDP
15 Oct 2021 à 08:11
Toujours du mal à comprendre ces consultants qui font des sauts de puce de cabinet en cabinet... 4 switchs pour deux de ceux cités dans cet article. Est ce que ce sont des consultants qui se retrouvent bloqués dans un cabinet et se retrouvent obligés de changer de maison pour être promus ? Des « opportunistes » qui changent d’employeur dès qu’un autre leur fait une offre plus alléchante ? ...

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • Assemblée nationale : à gauche, la séparation de l’audit et du conseil dans le viseur
    02/12/22

    La Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale (Nupes) cherchaient à inscrire la mesure dans la loi de finances. 49.3 oblige, elle n’a même pas pu être discutée. Une mesure, parmi d’autres de lutte contre l’évasion fiscale, que le groupe parlementaire voudrait à nouveau pousser au cours de la mandature. Charlotte Leduc, députée LFI/Nupes, qui est à l’origine de cette proposition, répond à Consultor.

  • Pour ses 15 ans, Cylad décolle
    29/11/22

    Le cabinet Cylad Consulting, né à Toulouse avec une forte connotation aéro/défense, vient de fêter ses 15 ans d’existence.

  • BCG : un ancien du Budget à Bercy élu partner
    24/11/22

    Arrivé en 2014 au Boston Consulting Group, après une première vie à la Direction du Budget à Bercy, Maël Robin est élu partner et managing director du BCG à Paris. Son domaine de spécialisation porte sur les services financiers.

  • CVA, l’âge de la maturité
    23/11/22

    Il y a quelques jours, quelque 400 invités étaient réunis à la Fondation Louis Vuitton pour fêter les 35 ans de Corporate Value Associates. À la fondation Louis Vuitton, comme en 2017, avec une expo Mitchell-Monet symbolique pour le fondateur du cabinet Paul-André Rabate.

  • Après l’épisode Zemmour, départ de l’ancien patron de Roland Berger
    22/11/22

    Alors qu’Olivier de Panafieu, l’ancien managing partner de Roland Berger en France, avait été suspendu après avoir accueilli un dîner de soutien à Éric Zemmour à son domicile, son départ du cabinet était en question. Il a finalement quitté ses fonctions en septembre.

  • McKinsey : élection de six hommes et une femme
    21/11/22

    Ils ne sont pas moins de sept, âgés de 33 et 49 ans, à être promus associés chez McKinsey Paris en cette mi-novembre : Hassen Ahmed, Timothée Fraisse, Jérémie Ghandour, Jérôme Loufrani, Cindy Popp (Tang), Arnaud Tournesac, Yannig Gourmelon.

  • BCG : trois nouveaux partners, dont un ex du cab’ de Nathalie Kosciusko-Morizet
    16/11/22

    Sanae Aouni et François-Régis Turc sont cooptés dans l’équipe BCG on Transformation. Leïla Hamidou est, elle, élue dans la practice marketing, sales et pricing.

  • Le Figaro sous le charme de McKinsey
    15/11/22

    Le quotidien dresse un éloge – un peu comique tant il est à sens unique – de Clarisse Magnin-Mallez, la patronne de McKinsey en France, et donne quitus au cabinet – en dépit des faits.

  • McKinsey : départ d’une associée santé-assurance
    10/11/22

    Stéphanie Lotz, associée de McKinsey Paris axée sur l’expérience client, particulièrement des secteurs santé et assurance, a quitté le cabinet, même si ce n’est pas encore officiel. Et pour l’instant, son nouveau point de chute reste inconnu. Maj 22/11/2022 : Stéphanie Lotz a rejoint le bureau de McKinsey à Stuttgart. 

Super Utilisateur
France
EY-Parthenon, EY Strategy
9719
Bain & Company EY Parthenon Monitor Deloitte Simon-Kucher & Partners
2021-11-04 21:31:45
2
Non