Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Un an après avoir déposé un recours devant le tribunal de commerce de Paris, contre le Boston Consulting Group qu'il soupçonne de concurrence déloyale après le recrutement de trois de ses associés parisiens partis rejoindre le BCG Turn, l'activité de retournement du BCG, AlixPartners est à nouveau confirmé dans son bon droit. 

Le 23 mai 2019, la cour d'appel de Paris a confirmé la requête introduite par AlixPartners devant le tribunal de commerce le 6 avril 2018. Celle-ci demandait l'application de l’article 145 du Code de procédure civile. Il permet d’obtenir du juge, et sans que l’adversaire en ait connaissance, la désignation d’un huissier de justice chargé de se déplacer dans les locaux ou au domicile de l’adversaire afin de saisir tout document permettant d’établir les faits allégués.

Commis le 12 avril 2018, l'huissier de justice Asperti-Duhamel a inspecté les 14 et 15 mai 2018 plusieurs ordinateurs et documents au siège du BCG à Paris. Dont il a fait une copie sur deux CD placés sous séquestre.

Procédure à laquelle le BCG s'oppose. Déjà le 2 novembre 2018, le BCG était débouté de ses demandes de rétractation ou de limitation du champ des investigations. Dix-huit jours plus tard, le 20 novembre 2018, le BCG déposait un appel devant la cour d'appel de Paris. Cour d'appel qui vient donc de rendre un nouvel avis défavorable. 

AlixPartners demande la consultation des documents saisis au BCG, avant un possible procès en concurrence déloyale et l’éventuelle indemnisation qu’elle justifierait.

palais de justice paris

Crédit photo : Palais de justice de Paris. 

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.