Mawenzi Partners

6, Rue Guillaume Tell, 75017 Paris
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Analyste
1 an
Consultant(e)
2 ans
Consultant(e) Senior
2 ans
Manager
3 ans
Directeur (trice)
4 ans
Associé(e)
borisimbert
Mawenzi Partners
Associé Fondateur
distribution, utilities, industrie, transport
distribution
utilities
industrie
transport
guillaumeblondon
Mawenzi Partners
Associé fondateur
automobile, postal, télécoms
automobile
postal
télécoms
pierre-ericperrin
Mawenzi Partners
Associé Fondateur
sport, finance, télécoms, média, transport
sport
télécoms, média
transport
finance
pierreboydelatour
Mawenzi Partners
Partner
services, transport
services
transport
  • Processus de Recrutement Stagiaires / Analystes (3 tours)
    • 1er tour : Rencontre avec un Consultant : entretien exploratoire + étude de cas
    • 2e tour :  Rencontre avec un Manager : entretien exploratoire + étude de cas
    • 3e tour :  1 à 2 entretiens de closing (Associé et DRH // étude de cas optionnelle)

 

  • Processus de Recrutement Consultant / Consultant Senior (4 tours)
    • 1er tour : Rencontre avec un Manager : entretien exploratoire + étude de cas
    • 2e tour :  Rencontre avec un Directeur : entretien exploratoire + étude de cas
    • 3e tour : Rencontre avec la DRH
    • 4e tour : Rencontre avec un Associé (étude de cas optionnelle)

 

Processus de Recrutement Manager et +

    • Processus sur mesure

Pour réagir à la description de cette

fiche ou ajouter des informations,

utilisez ce formulaire

Le cabinet a parcouru un long chemin depuis ses débuts en 2011 : il compte une quarantaine de consultants et quatre associés. Au démarrage, il y avait trois anciens de Vertone (dont Pierre-Éric Perrin et Guillaume Blondon) et un ancien d’Oliver Wyman (Boris Imbert), auxquels s’est ajouté Pierre Boy de la Tour, également arrivé d’Oliver Wyman.

Mawenzi est aujourd’hui spécialisé en missions d’orientation stratégique, de transformation interne et de croissance du chiffre d’affaires, dont un tiers implique une exposition internationale, quoique le cabinet n’ait pas encore de bureau hors de Paris. Sa roadmap à échéance 2024 prévoit un premier bureau étranger, probablement à Londres.

Et d’un point de vue sectoriel, Mawenzi joue le multicartes et avec quelques dominantes bâties au fil des opportunités. Le cabinet revendique par exemple une expertise reconnue dans le domaine des nouvelles mobilités et des véhicules autonomes, auprès des entreprises de transports collectifs, de constructeurs ou de loueurs.

Une offre de conseil clairement griffée stratégie qui a d’abord été développée par les fondateurs auprès d’un volant de clientèle hérité de leurs vies professionnelles antérieures. Avant de gagner en référencements dans la plupart des groupes du CAC 40, puis au sein d’ETI.

Et les effectifs ont suivi, avec des recrutements à tous les niveaux. Le capital a été ouvert à l’ensemble des collaborateurs à partir du grade de consultant senior via un plan d’actionnariat salarié.

Le cabinet recrute dix stagiaires, analystes et consultants tous les ans, principalement dans les écoles de commerce et les écoles d’ingénieurs cibles.

Pour entrer, au-delà des basiques quantitatifs attendus à ce niveau, prière de coller au « fit » Mawenzi : un mélange de bonne humeur et de fort investissement individuel dans la vie de l’entreprise. Comme lorsque le cabinet a sollicité chacun de ses collaborateurs sur son propre plan stratégique à cinq ans. Organisation des événements du cabinet (soirée, anniversaire, séminaire annuel…), décoration des bureaux, communication : tout le monde s’implique.

Avec une certaine fidélité d’ailleurs – mise à rude épreuve en période post-covid. Pour contenir le turnover, le cabinet veille à une culture des horaires qui se veut aussi peu exténuante que possible : ici, pas de demande de propale à 3 heures du matin quand on est déjà staffé à 100 %. A fortiori, Mawenzi est entré dans une démarche de responsabilité sociale des entreprises qui passe notamment par le développement d’une politique de qualité de vie au travail et d’un dialogue renforcé avec chaque consultant.

Sur le digital, deux data scientists ont été intégrés aux équipes – ce qui reste modeste par rapport à des cabinets de taille équivalente. Mais l’équipe a, là aussi, vocation à grandir, et le cabinet cherche constamment à étoffer son équipe de data scientists pour faire croître son « data lab » maison. Complétés au besoin par des partenaires externes, ils interviennent soit en direct auprès des clients, pour les missions qui le nécessitent, soit en soutien des équipes de consultants. Autre évolution originale en réflexion : la constitution d’une unité d’intelligence économique. Le « Mawenzi » est un camp de base du Kilimandjaro, qui permet d’atteindre son sommet…

Dernière mise à jour : avril 2022

Le guide des cabinets de conseil de Consultor est réalisé, et régulièrement enrichi, par un comité éditorial indépendant, composé de professionnels du consulting. Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite.

Oui
3932
Vert
Vert
75017
6, Rue Guillaume Tell
Paris
Vert
Vert
Vert
Vert
video,video_vimeo,video_2,video_vimeo_2,video_3,video_vimeo_3,article_relation_filtre,entretien_filtre_2,entretien_filtre_3
entretien_filtre,agenda,grades,offres,postuler,article_relation_filtre_2,article_relation_filtre_3

Le cabinet a parcouru un long chemin depuis ses débuts en 2011 : il compte une quarantaine de consultants et quatre associés. Au démarrage, il y avait trois anciens de Vertone (dont Pierre-Éric Perrin et Guillaume Blondon) et un ancien d’Oliver Wyman (Boris Imbert), auxquels s’est ajouté Pierre Boy de la Tour, également arrivé d’Oliver Wyman.