Une banque d’affaires pour l’associé de Roland Berger

Jean-Michel Cagin, associé de Roland Berger depuis 2017, a quitté tout récemment le cabinet pour rejoindre Amala Partners, une banque d’affaires spécialisée dans le conseil en fusions-acquisitions, où il est nommé managing partner. 

Consultor.fr
26 Jan. 2022 à 19:00
Une banque d’affaires pour l’associé de Roland Berger
Jean-Michel Cagin.

Il en devient ainsi le quatrième associé, aux côtés de Jean-Baptiste Marchand (ex-Arthur Andersen et Natixis), Benjamin Giner (ex-KPMG et EY) et Alexis Matheron (arrivé en septembre 2021 en provenance de la banque d’investissement américaine DC Advisory). 

« Je ne cherchais pas à partir [de Roland Berger – ndlr]. Ce sont mes différentes discussions avec les associés qui m’ont motivé. Il nous est apparu qu’il y avait des ponts à établir entre le conseil et la banque d’affaires. Car on ne peut plus faire de la banque d’affaires sans y apporter un angle business. Les fonds d’investissement recherchent de plus en plus de la création de valeurs et une vision stratégique. Je suis une corde additionnelle à l’arc du banquier d’affaires », confie-t-il à Consultor. Sa nouvelle mission d’associé d’Amala Partners donc : développer le business en réalisant l’ensemble des étapes, « originer les situations, les matérialiser, les exécuter et les closer ».

 Jean-Michel Cagin, l’homme aux cinq cabinets de conseil en stratégie (relire ici), était responsable des practices PE et Tech/Analytics chez Roland Berger, expert dans les domaines du software, des plateformes tech, des entreprises de service numérique, du marketing digital et du gaming.

Pour le consultant en stratégie aux près de 30 ans d’expériences dans le secteur, c’est donc un changement de cap que de rejoindre une banque d’affaires, qui plus est créée il y a à peine 18 mois, « mais avec déjà l’un des plus beaux track records de la place ». Le lancement de ce type d’établissements bancaires est une rareté. Une jeune structure qui se déploie dans un secteur de niche, 252 banques d’affaires seulement référencées en France, dont les mastodontes Rothschild, Lazard, et les branches françaises de réseaux internationaux (Lincoln, CGA, Alantra).

C’est aussi un mouvement, du conseil en stratégie à la banque d’affaires, qui reste assez inédit : « Il y a un mouvement de consultants qui quittent le conseil pour aller vers les fonds d’investissement. Mais qu’un consultant en stratégie rejoigne une banque d’affaires, c’est original. J’espère que cela va ouvrir la voie à d’autres. »

Depuis 2020, l’associé de Roland Berger avait intégré le board d’Energisme, start-up éditrice d’une plateforme logicielle de performance énergétique et environnementale (ici).

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

services financiers

services financiers
Jean Michel Cagin, mouvement, alumni, services financiers, banque d'affaires, Amala Partners, m&a
10272
Roland Berger
2022-06-27 07:28:13
0
Non