McKinsey et Roland Berger, les mains dans les poubelles

La ville de New York aux États-Unis et le gouvernement français ont confié à ces deux cabinets des missions en lien avec la gestion des déchets.

Consultor
18 Oct. 2022 à 08:50
McKinsey et Roland Berger, les mains dans les poubelles
Photo d’une poubelle dans une animée sur Broadway, avec la signalétique « Keep NYC clean », 28 septembre 2017 © Adobe Stock/Kristina Blokhin

La ville de New York s’est adjoint les services de McKinsey pour traiter la montagne d’ordures que la municipalité doit gérer chaque jour.

Une mission à 4 millions de dollars sur 20 semaines pour aider la ville à sortir d’un système des ordures jugé archaïque, fait de gros sacs manutentionnés à la main qui s’accumulent régulièrement dans les rues.

La ville cherche à se doter d’un réseau de containeurs enterrés qui seraient relevés par des camions idoines, et veut en ce sens s’inspirer des villes plus en avance sur le sujet, à l’instar de Barcelone

La mission de McKinsey doit aller jusqu’à la formalisation d’un appel d’offres prêt pour publication d’ici quelques mois.

Quelques mois avant, en 2021, Roland Berger avait été retenu par le ministère français de l’Environnement sur un sujet analogue.

Sa mission intervenait dans le sillage de la loi anti-gaspillage qui transforme notamment le principe de responsabilité élargie du producteur (REP). Ce dernier, présent dans la loi depuis 1975, oblige les entreprises responsables de la mise sur le marché français de certains produits d’en assumer la responsabilité de la conception jusqu’à leur fin de vie (source ADEME).

La loi « anti gaspi » va plus loin. L’objectif n’est plus seulement de traiter les déchets, mais également de les prévenir grâce à l’écoconception et l’allongement de la durée de vie des produits.

C’est dans ce cadre que Roland Berger a été mandaté par le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires : le cabinet devait mener une étude comparative des services de collecte et de tri des emballages relevant d’une filière de responsabilité élargie des producteurs en Europe.

Le cabinet devait également actualiser les coûts de référence du service public de gestion des déchets d’emballages ménagers et des papiers graphiques.

à lire aussi

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

services

Adeline
services
service public, secteur public, États-Unis, France, déchets, déchet, ordure, ordures
12027
McKinsey Roland Berger
2022-10-18 06:52:09
0
Non