Le pape François missionne un consultant pour sa grande réforme

Le consultant italien Pier Francesco Pinelli, chez Bain & Company entre 1996 et 2003, est demandé par le pape François pour une inspection dans le cadre de la réforme de la curie romaine que le saint-père a appelée de ses vœux dès 2016 lors de son traditionnel discours devant la curie.

16 Juil. 2021 à 05:00
Le pape François missionne un consultant pour sa grande réforme

L’ex-senior manager de Bain & Company a pour mission, avec deux autres inspecteurs, d’évaluer les activités du dicastère pour la promotion du développement humain intégral – l’équivalent d’un ministère pour un gouvernement –, « visant à acquérir une représentation actualisée des conditions dans lesquelles il fonctionne », comme le précise le bureau de presse du Saint-Siège cité par le média américain America. Un dicastère créé par le pape François en 2016 dans un souci de rapprocher les instances responsables sur les questions de charité, de développement, des migrants, d’environnement et de santé, qui est jugé aujourd’hui pléthorique.

Ce n’est pourtant pas une surprise de retrouver l’ex-Bainie, un expert énergie, dans cette inspection (aux côtés de deux religieux) puisqu’il serait intervenu dans les plans de restructuration du dicastère lors de sa création.

Cet ingénieur, diplômé de l’université romaine La Sapienza en 1989, est avant tout un spécialiste de l’énergie. Pier Francesco Pinelli débute dans le secteur de l’énergie, en tant que project engineer chez Enel, principale compagnie d’électricité en Italie, puis chez AES à Londres, société US de production et de distribution d’électricité, pour développer des centrales électriques en Europe et en Afrique. En 1996, il devient consultant pour Bain & Company et accède en sept ans à la fonction de senior manager (le grade intermédiaire entre manager et principal). Il travaille principalement pour les practices de l’énergie, des services publics et du manufacturing.

Le consultant retrouve en 2003 le secteur de l’énergie, d’abord en tant que CEO du groupe ERG Power & Gas à Rome, puis comme CEO de ERG Petroli. En 2010, il est nommé président du 3e distributeur italien de produits pétroliers TotalErg (joint-venture de Total et ERG), puis leader de la division raffinage et marketing d’ERG SpA, producteur d’électricité italien indépendant.

En 2013, il saute un énorme gap professionnel lorsqu’il est nommé commissaire du gouvernement à la réhabilitation des fondations de l’opéra symphonique au sein du ministère du Patrimoine et des Activités culturelles et du Tourisme. Il a ainsi géré un vaste programme de restructuration et de relance des opéras italiens conçu par le gouvernement italien. Nommé commissaire de la Fondation istituto nazionale del dramma antico, Pier Francesco Pinelli a été également responsable du plus grand festival de théâtre en Italie, pour lequel il a mené un redressement durant deux ans.

Depuis 2015, il est consultant chez Netplan, société de conseil italienne spécialisée dans le développement de projets digitaux.

Crédit photo  : Vatican.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Haro sur le copier-coller des consultants dans le Golfe
    07/12/22

    Dans les colonnes du Tagesspiegel, le chercheur Dawud Ansari tacle la recette unique déployée selon lui par les cabinets de conseil en stratégie occidentaux pour se mettre les dirigeants des pays dans la poche, avec force honoraires à la clé, au détriment de leur développement économique effectif.

  • Cylad se pose à Munich
    02/12/22

    Dix ans après Hambourg, le cabinet Cylad Consulting ouvre un 2e bureau en Allemagne à Munich, et le 8e dans le monde.

  • Ce Bainie qui parle à l’oreille du Pape
    28/11/22

    Deuxième « mission papale » pour le consultant italien Pier Francesco Pinelli, 59 ans, chez Bain & Company de 1996 à 2003, associé depuis 2013 de la société italienne de développement digital Netplan.

  • Québec : McKinsey sous la menace d’une nouvelle enquête parlementaire
    14/11/22

    Les États-Unis, la France et maintenant le Canada ? McKinsey ne cesse de concentrer l’attention d’élus aux quatre coins de la planète. Après que des sénateurs français et des parlementaires américains lui ont consacré des enquêtes, au tour des oppositions québécoises d’en appeler une de leurs vœux.

  • Supply chain : McKinsey annonce une acquisition
    07/11/22

    Le cabinet avale un expert des solutions logicielles pour les supply chains basé à Chicago.

  • Le BCG, petit prince du fonds souverain saoudien
    01/11/22

    C’est une information de Bloomberg : depuis plusieurs mois, le BCG tiendrait une place de choix à la stratégie du fonds souverain saoudien, le colossal véhicule financier chargé de diversifier l’économie du royaume pétrolier.

  • Objectif aéro/défense pour Oliver Wyman
    20/10/22

    Le cabinet Oliver Wyman annonce la finalisation prochaine de l’acquisition – d’ici la fin de l’année – d’Avascent, société de conseil centrée sur le private equity et la stratégie dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

  • L’interview du chat noir de McKinsey au New York Times
    19/10/22

    Depuis 2018, Mike Forsythe multiplie les enquêtes gênantes pour la réputation du cabinet de conseil avec son confrère Walt Bogdanich. Enquêtes dont ils ont fait un livre récemment paru, When McKinsey Comes To Town. À cette occasion, il répond aux questions de Consultor.

  • McKinsey : l’enquête qui met à nu un siècle de contradictions
    07/10/22

    Depuis quatre ans, Walt Bogdanich et Michael Forsythe, deux journalistes du New York Times, multiplient les enquêtes sur McKinsey. Ils publient le 4 octobre When McKinsey Comes To Town, un livre extrêmement fouillé – aux tons de réquisitoires diront certains – sur tous les égarements et contradictions de la firme.

Super Utilisateur
Monde
Vatican, pape, réforme
3139
Bain & Company
0