Fusion CSA – Hadopi : CMI à pied d’œuvre

Consultor
03 Déc. 2021 à 06:12
Fusion CSA – Hadopi : CMI à pied d’œuvre
Hadopi Rapport d'activité 2015-2016 - 10 janvier 2017

Le cabinet CMI intervient pour la création très prochaine – le 1er janvier 2022 – de l’Arcom, la nouvelle Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, fusion du CSA et de l’Hadopi.  

Rapprochement consacré par la loi relative à la régulation et à la protection de l’accès aux œuvres culturelles à l’ère numérique, publiée au Journal officiel fin octobre dernier, il s’agit de la première mission dans le secteur de l’audiovisuel public pour CMI, cabinet en stratégie historiquement positionné sur le secteur public (ici et ) avec le private equity (ici). Ce sont ainsi trois consultants de CMI, dont l’associée dédiée au secteur public Julie Koeltz, et le dirigeant du cabinet Caracal Stratégies, qui œuvrent depuis juin dernier sur cette mission qui s’inscrit dans la vaste restructuration et modernisation du secteur public de l’audiovisuel. 

L’Arcom va ainsi naître de la fusion du CSA, Conseil supérieur de l’audiovisuel, l’autorité de régulation de l’audiovisuel créée en 1989, et de l’Hadopi, la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet, le policier virtuel du respect des droits d’auteur mis en place en 2003.

« Le CSA et l’Hadopi ont un cœur de métier commun, celui de régulateur. Il était devenu nécessaire de structurer un régulateur unifié sur la question des communications audiovisuelles et des communications numériques, aux compétences élargies sur la chaîne de la création, de la fixation des obligations jusqu’à la protection du droit d’auteur, et sur la lutte contre le piratage, justifie à Consultor Julie Koeltz, l’associée en charge du dossier. Car c’est un secteur en pleine transformation »

Une nouvelle autorité de régulation qui s’annonce comme étant plus adaptée aux nouveaux enjeux du numérique, de la lutte contre les infox et les contenus haineux, et à la régulation des plateformes de vidéo par abonnement.

Pour la création de l’Arcom, la mission de CMI consiste à la fois à travailler sur la formalisation de la future organisation mais aussi sur des chantiers complémentaires. « Notre mission s’étend aussi bien à l’échelle de la direction générale des deux entités que des collaborateurs, par exemple sur le suivi de la compréhension de la fusion auprès des personnels, environ 330 d’agents au total sur les deux entités. Nous avons également un chantier managérial auprès des managers intermédiaires et un chantier d’aide au pilotage des différents chantiers de transformation liés à la fusion du CSA et de l’Hadopi », pointe Julie Koeltz.

 

à lire aussi

26_05_2021_TF1_M6

Dans la course pour le rachat de M6, c’est finalement TF1 qui a été choisi par l’actionnaire RTL Group, filiale du géant Bertelsmann.
S’il est validé par les autorités de régulation, le projet aboutira dans les dix-huit mois à venir provoquant un Big Bang inédit dans le paysage audiovisuel français avec un groupe fort de dix chaînes (TF1, TMC, M6, W9…) détenu à 30 % par Bouygues et à 16 % par l’Allemand RTL Group, le restant étant coté en Bourse. Interrogés par Consultor.fr, plusieurs consultants en stratégie spécialistes de l’audiovisuel se montrent enthousiastes tout en soulignant le champ de mines à venir.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

tech - télécom - médias

Benjamin Solano
tech - télécom - médias
CSA, Hadopi, Arcom, medias, audiovisuel, internet, piratage, droits d'auteur
10086
CMI
Julie Koeltz
2021-12-07 17:23:38
0
Non