Élections RB : un CEO allemand, un Français au Comex, mais pas celui annoncé

 

La réunion semestrielle des associés de Roland Berger a voté hier, vendredi 27 mars, pour une nouvelle gouvernance avec l'élection de Stefan Schaible, 51 ans, à sa tête. Réunis pour la première fois à distance en raison des circonstances, les 250 associés représentant 35 pays ont choisi de nommer pour quatre ans au comité exécutif Marcus Berret, Denis Depoux et Stefan Schaible. Ce dernier assumant les responsabilités de global managing partner (CEO) et de porte-parole des associés.

 

28 Mar. 2020 à 11:44
Élections RB : un CEO allemand, un Français au Comex, mais pas celui annoncé

 

Retour aux sources, avec la nomination d’un Allemand, que la presse allemande voyait dès juin dernier en successeur désigné de Charles-Édouard Bouée (seul non-Allemand nommé à la tête de Roland Berger) dont il était le CEO délégué.

Pour l’accompagner, Stefan Schaible n’a choisi aucun des quatre associés qui avaient été nommés avec lui pour assurer l’intérim à la tête du cabinet depuis le 7 juin dernier. Cela sera donc, Marcus Berret, 48 ans, un autre Allemand à la tête des practices industrie et opérations et jusqu’ici président du conseil de surveillance et le Français Denis Depoux, responsable du bureau chinois de Roland Berger depuis février 2018 et responsable adjoint de la région Asie qui officiait en tant que vice-président du conseil de surveillance.

Denis Depoux, 49 ans, diplômé de Sciences Po Paris (1992), a rejoint Roland Berger en 2001 après un début de carrière chez EDF en Chine puis à Paris et une première expérience de quatre ans dans le bureau parisien d’un cabinet de conseil en management spécialisé dans l’énergie et l’environnement Hagler Bailly (racheté par PA Consulting en 2000). Spécialiste du secteur de l’énergie, il a été élu partner en 2004 au sein de la practice Energy & Utilities qu'il a dirigé de décembre 2011 à octobre 2018. 
Il fait également partie du réseau des « conseillers du commerce extérieur de la France » nommés par décret par le Premier ministre qui mettent bénévolement leur expérience au service de la présence économique française dans le monde.

Cette nouvelle gouvernance constitue donc un revers pour Olivier de Panafieu qui, selon les informations de Challenges, se voyait membre du triumvirat qui emmènerait l’ensemble des partners mondiaux du cabinet de conseil en stratégie.

Roland Berger a également renouvelé son conseil de surveillance avec les nominations de Laurent Benarousse, Sascha Haghani, Robert Henske, Yvonne Ruf et René Seyger.

 

Crédit : Roland Berger - de gauche à droite Stefan Schaible, Marcus Berret et Denis Depoux

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Pour ses 15 ans, Cylad décolle
    29/11/22

    Le cabinet Cylad Consulting, né à Toulouse avec une forte connotation aéro/défense, vient de fêter ses 15 ans d’existence.

  • Ce Bainie qui parle à l’oreille du Pape
    28/11/22

    Deuxième « mission papale » pour le consultant italien Pier Francesco Pinelli, 59 ans, chez Bain & Company de 1996 à 2003, associé depuis 2013 de la société italienne de développement digital Netplan.

  • Québec : McKinsey sous la menace d’une nouvelle enquête parlementaire
    14/11/22

    Les États-Unis, la France et maintenant le Canada ? McKinsey ne cesse de concentrer l’attention d’élus aux quatre coins de la planète. Après que des sénateurs français et des parlementaires américains lui ont consacré des enquêtes, au tour des oppositions québécoises d’en appeler une de leurs vœux.

  • Supply chain : McKinsey annonce une acquisition
    07/11/22

    Le cabinet avale un expert des solutions logicielles pour les supply chains basé à Chicago.

  • Le BCG, petit prince du fonds souverain saoudien
    01/11/22

    C’est une information de Bloomberg : depuis plusieurs mois, le BCG tiendrait une place de choix à la stratégie du fonds souverain saoudien, le colossal véhicule financier chargé de diversifier l’économie du royaume pétrolier.

  • Objectif aéro/défense pour Oliver Wyman
    20/10/22

    Le cabinet Oliver Wyman annonce la finalisation prochaine de l’acquisition – d’ici la fin de l’année – d’Avascent, société de conseil centrée sur le private equity et la stratégie dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

  • L’interview du chat noir de McKinsey au New York Times
    19/10/22

    Depuis 2018, Mike Forsythe multiplie les enquêtes gênantes pour la réputation du cabinet de conseil avec son confrère Walt Bogdanich. Enquêtes dont ils ont fait un livre récemment paru, When McKinsey Comes To Town. À cette occasion, il répond aux questions de Consultor.

  • McKinsey : l’enquête qui met à nu un siècle de contradictions
    07/10/22

    Depuis quatre ans, Walt Bogdanich et Michael Forsythe, deux journalistes du New York Times, multiplient les enquêtes sur McKinsey. Ils publient le 4 octobre When McKinsey Comes To Town, un livre extrêmement fouillé – aux tons de réquisitoires diront certains – sur tous les égarements et contradictions de la firme.

  • Afrique du Sud : McKinsey poursuivi, Bain interdit
    07/10/22

    Les deux cabinets de conseil sont mis en cause (parmi de nombreuses autres entreprises, telles que Bell Pottinger, KPMG, HSBC, SAP) pour des missions effectuées dans le cadre de la « capture de l’État », ainsi qu’ont été nommées les affaires de corruption qui ont gangrené les années au pouvoir de Jacob Zuma (2009-2018).

Monde
Stefan Schaible, Marcus Berret, Denis Depoux, roland berger, gouvernance, ceo, olivier de panafieu, associés, Laurent Benarousse, Sascha Haghani, Robert Henske, Yvonne Ruf, René Seyger, 2020, Global managing partner
2620
Roland Berger
Laurent Benarousse Olivier de Panafieu
2022-04-29 11:55:20
0
Non