Discriminations : Bain met les bouchées doubles

Le cabinet Bain & Company annonce officiellement la création d’un écosystème mondial dédié à l’équité sociale et raciale afin de poursuivre la politique volontariste, interne et externe, du cabinet en la matière. Une practice dédiée est à cette occasion mise sur pied et plusieurs nominations sont annoncées.

18 Sep. 2020 à 05:00
Discriminations : Bain met les bouchées doubles

Trois dirigeants, deux femmes et un homme, sont nommés comme superviseurs pour l’occasion. Cette nouvelle organisation fait suite à la déclaration récente du patron de Bain Monde, Manny Maceda, qui a établi l’équité raciale et la justice sociale (Racial Equity & Social Justice, RE&SJ) comme le 4pilier de sa pratique d’impact social avec sept engagements pris par l’entreprise pour la promouvoir. Bain va, dans ce cadre, investir 100 M$ dans des missions bénévoles et 1 M$ en dons auprès des organisations qui défendent les causes RE&SJ.

Ainsi, Maria Gordian, associée du bureau de Bain à New York, est nommée à la tête du Conseil mondial de la diversité, de l’équité et de l’inclusion (Diversity, Equity & Inclusion, DEI) de Bain. Ce conseil aura notamment pour missions de soutenir la priorisation de la DEI et favoriser l’éradication du racisme systémique et de l’oppression sous toutes ses formes.

Maria Gordian dirigeait déjà deux groupes communautaires des collaborateurs du cabinet, Blacks at Bain (BAB) et Latinos at Bain (LATBA). Elle continuera à diriger les BAB et va céder les rênes de LATBA à Saber Sherrard, associé du bureau de Dallas.

Julie Coffman, partner au bureau de Chicago, devient la dirigeante fondatrice de la practice diversité, équité et inclusion (DEI) : cette practice est nouvellement créée, elle est transverse et a pour objectif d’accompagner les clients du cabinet dans la priorisation de la DEI au sein de leurs entreprises.

Julie Coffman va également diriger le nouveau transformation office, aux côtés de Darren Jackson, partner à Los Angeles, et d’Emily Frasier, associate partner à Atlanta. Sa mission est d’engager totalement chaque collaborateur du cabinet dans cette démarche RE&SJ. Julie Coffman, leader de la practice santé du cabinet, était déjà présidente-fondatrice du Global Women's Leadership Council de Bain qui a pour rôle de promouvoir l’entrée des femmes dans les postes de direction de Bain.

Jon Barfield, associé du bureau New York, va lui diriger le pilier équité raciale et justice sociale du cabinet au sein de la practice impact social avec l’objectif de faire évoluer les mentalités des différentes communautés bainies.

Les Bainies se sont, par ailleurs, engagés dans une journée d’apprentissage et de réflexion obligatoire qui aura lieu tous les 19 juin, en hommage au « Juneteenth », le 19 juin 1865, jour de l'émancipation des esclaves aux États-Unis.

Crédit photo : La Vie Des Noir.e.s Compte/Black Lives Matter painted on the streets of Montreal.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

Super Utilisateur
Monde
Bain, manny Maceda, Maria Gordian, Saber Sherrard, Julie Coffman, Darren Jackson, Emily Frasier, Jon Barfield
2803
Bain & Company
2021-11-09 19:48:45
0
Non