Classement Universum 2020 : regain d’amour pour le conseil

Après plusieurs années de baisse, les quelques entreprises de conseil en stratégie qui figurent dans le classement Universum rebondissent cette année.

Reste à savoir si cette attractivité retrouvée est partie pour durer alors que le secteur est à l’arrêt et a gelé ses embauches : le sondage, publié mercredi 17 juin, a été bouclé avant le début du confinement.

Benjamin Polle
17 Jui. 2020 à 13:30
Classement Universum 2020 : regain d’amour pour le conseil

Le bureau français du groupe suédois Universum publie mercredi 17 juin la quinzième édition de son classement annuel des employeurs les plus attractifs en France. Il a été réalisé cette année auprès de 35 768 étudiants de grandes écoles de commerce et d’ingénieurs sondés entre octobre 2019 et février 2020.

Très peu de cabinets de conseil en stratégie classés

Le principe en est toujours le même : une liste de 130 entreprises du CAC40 et de taille comparable dans le SBF 120, auxquelles s’ajoute un quota renouvelé tous les ans en fonction des entreprises spontanément mentionnées par les étudiants eux-mêmes (Kusmi, Parott…), est proposée à ces étudiants. Avec une question : pour lesquelles auriez-vous le plus envie de travailler ? Chacun des répondants choisit ses cinq entreprises préférées. S’ajoute à ce volet classement toute une série de questions sur les critères qui vont guider les étudiants dans leur choix de carrière.

En ce qui concerne le conseil en stratégie, le classement ne déroge pas aux éditions antérieures et ne classe qu’un petit nombre d’entreprises : quatre pour les étudiants en grandes écoles de commerce (McKinsey, Boston Consulting Group, Bain & Company, Roland Berger) et deux pour les écoles d’ingénieurs (McKinsey, Boston Consulting Group).

« Oliver Wyman y était voilà quelques années puisqu'il comptait parmi les entreprises régulièrement mentionnées spontanément par les étudiants. Mais le deal est que si une entreprise nouvellement introduite ne progresse pas, elle est remplacée par d'autres. Oliver Wyman est sorti au bout de deux ou trois ans », explique Aurélie Robertet, managing director France et Benelux d'Universum.

Peu d'entreprises de conseil en stratégie alors même que le consulting demeure un des secteurs qui suscite le plus d’engouement avec le luxe et le digital du côté des commerciaux, et l’aéronautique ou la pharma du côté des ingénieurs. Un secteur a priori apprécié, mais des entreprises qui sont peu ou pas connues dans le détail : le constat doux-amer reste vrai cette année encore !

« Cela témoigne que les plus grands cabinets de conseil séduisent moins que les plus petites structures dans lesquelles les étudiants espèrent trouver davantage d'agilité », avance Aurélie Robertet.

Classement universum 2020 graph V2

La strat’, un dada connu dans les meilleures écoles

Un décalage qui s’explique au premier chef sur le périmètre large d’écoles dans lesquelles le sondage est soumis : une partie (HEC, ESSEC, CentraleSupélec…) est la cible des cabinets de conseil en stratégie, d’autres ne le sont pas. Il est donc tout à fait normal que les étudiants de ces écoles n’aient pas entendu parler de cabinets qu’ils ne voient pas et dont on ne leur fait pas la promotion sur le campus.

« Lorsqu'on zoome sur les réponses reçues à HEC, l'ESSEC et l'ESCP par exemple, les entreprises de tête sont plutôt les cabinets de conseil en stratégie, les banques d'affaires puis celles du luxe et de la tech. Mais notre panel de sondés ne se limite pas aux écoles de commerce et d'ingénieur les plus cotées. Nous recevons des réponses d'étudiants dans 50 écoles de commerce et dans 80 écoles d'ingénieurs », analyse Aurélie Robertet.

Un net rebond

Reste que les entreprises de conseil en stratégie sont nettement mieux classées dans cette édition que lors des années précédentes, à l’exception de Roland Berger qui reste 93e aux yeux des étudiants dans les grandes écoles de commerce. Mais McKinsey, le BCG et Bain, sans revenir à leur classement de 2011, 2012 et 2013, refont un peu du retard accumulé des années précédentes.

Du côté des ingénieurs, le BCG enregistre même son meilleur classement et s’installe cinq rangs devant McKinsey – confirmant une tendance à la plus forte notoriété en France du BCG devant McKinsey qui apparaît aussi dans le classement Consultor.

Cette progression, côté business, est peut-être due aux reculs d’autres secteurs : ainsi des entreprises de FMCG telles que Kusmi Tea, Danone, Unilever ou Nestlé dont l’attractivité recule, de même que celle des start-up Michel et Augustin, Deezer ou BlaBlaCar. Même si l’indétrônable trio LVMH – 1er pour les étudiants d’écoles de commerce depuis que ce classement existe – suivi de L’Oréal et Google n’est à nouveau pas menacé cette année.

Au-delà, pour les étudiants des écoles de commerce, les Big Four – qui sont tous désormais dotés d’une marque de conseil en stratégie de direction générale – demeurent de très solides références pour lesquelles travailler (Deloitte est le 7e employeur le plus attractif de ce classement, EY le 8e, KPMG le 9e et PwC 23e).

Mais, avertit Aurélie Robertet, « le sondage a été bouclé avant le début de la crise. Les entreprises de conseil ont tendance à faire du up and down. S'y faire embaucher est une prise de risque acceptable dans une conjoncture économique favorable. Quand le contexte se tend, des valeurs refuges telles que la grande consommation ont tendance à être privilégiées ». Embellie éphémère ou réel mieux ? Réponse l'année prochaine.

Benjamin Polle pour Consultor.fr

Retrouvez nos précédents articles sur Universum :

2012 : https://www.consultor.fr//articles/classement-universum-2012

2013 : https://www.consultor.fr//articles/classement-universum-france-2013-le-consulting-moins-attractif

2017 : https://www.consultor.fr//articles/attractivite-du-conseil-les-trois-points-a-retenir-du-dernier-classement-universum

2019 : https://www.consultor.fr//articles/classement-universum-la-strategie-releguee-derriere-le-luxe-et-le-digital

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Classement

  • Choiseul : une ancienne du BCG au sommet
    23/05/22

    Quinze anciens consultants – dont six femmes –, issus du conseil en stratégie, font partie du dernier classement Choiseul 2022 des 100 leaders de demain de moins de 40 ans.

  • Top employeurs : l’équilibre vie pro-vie perso fait reculer les cabinets de conseil
    19/05/22

    Universum publie le mercredi 18 mai la 17e édition de son sondage annuel sur l’attractivité des employeurs aux yeux des étudiants français. Les cabinets de conseil en stratégie restent très peu nombreux à être classés et pâtissent d’une image plus négative sur l’équilibre vie pro-vie perso que d’autres secteurs (le secteur du luxe par exemple).

  • Vault 2022 : Bain cartonne, percée de L.E.K.
    12/04/22

    Le classement tant attendu des cabinets de conseil en stratégie et management a rendu son verdict pour l’année 2022. Résultat : en Amérique du Nord (top 50) comme en Europe (top 25), le haut du classement bouge peu, mais la suite laisse quelques surprises.

  • 4 % d’anciens consultants dans les comex du CAC 40
    04/04/22

    Une femme, jeune, ancienne consultante, entre dans le cercle ultrafermé des grands patrons du CAC 40. Christel Heydemann, deux ans de BCG, prend ainsi ses fonctions de CEO d’Orange à partir du 1er avril 2022.

  • Sur l’index de l’égalité professionnelle, le consulting joue la montre
    16/03/22

    50 % des cabinets de conseil en stratégie français recensés dans le guide de Consultor n’avaient pas publié leur index à la date de cet article. Toutes les entreprises de plus de 50 salariés y sont obligées chaque 1er mars, sous peine d’amende.

  • Combien de temps pour devenir partner ? Étude Consultor 2022
    18/02/22

    11 ans en moyenne au travers de quatre à six grades principaux déclinés en cinquante nuances d’échelons intermédiaires et autant de noms différents : voilà l’ascension que devront réaliser celles et ceux qui se lancent dans une carrière dans le conseil en stratégie pour atteindre le partnership. 

  • Classement Glassdoor France 2022 : Bain déboule en 3e place
    16/02/22

    C’est une première ! Un cabinet de conseil en stratégie, Bain & Company, entre – directement dans le top 3 – dans le classement Glassdoor 2022 en France, un palmarès réalisé à partir des avis, positifs et négatifs, des salariés. Une présence inédite pour le secteur du conseil en stratégie. Hasard ou amorce de changement culturel du secteur ?

  • Partners : bientôt la parité ?
    29/12/21

    Consultor publie son 7e baromètre de la parité dans les partnerships de cabinets de conseil en stratégie. Les chiffres continuent à témoigner de microvariations d’un cabinet à l’autre dans un paysage qui reste toujours ultramasculin. Certains appellent pourtant à la patience et assurent que le changement est en cours.

  • Classement Consultor 2022 des cabinets de conseil en stratégie
    19/11/21

    Consultor publie la 10e édition de son classement annuel des cabinets de conseil en stratégie. Dans ce sondage, les étudiants de dernière année scolarisés dans les écoles supérieures de commerce et d'ingénieurs indiquent quels cabinets référencés dans le guide des cabinets de conseil de Consultor ils connaissent le mieux. Et pour lesquels ils travailleraient le plus volontiers. Le périmètre de ce sondage s’élargit : jamais Consultor n’avait classé autant de cabinets, ils sont 27 cette année, avec plusieurs entrants tels que CMI, Eight Advisory, OC&C ou Publicis Sapient.

Super Utilisateur
Classement
classement
3864
Boston Consulting Group McKinsey Bain & Company Roland Berger
0