Femmes associées : un léger mieux

 

Les règles du classement sont simples et Consultor s’y astreint depuis 2011 : recenser tous les cabinets de conseil en stratégie comptant plus de dix associés à Paris et y décompter le nombre de femmes. La quatrième et dernière édition de ce classement fait état d’un léger progrès : dans les douze cabinets classés, 42 femmes ont été cooptées au rang d’associées. Cela fait 15 % des 279 associés recensés au total dans les cabinets parisiens du panel. Du mieux donc !

 

06 Nov. 2017 à 15:11
Femmes associées : un léger mieux

 

Surtout que lors des précédentes éditions (à consulter ici, ici et ), les scores calculés par Consultor ont laborieusement progressé pour passer de 11 à 12 % en moyenne. Un bond de trois points cette année qui s’explique sans doute aussi par un panel plus large. Les nouveaux entrants comme Exton Consulting (15 partners), Theano Advisors (20 partners) ou encore PMP (11 partners) tirent la moyenne vers le haut.

En effet, quand bien même les femmes associées y restent très peu nombreuses (2 à 4 femmes associées dans ces cabinets), sur un total d’associés plus restreint (11 à 20), ce sont déjà des proportions de 18 à 20 %. Au-delà de cet effet de panel, Bain & Company – dont le chairmanperson est Orit Gadiesh – marque la plus forte progression de l’étude. En l’espace de six ans, la proportion de femmes parmi les associés a grimpé de 7 % en 2011 à 28 % en 2017.

« Nous avons fait de la parité une priorité au niveau mondial. Surtout que plus on avance en séniorité plus le défi est difficile à relever », explique Caroline Detalle, la directrice du marketing et de la communication de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique de Bain.

 etude consultor 2017 femmes associees.jpeg

Des initiatives...

Concrètement des objectifs quantitatifs de parité ont été fixés aux directeurs de bureaux, à Paris comme ailleurs. Les missions ont été adaptées pendant et après les périodes de grossesse, en les cantonnant au maximum dans des zones de proximité pour éviter des déplacements chaotiques à un moment crucial où nombre de jeunes parents choisissent des carrières moins imprévisibles. A fortiori, chaque nouvelle entrante est accompagnée par une « big sister » de deux grades supérieurs au sien.

Bain & Company n’est pas seul à agir en la matière, ainsi que les précédents classements de Consultor le faisaient ressortir. Les initiatives sont nombreuses : crèche d’entreprise chez Kea et financement de places de crêche chez Roland Berger, proposition de réintégration de consultantes démissionnaires après leur accouchement sur la base d’horaires plus souples chez McKinsey, coaching au retour du congé marternité chez Roland Berger

...Dont les résultats tardent à se matérialiser

Mais ces initiatives ne se traduisent pas par une progression des résultats chiffrés très tangible. Les scores de McKinsey et Kea restent au-dessus des 20 % de femmes associées, celui du BCG à 11 %, en ligne avec leurs précédents scores.

« Nous progressons, défend Jessica Apotheker, principal senior et en charge de la Women Initiative, en faveur de la promotion des femmes dans les équipes du cabinet. Au 1er janvier 2018, nous compterons 8 femmes associées pour un total de 56 associés (14 %), contre 7 femmes sur 54 associés en 2017 (13 %). En 2011, seules deux femmes avaient été élues associées dans un partnership de 36 personnes à Paris (6 %). » Mieux, en 2018 et en 2019, le management parisien table sur la parité dans les élections de partners à Paris. Ce qui serait une première.

De plus, tous les interviewers qui se livrent à des entretiens de recrutement – ce que les consultants du BCG peuvent faire sur la base du volontariat à partir du niveau de chef de projet – sont confrontés à la globalité des notations qu’ils attribuent aux femmes et aux hommes. Objectif : faire apparaître de potentiels biais de genre et les aider à les corriger. « Moi, par exemple, j’avais tendance à favoriser les femmes sans le savoir », se souvient Jessica Apotheker.

Au-delà des formations, changer la culture

Autre exemple : chez les collaboratrices les plus juniors, l’un des facteurs de décrochage identifié portait sur une plus grande timidité à exprimer des idées en réunion. Des formations ont été financées en interne pour pallier cette lacune.

« Des formations tant mieux, mais c’est surtout la culture machiste des entreprises, y compris des cabinets, qu’il faut faire évoluer », dit aussi Olivier Fainsilber, associé d’Oliver Wyman à Paris, qui concède que le bureau « progresse mais est encore à la traîne en termes de parité vis-à-vis de ses clients dont les Comex [Comités exécutifs, ndlr] progressent».

Chez Wyman, ce changement de culture est passé par l’intervention de deux ethnologues, voilà une dizaine d’années, lors de la création d’un comité mondial dédié à l’inclusion et à la diversité au sein du cabinet. « Nous nous pensions ouverts… En fait les blagues déplacées, les expressions très “genrées” étaient la norme. Nombre de nos collaborateurs ne pouvaient pas être pleinement eux-mêmes au sein de l’entreprise. Nous nous sommes beaucoup améliorés », défend Olivier Fainsilber.

Sauf qu’Oliver Wyman reste très en deçà de ses concurrents de taille comparable dans notre classement. Pour démontrer sa bonne volonté, le cabinet vante un taux d’embauche de 46 % de femmes au bas de la pyramide – quand il plafonne à 35 % au BCG – et des actions volontaristes en faveur du recrutement d’associées.

À l’instar de Martina Weimert qui a rejoint le bureau de Paris en 2016 après onze années chez Cap Gemini, où elle était spécialiste des solutions de paiement, et de ses expériences précédentes à la Deutsche Bank et chez A.T. Kearney. Justement A.T. Kearney est l’enfant terrible du classement, avec un zéro pointé pour la quatrième fois de suite. Aux dernières nouvelles, une première associée serait imminente. Pas de quoi pavoiser cependant.

Benjamin Polle pour Consultor.fr

 

1
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (1)

Consultantejunior
23 Nov 2017 à 08:08
Vous pourriez mentionner OpusLine dont la majorite des partners est feminine.

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Classement

  • Classement Consultor 2022 des cabinets de conseil en stratégie
    19/11/21

    Consultor publie la 10e édition de son classement annuel des cabinets de conseil en stratégie. Dans ce sondage, les étudiants de dernière année scolarisés dans les écoles supérieures de commerce et d'ingénieurs indiquent quels cabinets référencés dans le guide des cabinets de conseil de Consultor ils connaissent le mieux. Et pour lesquels ils travailleraient le plus volontiers. Le périmètre de ce sondage s’élargit : jamais Consultor n’avait classé autant de cabinets, ils sont 27 cette année, avec plusieurs entrants tels que CMI, Eight Advisory, OC&C ou Publicis Sapient.

  • Les consultants dans la pharma : le classement Consultor 2021
    26/05/21

     

    Sanofi, Novartis… les plus grands laboratoires pharmaceutiques comptent parmi les plus gros acheteurs de conseil en stratégie avec des budgets annuels d’achats plus de 100 millions d’euros. Et le marché reste ultra dynamique : à l’instar de Cepton, spécialiste de la pharma, de la biotech et des medical devices, qui table sur + 50 % de croissance en 2021. L’un des plus gros marchés de conseil donc sur lequel nombre de cabinets ont des velléités de développement. Consultor a sondé 183 professionnels dans 26 laboratoires pour recenser les marques de conseil en stratégie qu’ils connaissent le mieux et ce qu’ils pensent des missions achetées. 

     

  • Universum : les « MBB » à leur plus fort niveau d’attractivité en dix ans
    21/04/21

    Universum publie son classement annuel des employeurs les plus attractifs aux yeux des étudiants hexagonaux.

    36 076 étudiants ont cette année été sondés (dont 20 471 dans des écoles de commerce, 13 744 dans les écoles d’ingénieurs, dans un panel de 169 écoles au global). McKinsey, Boston Consulting Group et Bain poursuivent la dynamique haussière de 2020 du côté des étudiants d’écoles de commerce – en revanche ils reculent dans les écoles d’ingénieurs. Un grand perdant : Roland Berger, qui sort de la liste des entreprises sondées faute d’y avoir suffisamment progressé ces dernières années.

  • Écarts de rémunération : le consulting bon élève en 2021
    23/03/21

     

    + 5 points ! Telle est la hausse moyenne enregistrée par les 13 cabinets de conseil en stratégie référencés par Consultor qui ont publié leur index de l’égalité professionnelle au 1er mars 2021. Avec une note moyenne de 88/100, contre 83/100 en mars 2020, ces entreprises font mieux que la moyenne nationale (85/100).

     

  • Vault 2021 : top 7 inchangé en Europe, McKinsey bousculé aux US
    02/02/21

    L’éditeur new-yorkais de classements annuels par sondage sur les milieux du conseil, de la banque, du droit, vient de publier les éditions européennes (top 25) et étatsuniennes (top 50) de son classement annuel des cabinets de conseil en stratégie et management.


  • Partners : que de turnover !
    26/01/21

     

    85 élections et 45 départs : tels sont les 130 mouvements intervenus dans les dix cabinets de conseil en stratégie du guide de Consultor dont l’effectif est de dix partners au moins. Ces mouvements ont eu lieu entre janvier 2019 et janvier 2021. Ces chiffres témoignent de la croissance du marché du conseil en stratégie malgré la crise et le rythme auquel les associé.e.s passent la main. Notre étude à découvrir.

     

  • Classement Consultor 2020 des cabinets de conseil en stratégie
    30/10/20

     

     

    Une première post-déclenchement de la crise sanitaire de covid 19. Entre le 3 août et le 18 septembre, 496 répondants (316 hommes et 180 femmes) dans sept grandes écoles (HEC, ESSEC, ESCP, Polytechnique, Ponts et Chaussées, Mines, Centrale Paris) ont indiqué quels cabinets parmi vingt-quatre entreprises de conseil en stratégie ils connaissent le mieux et celles pour lesquelles ils voudraient travailler en priorité.

     

  • Parité : le conseil régresse et publie des index de l'égalité sous la moyenne
    02/07/20

     

    Le conseil reste très masculin, et perd même du terrain alors que les précédentes éditions faisaient état de très faibles progrès. Les premiers index de l'égalité rendus obligatoires par la loi sont sous la moyenne nationale.

    Tels sont les éléments qui ressortent du 6baromètre Consultor de la parité dans le conseil en stratégie.

     

  • Classement Universum 2020 : regain d’amour pour le conseil
    17/06/20

    Après plusieurs années de baisse, les quelques entreprises de conseil en stratégie qui figurent dans le classement Universum rebondissent cette année.

    Reste à savoir si cette attractivité retrouvée est partie pour durer alors que le secteur est à l’arrêt et a gelé ses embauches : le sondage, publié mercredi 17 juin, a été bouclé avant le début du confinement.

Classement
Céline Choain, RH, femme, mère, consultante, parité, diversité, associée, diversité, parité, RH, classement, femmes
3852
Jessica Apotheker
2021-11-02 16:00:51
1
Non