Benjamin Griveaux sort (lui aussi) son joker consulting

 

Il vient de l’annoncer sur les réseaux sociaux. Benjamin Griveaux, député de Paris, ancien porte-parole d’En Marche auprès d'Emmanuel Macron, ex-secrétaire d’État, décide de s’engager dans le conseil en stratégie. Il a annoncé, hier 11 mai, sa démission en tant que député au président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, abandonnant par là-même la vie publique. Il est loin d'être le premier à se recycler de la sorte dans le secteur privé.

12 mai. 2021 à 16:49
Benjamin Griveaux sort (lui aussi) son joker consulting

 

« Je m’engage désormais dans une autre voie. J’ai aimé l’énergie dégagée par les entrepreneurs que j’ai eu la chance de rencontrer au cours de ma vie. Cette même énergie m’anime aujourd’hui. C’est pourquoi je crée un cabinet qui conseillera et accompagnera les dirigeants d’entreprise dans leurs choix stratégiques », atteste l’homme politique qui va endosser l’habit de consultant.

Un choix qui peut paraître surprenant pour celui qui déroule une carrière publique et politique depuis sa sortie de HEC en 2001 (il est aussi diplômé de l’IEP Paris en 1999). Benjamin Griveaux a été conseiller de Dominique Strauss-Kahn de 2003 à 2007, VP du Grand Chalon Agglomération (2008-2014), VP du conseil général de Saône-et-Loire (2008-2015), secrétaire d’État et porte-parole du gouvernement entre 2017 et 2019, puis élu député de Paris.

Il n’est pourtant pas le premier macroniste à se convertir à la stratégie. En 2017, Zineb Mekouar, ex-porte-parole du candidat, est devenue consultante chez Kearney (ici) ; elle en est partie un an plus tard. Ismaël Emelien, l’ancien conseiller spécial du Président Macron, et Christian Dargnat, l’un des membres fondateurs d’En Marche, surnommé « l’architecte du financement de la campagne victorieuse de 2017 », ont tous les deux créé leur propre cabinet de conseil, Unsual pour Emelien, et Alphée Consulting pour Dargnat.

Ismaël Emelien avait été engagé, trois mois après son départ de l’Élysée en 2019, comme consultant en stratégie environnementale par le groupe LVMH. De son côté, le cabinet de Christian Dargnat, Alphée Consulting, travaille officiellement pour la direction financière de Veolia depuis le début de cette année.

« Son boulot est de contrer les fonds américains qui se sont positionnés sur Suez en opposition à notre OPA. Il est mandaté pour construire une stratégie de défense. Pour l’heure, il n’a pas touché un kopeck de notre part », a précisé à Marianne Laurent Obadia, le responsable de la communication de Veolia. 

Cet appel du conseil en stratégie chez les macronistes est-il un hasard ? Il est vrai que l’entourage du Président côtoie régulièrement le monde du conseil en stratégie depuis plusieurs années déjà… Depuis le début de la campagne en 2016, nombreux sont les stratèges qui ont été missionnés dans le giron Macron (relire ici) et le Président de la République entretient par ailleurs une relation très suivie avec McKinsey (ici).

Ceci dit, le passage de la politique au conseil (et vice versa) est monnaie courante (relire notre article sur ces consultants un peu particulier ici, sur François Fillon ici ou sur Éric Besson ici). Et pas plus tard qu’il y a deux jours, La Lettre A décrivait par le menu la manière avec laquelle François Baroin fait fructifier sa société de conseil (relire ici). 

 

Crédit photo : Benjamin Griveaux, Wikimédia. 

2
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (2)

RichardD
25 mai 2021 à 14:25
Citation en provenance du commentaire précédent de Sceptique
Beaucoup de storytelling dans cet article, qui voit une tendance de fond là où il n'y en a pas vraiment. 

Rien à voir entre d'un côté Griveaux, qui va monnayer son entregent (je ne pense pas qu'il fasse beaucoup de business plans...), et le très classique passage par Kearney d'une jeune HEC qui a aussi été petite main de la campagne d'EM.
Oui je rejoins totalement.
Parlons de quanti un peu sur ce site...

citer

signaler

Sceptique
13 mai 2021 à 23:14
Beaucoup de storytelling dans cet article, qui voit une tendance de fond là où il n'y en a pas vraiment.

Rien à voir entre d'un côté Griveaux, qui va monnayer son entregent (je ne pense pas qu'il fasse beaucoup de business plans...), et le très classique passage par Kearney d'une jeune HEC qui a aussi été petite main de la campagne d'EM.

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • BCG : un ancien du Budget à Bercy élu partner
    24/11/22

    Arrivé en 2014 au Boston Consulting Group, après une première vie à la Direction du Budget à Bercy, Maël Robin est élu partner et managing director du BCG à Paris. Son domaine de spécialisation porte sur les services financiers.

  • CVA, l’âge de la maturité
    23/11/22

    Il y a quelques jours, quelque 400 invités étaient réunis à la Fondation Louis Vuitton pour fêter les 35 ans de Corporate Value Associates. À la fondation Louis Vuitton, comme en 2017, avec une expo Mitchell-Monet symbolique pour le fondateur du cabinet Paul-André Rabate.

  • Après l’épisode Zemmour, départ de l’ancien patron de Roland Berger
    22/11/22

    Alors qu’Olivier de Panafieu, l’ancien managing partner de Roland Berger en France, avait été suspendu après avoir accueilli un dîner de soutien à Éric Zemmour à son domicile, son départ du cabinet était en question. Il a finalement quitté ses fonctions en septembre.

  • McKinsey : élection de six hommes et une femme
    21/11/22

    Ils ne sont pas moins de sept, âgés de 33 et 49 ans, à être promus associés chez McKinsey Paris en cette mi-novembre : Hassen Ahmed, Timothée Fraisse, Jérémie Ghandour, Jérôme Loufrani, Cindy Popp (Tang), Arnaud Tournesac, Yannig Gourmelon.

  • BCG : trois nouveaux partners, dont un ex du cab’ de Nathalie Kosciusko-Morizet
    16/11/22

    Sanae Aouni et François-Régis Turc sont cooptés dans l’équipe BCG on Transformation. Leïla Hamidou est, elle, élue dans la practice marketing, sales et pricing.

  • Le Figaro sous le charme de McKinsey
    15/11/22

    Le quotidien dresse un éloge – un peu comique tant il est à sens unique – de Clarisse Magnin-Mallez, la patronne de McKinsey en France, et donne quitus au cabinet – en dépit des faits.

  • McKinsey : départ d’une associée santé-assurance
    10/11/22

    Stéphanie Lotz, associée de McKinsey Paris axée sur l’expérience client, particulièrement des secteurs santé et assurance, a quitté le cabinet, même si ce n’est pas encore officiel. Et pour l’instant, son nouveau point de chute reste inconnu. Maj 22/11/2022 : Stéphanie Lotz a rejoint le bureau de McKinsey à Stuttgart. 

  • Belle promo de partners pour Oliver Wyman
    08/11/22

    Oliver Wyman annonce la promotion de 78 partners et directeurs exécutifs pour 2023, dont cinq au bureau de Paris, un record historique pour ce cabinet, filiale de Marsh McLennan.

  • Nouveau départ intra-muros pour EY-Parthenon
    08/11/22

    La team parisienne d’EY-Parthenon a décidé de prendre un nouvel envol. Cinq ans après la création du bureau français, les équipes de la branche strat’ d’EY, jusque-là basées au sein du QG du Big Four à la Défense, ont investi de tout nouveaux locaux, au 46 rue Saint-Lazare, entre La Trinité et Notre-Dame de Lorette.

France
benjamin griveaux, en marche, emmanuel macron
3071
2022-05-09 11:55:00
2
Non