« Un grand cabinet de conseil en stratégie a viré tous ses stagiaires » : le vrai et le faux du « J'accuse » d'un directeur du Crédit Agricole

 

La publication d'Alain Roussel, directeur adjoint du Crédit Agricole Assurances Prévoyance Emprunteur, samedi 4 avril sur LinkedIn n'est pas passée inaperçue. Likée près de 800 fois et commentée une centaine de fois avant d'être supprimée par Alain Roussel qui n'a pas répondu aux sollicitations de Consultor à ce sujet, il y dénonçait le comportement « scandaleux », dans le contexte de la crise, d'un cabinet de conseil en stratégie dont il ne donnait pas le nom.

09 Avr. 2020 à 13:22
« Un grand cabinet de conseil en stratégie a viré tous ses stagiaires » : le vrai et le faux du « J'accuse » d'un directeur du Crédit Agricole

 

« Je viens d'apprendre qu'un grand cabinet international de conseil en stratégie a viré tous ses stagiaires du bureau de Paris. [...] Je trouve que c'est absolument scandaleux. »

Trois noms de cabinets tournent rapidement aussi bien dans les commentaires du post que dans les sources qui ont signalé cette publication à Consultor : Bain, Roland Berger et Strategy&.

Après vérifications auprès de plus de dix sources, seule la piste d'une réduction coordonnée du nombre de stagiaires est confirmée par quatre personnes différentes concernant Roland Berger, dont une en interne. La mesure concerne aussi bien des stagiaires qui étaient en cours de stages, alors interrompus au motif du cas de force majeure et à la condition qu'ils soient tout de même validés par leur école respective, que des stages qui allaient commencer.

En l'absence de confirmation du cabinet, impossible au demeurant de chiffrer le nombre de personnes concernées et le pourcentage du total de stagiaires accueillis qu'il représente. « Je commence un projet aujourd'hui et il y a une stagiaire dans l'équipe », indiquait seulement lundi un manager de Roland Berger à Paris.

Côté Strategy&, le cabinet contacté dément toute annulation d'offre d'embauche ou mesure de réduction volontaire des trois ou quatre stagiaires qu'il accueille en moyenne en permanence dans ses équipes parisiennes de consultants en stratégie. « Nous venons de confirmer une période d'essai pour un consultant en CDI et de maintenir un consultant que nous avions inscrit dans un plan d'amélioration de la performance (programme interne à destination des consultants n'ayant pas atteint tous leurs objectifs, NDLR) », appuie Romain Godard, partner de Strategy& à Paris en charge des questions de ressources humaines.

Une autre stagiaire chez PwC n'a constaté aucune mesure de raccourcissement ou d'arrêt de stages et n'avait pas entendu parler d'une reproduction en France d'une mesure évoquée sur le forum Reddit de transformation des stages de PwC aux États-Unis en formation au digital à distance de deux semaines rémunérée 2 500 $.

Enfin, pour Bain, aucun cas d'arrêt prématuré de stage n'a été recoupé.

Plus généralement, dans le contexte de la crise du coronavirus, nombre de cabinets ont coupé net leurs recrutements renvoyant tous les candidats au mois de septembre (relire notre article).

 

2
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (2)

CestTriste
09 Avr 2020 à 15:50
Cela pose la question de la santé financière de cette entreprise. Quand on ne peut pas s'offir des stagiaires payés mensuellement une demi journée de facturation c'est que rien ne va plus.

citer

signaler

BonSens
09 Avr 2020 à 14:15
Les cabinets comptent sur Crédit Agricole pour continuer à consommer des missions de conseil.
Ils comptent sur ces missions pour embaucher et retenir du personnel, dont des stagiaires...

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

France

  • L’atout santé du nouveau partner d’EY-Parthenon
    02/02/23

    EY-Parthenon vient d’annoncer l’arrivée d’un nouveau partner au sein des équipes Strategy Health Science & Wellness. Il s’agit de Harold Smith, ex-L.E.K. Japon et Chicago, associé leader de la practice santé d’Emerton depuis 2019.

  • « Du conseil en stratégie pour 100 % de notre activité. Pas 10 % »
    01/02/23

    Estin & Co, marque historique du conseil en stratégie français, fêtera ses 30 ans en 2027. Son fondateur éponyme, Jean Estin, figure du patronat français, livre sa vision d’un demi-siècle de conseil en stratégie. Il répond aux questions de Consultor.

  • Partners : Bain met les bouchées doubles
    30/01/23

    Deux arrivées récentes de partners au féminin, Katherine Dixon et Nathalie Wouters-Rémy – une ancienne diplomate experte en énergie et une ancienne CEO de grande entreprise –, s’ajoutent à quatre promotions : Pierre-Antoine Bodin, Guillaume Tobler, Alexis de Meaux et Yannick Thiry.

  • Inflation, énergie, guerre : les consultants au cœur du retournement
    27/01/23

    Depuis un an, la guerre en Ukraine rebat les cartes de l’économie mondiale. Avec un nouvel acteur, l’inflation. Cette conjoncture complexifie la donne pour les entreprises déjà impactées par la pandémie, mais jusque-là soutenues par l’État, et fragilise de nouveaux secteurs. Les cabinets sont dans les starting-blocks « retournement ».

  • L’ambition XXL du nouveau boss d’Oliver Wyman
    25/01/23

    Au terme d’un process de sélection de plusieurs mois, Bruno Despujol a été choisi pour diriger les bureaux de Paris et de Bruxelles d’Oliver Wyman (44 partners, 300 collaborateurs). Il succède à Hanna Moukanas, qui occupait ces fonctions depuis 2015. Ils livrent tous deux à Consultor le bilan des dernières années et les dossiers chauds du moment.

  • Kea et Veltys se rapprochent d'un cran
    17/01/23

    Après Nuova Vista et MySezame acquis à l’automne dernier, Kea & Partners continue son chemin d’investissements tracés dans le plan Darewin 2025 (avec une levée de fonds de 23 millions d’euros).

  • Une nouvelle destination (inconnue) pour Jean-Marc Liduena
    12/01/23

    Après 4 années passées dans la récente branche conseil en strat’ de KPMG, Global Strategy Group (GSG), l’hyperactif Jean-Marc Liduena, un ancien consultant de Bain, de Roland Berger et de Deloitte annonce son départ du groupe KPMG.

  • +40 % : Simon-Kucher fait bondir son partnership
    11/01/23

    C’est une évolution pour le moins rarissime et ambitieuse. Simon-Kucher fait croître d’un coup son partnership de 40 % en ce début 2023. Dans une conjoncture économique plutôt sombre, les leviers de croissance seraient la réponse gagnante pour ce cabinet qui vise le milliard de chiffre d’affaires au niveau mondial en 2027.

  • BCG France : trois départs dans un partnership en croissance
    10/01/23

    Depuis un an et demi, au moins quatre managing directors français ont disparu de l’organigramme : à Paris, Timothy Mandefield, Philippe Plouvier, Philippe David, le dernier en date en novembre, et à Londres, Benoît Macé.

France
Alain Roussel, credit agricole, covid, roland berger, bain, strategy&
2634
Bain & Company Roland Berger
2022-04-29 11:57:41
2
Non