Roland Berger sort de NUMA

 

Trois après être entré au capital de NUMA, l’accélérateur de start-up parisien, Roland Berger cède ses parts. Le cabinet de conseil profite d'une opération de rachats des parts des actionnaires minoritaires par Maif Avenir, l'actionnaire majoritaire de NUMA. L'incubateur entend se réorienter sur des offres de formation.

Annoncé en octobre 2015, le rapprochement NUMA-Roland Berger visait trois types offres :

  • le LAB DIGITAL devait permettre aux entreprises clientes de développer et tester leurs prototypes de nouveaux produits ou services numériques ;
  • la deuxième offre, le START-UP STUDIO, proposait l'accompagnement des clients dans la création de leur propre «excubateur » de start-up ;
  • enfin, DIGITAL INSIDE ambitionnait d'aider les entreprises à mener leur propre transformation digitale.

Par ailleurs, des études communes devaient être conduites.

Roland Berger indique à Consultor que les opérations avec le NUMA se poursuivront. En septembre 2017, le cabinet avait nommé Cyrille Vincey, un membre du conseil d'administration de NUMA, comme partner à Paris en charge des offres « data analytics & artificial intelligence ».

 

Crédit photo : Locaux de NUMA à Paris. CC BY-SA 3.0.

 

31 Jan. 2019 à 06:55
Roland Berger sort de NUMA

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

Super Utilisateur
Monde
roland berger, NUMA
2223
Cyrille Vincey
2021-11-01 21:30:56
0
Non