Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Le cabinet Advancy vient de plancher sur « Réinvention 2025 », le projet de relance Pierre & Vacances Center Parcs (PVCP), présenté mi-mai par le nouveau DG du groupe depuis janvier dernier, Franck Gervais (ex-CEO d’Accor Europe).

À la tête de la partie Pierre & Vacances du groupe depuis un an, Grégory Sion (relire ici), responsable commercial, digital et innovation entre 2016 et 2020, un ancien senior project manager d’Oliver Wyman (au sein du cabinet de 1997 à 2006).

Pierre & Vacances Center Parcs, groupe français créé en 1967 par Gérard Brémond, toujours président, actuellement le n° 2 européen des résidences de loisirs, connaît une décennie de mauvais résultats : près de 1,3 Md€ de chiffre d’affaires en 2019-2020 et une perte de 336 M€ en résultats nets (chiffres au 30 septembre 2020). L’année précédente, le groupe enregistrait un CA de près de 1,7 Md€ et un résultat net négatif de 33 M€. Le groupe reste déficitaire depuis l’exercice 2010-2011. La pandémie n’a fait qu’accentuer les « graves difficultés financières » (selon les mots mêmes de son nouveau DG) que connaît PVCP depuis dix ans, dans un secteur du tourisme qui a pris de plein fouet cette crise mondiale (elle aurait fait perdre 61 Md€ au secteur en 2020, avec des recettes en chute libre de 41 %, selon le secrétaire d’État au tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne). Pour faire face à cette situation d’urgence, Pierre & Vacances fait aujourd’hui l’objet d’une conciliation avec ses bailleurs, a conclu un accord de financement de 300 M€ ; et un appel à de nouveaux actionnaires est en cours d’instruction.

En attendant, le directeur général Franck Gervais a présenté son nouveau plan stratégique élaboré avec Advancy, visant à faire du groupe « le leader européen du tourisme de proximité réinventé », via trois leviers : rénovation et montée en gamme du parc, mise en place de partenariats stratégiques (bien-être, restauration bio et locale, hôtellerie de plein air, développement des franchises), arrivée de nouveaux investisseurs. Le plan prévoit également 24 M€ d’économies supplémentaires, « en sus des 30 millions du plan Change Up de son prédécesseur, Yann Caillère », selon la direction du groupe. D’ici 2025, PVCP souhaite ainsi atteindre un chiffre d’affaires de 1,83 Md€, avec un excédent brut d’exploitation passant de 79 millions en 2019-2020 à 275 millions. « Proximité, rénovation, investissements : des leviers clairs et puissants et des changements audacieux pour remettre le groupe Pierre & Vacances Center Parcs sur les rails du succès. Ce plan stratégique est fondamental pour les 13 000 personnes du groupe, pour les millions de visiteurs que nous sommes, et pour la reprise touristique qui s’annonce », souligne le CEO fondateur d’Advancy, Éric de Bettignies, cabinet qui avait déjà travaillé il y a quelques années pour Pierre & Vacances.

pierre et vacances

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.