Une ex-McK pour redresser Gala, Voici ou Géo

Claire Léost, 45 ans – consultante McKinsey en début de carrière –, a été nommée présidente de Prisma Média en remplacement de Rolf Heinz, en poste depuis douze ans.

20 Sep. 2021 à 07:09
Une ex-McK pour redresser Gala, Voici ou Géo
Crédit : Prisma Media

Elle était depuis 2019 présidente de CMI France, ex-Lagardère Média, éditeur entre autres de Elle, Arts & décoration, Marianne. « Cette nomination ouvre un nouveau chapitre pour Prisma Media dans le projet stratégique de Vivendi. Claire Léost aura pour mission d'accélérer la transformation de Prisma Media pour saisir toutes les opportunités de croissance, renforcer son rôle de leader et stimuler la réinvention de son secteur », a annoncé le groupe.

L’ancienne consultante rejoint ainsi le premier groupe de presse magazine en France créé en 1980, une vingtaine de titres dont Gala, Voici, Femme Actuelle, Télé-Loisirs, Géo, National Geographic…, racheté depuis peu par Vivendi (propriété du milliardaire Vincent Bolloré). Jusqu’en avril dernier, Prisma Média était, en effet, la filiale du groupe allemand Gruner + Jahr, détenu par le géant des médias Bertelsmann. Vivendi, par ce rachat, s’implante ainsi dans l’univers de la presse écrite. Un secteur en pleine mutation avec une érosion des ventes de journaux, un phénomène accéléré avec l’arrivée des formats numériques puis la crise de la covid. Le chiffre d’affaires de Prisma Média a baissé de 10 % entre 2019 et 2020 (333 M€ en 2020), il s’élevait à 400 M€ en 2017.

Claire Léost, diplômée de l’IEP Paris (1997) et de HEC (1999), a travaillé comme consultante pour le cabinet McKinsey durant près de trois ans entre 2001 et 2003. Elle a ensuite rejoint le groupe Lagardère, directrice déléguée des activités télé de Largardère Active (2003-2006), puis éditrice des titres Version Femina, Première, Pariscope, Télé 7 Jours… En 2014, Claire Léost a été nommée DG Univers Grand Public du groupe Lagardère, puis DG de CMI France. L’ex-consultante est également auteure, avec trois ouvrages à son actif dont un essai Le Rêve brisé des working girls où elle s’exprime sur la difficulté pour les femmes de talent, ultra-diplômées, d’accéder aux postes de pouvoir.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

services

  • Inter Milan : Monitor planche sur l’actionnariat des fans
    11/01/22

    Pour faire aboutir son projet d’actionnariat populaire à l’Inter Milan, l’économiste Carlo Cottarelli, s’est adjoint les services de Monitor Deloitte.

  • L’université du Texas dépense 20 millions de dollars chez Bain & Company
    10/01/22

    Depuis quelques temps, l’établissement basé à Austin revendique son ambition de « devenir l’université publique avec le plus grand impact au monde », comme l’a rappelé son président Jay Hartzell en novembre 2021. Pour y parvenir, il s’est engagé à élaborer tout un plan stratégique pour lequel il vient de faire appel à Bain & Company.

  • Quand Bain et Roland Berger se penchent sur la croissance d’Artefact
    06/01/22

    Le spécialiste français d’analyse et de traitement de la donnée, monté par deux anciens de McKinsey, s’est récemment retiré de la Bourse pour se donner les mains libres dans sa croissance. Les fonds Ardian et Cathay Capital – épaulés par Bain et Roland Berger – sont simultanément rentrés au capital.

  • Groupe Pic : Pauline Monot prend la brigade en main
    21/12/21

    Pauline Monot, qui a travaillé près de trois ans comme consultante en stratégie dans la firme Kearney, est promue directrice générale du groupe ardéchois Pic. 

  • Ardian investit dans Artefact, Bain à la manœuvre
    17/12/21

    Le fonds Ardian, ex-AXA Private Equity, n’a pas dérogé à la règle : pour son dernier investissement, dans l’agence digitale Artefact (avec le fonds Cathay Capital), qui vient d’être annoncé, Ardian a fait appel à Bain & Company. Pour cette opération, Artefact a annoncé son retrait de la bourse.

  • Un Frenchie pour redorer le blason du tennis
    20/10/21

    Il a pris ses fonctions en mars à la tête du gratin du tennis mondial.

    Le consultant passé par Kearney Paris, le Français Ugo Valensi, est aujourd’hui directeur exécutif du conseil du Grand Chelem qui réunit les quatre tournois les plus prestigieux, dont Roland-Garros et Wimbledon. Une mission de taille pour fédérer ces marques stars, des vitrines de luxe pour doper la pratique du tennis du plus grand nombre, sport plutôt en déclin.

  • Sport auto mondial : la radiographie d’EY-Parthenon
    30/09/21

    C’est un projet mené par les équipes d’EY-Parthenon de Rotterdam aux Pays-Bas, supervisé par Irvin Faynete (partner) et Oleg Tschernizki (associate partner).

  • Quand Bercy envoie le BCG faire le ménage chez 60 millions de consommateurs
    10/09/21

     

    Quatre mois durant, les consultants envoyés par le ministère des Finances auront disséqué les rouages du magazine connu pour ses comparatifs de produits de consommation courante.

    Une mission dont les salariés gardent un souvenir très amer et dont ni la direction ni les tutelles ne pipent plus mot. Récit.

     

  • INDEFI conseille la croissance d’Astek
    09/09/21

    En août 2021, Astek, le groupe d’ingénierie et de conseil en technologies de 5 000 personnes domicilié à Boulogne-Billancourt, annonçait l’émission d’une nouvelle dette de 200 millions d’euros pour financer sa croissance et la réorganisation de son capital.

Super Utilisateur
services
Prisma Média, presse
9698
McKinsey
2022-01-11 15:14:05
0
Non