INDEFI conseille la croissance d’Astek

En août 2021, Astek, le groupe d’ingénierie et de conseil en technologies de 5 000 personnes domicilié à Boulogne-Billancourt, annonçait l’émission d’une nouvelle dette de 200 millions d’euros pour financer sa croissance et la réorganisation de son capital.

09 Sep. 2021 à 11:09
INDEFI conseille la croissance d’Astek

C’est la joint-venture INDEFI x Singulier (cabinet de conseil spécialisé en transformation digitale et technologique) qui a réalisé la vendor due diligence de cette opération. Une mission de six semaines avec une équipe de trois consultants et un chef de projet, accompagnés d’experts IT internes.

L’endettement vise à accélérer la croissance d’Astek, qui œuvre pour de grands comptes de la banque, des télécoms, de l’énergie, de la santé, de l’automobile ou de l’aéronautique, en Amérique du Nord, en Europe, au Moyen-Orient et en Asie. Cette nouvelle dette a été arrangée par H.I.G. WhiteHorse et Axa IM Alts.

Elle s’accompagne d’une ouverture plus large du capital aux managers aux côtés du fondateur et des dirigeants. Jean-Luc Bernard, créateur du groupe en 1988, reste actionnaire à plus de 80 %, parallèlement à la sortie de certains associés personnes physiques minoritaires. La valorisation d’Astek ressortirait, selon les informations de CF News (voir l’article), à un montant supérieur à 350 millions d’euros.

Astek a réalisé 250 millions d’euros de revenus consolidés en 2020, contre 240 millions d’euros un an plus tôt. Le groupe projette désormais un chiffre d’affaires de 360 millions d’euros en 2021 et veut dépasser la barre des 500 millions d’euros en 2024.

« La particularité d’Astek est son mix de métiers entre IT et ingénierie. Nous avons travaillé sur ses marchés, son positionnement et ses atouts concurrentiels, l’analyse de la performance passée et évalué la faisabilité de son business plan, à un moment de son histoire où son évolution actionnariale arrive concomitamment avec la définition d’un plan de croissance ambitieux en organique et par acquisitions », précise David Toledano, directeur associé de la practice tech/digitale, à la tête de la joint-venture INDEFI x Singulier.

En effet, le groupe Astek, créé en 1998, acteur mondial associant l’ingénierie (R&D) et le conseil en technologies (systèmes d’information) est en pleine croissance. En deux ans, l’entreprise a réalisé six acquisitions ciblées, dont la dernière en février 2021, la société Immune-IT, spécialiste des services IT et de la transformation digitale qui lui a permis de s’implanter en Belgique et aux Pays-Bas.

INDEFI réalise seul plus de soixante-dix opérations de due diligences stratégiques par an. Il faut y ajouter vingt-cinq due diligences stratégiques et digitales conduites chaque année par la joint-venture INDEFI x Singulier.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

services

  • Inter Milan : Monitor planche sur l’actionnariat des fans
    11/01/22

    Pour faire aboutir son projet d’actionnariat populaire à l’Inter Milan, l’économiste Carlo Cottarelli, s’est adjoint les services de Monitor Deloitte.

  • L’université du Texas dépense 20 millions de dollars chez Bain & Company
    10/01/22

    Depuis quelques temps, l’établissement basé à Austin revendique son ambition de « devenir l’université publique avec le plus grand impact au monde », comme l’a rappelé son président Jay Hartzell en novembre 2021. Pour y parvenir, il s’est engagé à élaborer tout un plan stratégique pour lequel il vient de faire appel à Bain & Company.

  • Quand Bain et Roland Berger se penchent sur la croissance d’Artefact
    06/01/22

    Le spécialiste français d’analyse et de traitement de la donnée, monté par deux anciens de McKinsey, s’est récemment retiré de la Bourse pour se donner les mains libres dans sa croissance. Les fonds Ardian et Cathay Capital – épaulés par Bain et Roland Berger – sont simultanément rentrés au capital.

  • Groupe Pic : Pauline Monot prend la brigade en main
    21/12/21

    Pauline Monot, qui a travaillé près de trois ans comme consultante en stratégie dans la firme Kearney, est promue directrice générale du groupe ardéchois Pic. 

  • Ardian investit dans Artefact, Bain à la manœuvre
    17/12/21

    Le fonds Ardian, ex-AXA Private Equity, n’a pas dérogé à la règle : pour son dernier investissement, dans l’agence digitale Artefact (avec le fonds Cathay Capital), qui vient d’être annoncé, Ardian a fait appel à Bain & Company. Pour cette opération, Artefact a annoncé son retrait de la bourse.

  • Un Frenchie pour redorer le blason du tennis
    20/10/21

    Il a pris ses fonctions en mars à la tête du gratin du tennis mondial.

    Le consultant passé par Kearney Paris, le Français Ugo Valensi, est aujourd’hui directeur exécutif du conseil du Grand Chelem qui réunit les quatre tournois les plus prestigieux, dont Roland-Garros et Wimbledon. Une mission de taille pour fédérer ces marques stars, des vitrines de luxe pour doper la pratique du tennis du plus grand nombre, sport plutôt en déclin.

  • Sport auto mondial : la radiographie d’EY-Parthenon
    30/09/21

    C’est un projet mené par les équipes d’EY-Parthenon de Rotterdam aux Pays-Bas, supervisé par Irvin Faynete (partner) et Oleg Tschernizki (associate partner).

  • Une ex-McK pour redresser Gala, Voici ou Géo
    20/09/21

    Claire Léost, 45 ans – consultante McKinsey en début de carrière –, a été nommée présidente de Prisma Média en remplacement de Rolf Heinz, en poste depuis douze ans.

  • Quand Bercy envoie le BCG faire le ménage chez 60 millions de consommateurs
    10/09/21

     

    Quatre mois durant, les consultants envoyés par le ministère des Finances auront disséqué les rouages du magazine connu pour ses comparatifs de produits de consommation courante.

    Une mission dont les salariés gardent un souvenir très amer et dont ni la direction ni les tutelles ne pipent plus mot. Récit.

     

Super Utilisateur
services
Astek, système d'information
9692
INDEFI
2022-01-11 15:14:41
0
Non